Les formes architecturées de Cristina Iglesias – exposition à Grenoble

Considérée comme l’une des artistes espagnoles les plus marquantes de ces vingt-cinq dernières années dans le domaine de la sculpture, reconnue au plan international, notamment grâce à plusieurs commandes monumentales, Cristina Iglesias reste peu connue du public français. L’exposition du musée de Grenoble constitue une belle opportunité de découvrir cette œuvre contemporaine et profondément ancrée dans la culture ibérique.

Cristina IGLESIAS, Sans titre (Passage II), 2002 - © © Philippe Migeat © ADAGP, Paris 2016
photo n° 1/7
Zoom sur l'image Les formes architecturées de Cristina Iglesias – exposition à Grenoble

Née en 1956 à Saint-Sébastien, en Espagne, Cristina Iglesias s’est fait connaître sur la scène artistique européenne au milieu des années 1980. Son travail s’appuie depuis ses débuts sur des formes fortement architecturées qui se présentent comme autant d’invitations à des expériences sensorielles particulières. Il est avant tout question d’espace dans ses œuvres.

Des constructions hybrides

Des espaces auxquels on se confronte, que l’on côtoie, que l’on pénètre. Ils peuvent évoquer tant la nature que l’architecture, les deux se confondant souvent dans des constructions hybrides, réalisées avec les matériaux les plus divers, du bronze à l’albâtre, en passant par le béton et le verre. Œuvre ambiguë, où le paradoxe se mêle au faux-semblant, elle constitue une exploration vertigineuse d’un univers parallèle, onirique, où le réel ne se départ jamais du fantasme, où la vérité est double, claire et obscure, douce et cruelle. Pour le musée de Grenoble, Cristina Iglesias a conçu un parcours à partir d’un ensemble de travaux réalisés ces quinze dernières années, qui devrait permettre de saisir les enjeux de son œuvre, tout en se familiarisant avec la singulière poésie qui en émane. On pourra ainsi découvrir à la fois des sculptures monumentales qui se déploient dans l’espace telles de véritables constructions architecturales, œuvres à vivre autant qu’à voir, des travaux sur le thème de l’eau, avec notamment ces étranges fontaines d’intérieur que sont les Puits, et des panneaux muraux sérigraphiés sur soie, sur cuivre et sur acier, réalisés à partir de photographies retravaillées, et qui constituent autant une relecture qu’une mise en abyme de ses propres créations.

  • Musée de Grenoble, Cristina Iglesias, jusqu'au 31 juillet 2016
  • 5, place Lavalette, 38000 Grenoble
  • www.museedegrenoble.fr

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

1 Sprintbok, tapis de course, NOHrD3

Confinés et sportifs: pédaler, courir et ramer […]

10/04/2020

300 L'exercice physique à domicile n'est pas une nouvelle tendance, mais le confinement imposé pour lutter contre la pandémie de coronavirus nous en fait sentir un besoin plus pressant. Panorama d'équipements, de ce que les fabricants proposent de très belle facture, pour que les instruments de la […]

Philosophie de l’architecture, Ludger Schwarte

Une philosophie politique de l’espace public - […]

09/04/2020

300 On saluera sans peine la parution française de l’énorme ouvrage du philosophe allemand Ludger Schwarte. Ce dernier s’appuie sur une somme intellectuelle impressionnante en provenance de toutes les époques pour discuter de très nombreux concepts classiques, des problématiques générales de la […]

Nouvelle symbolique sociale, Distance obligatoire

A l'heure de la contagion, un New-Yorker revisite […]

08/04/2020

300 L'éloignement physique est devenu un code survie. Dylan Coonrad, directeur créatif du CannonDesign, réinterprète avec humour la signalétique urbaine, langage symbolique du comportement à adopter dans l'espace public. Histoire de se faire en douceur à un système d'interactions humaines imposé qui […]

Michael McKinnell architecte, 1935-2020

Coronavirus: Michael McKinnell, architecte du […]

08/04/2020

300 L'architecte Michael McKinnell, co-auteur du Boston city hall, monument brutaliste, est décédé aux Etats-Unis, victime du coronavirus. L'architecte américain Michael McKinnell est décédé à l'âge de 84 ans, victime du coronavirus. Né en Angleterre, il avait cofondé l'agence Kallmann McKinnell and […]

Point de vue sur l'enseignement de l'architecture, à l'heure du confinement

L'école d'architecture à l'heure du confinement: […]

07/04/2020

300 "Prétendre à une réelle continuité pédagogique pendant ce confinement reviendrait à admettre que nous n’avons plus besoin d’école physique, ce qui aurait des conséquences désastreuses". Dans une lettre adressée à l'ensemble des enseignants de leur établissement, des étudiants de l'école […]

Capture d'écran, jeu en ligne

Confinés et cultivés: réviser l'histoire de […]

06/04/2020

300 Pendant le confinement, cours publics et jeux en ligne permettent d'entretenir sa culture architecturale. Du léger pour se défouler, ou du sérieux où prendre des notes, selon l'humeur de la journée. 1. Jean-Louis Cohen au Collège de France Titulaire de la chaire architecture et forme urbaine au […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital