Les lauréats de Réinventer Paris (11/22): La fabrique de la danse (XXe arr.)

Le jury de Réinventer Paris a sélectionné le projet "La fabrique de la danse", imaginé sur le site Gambetta (Paris XXe), par l’équipe composée d’Usin’Art et des architectes Atelier Secousses et Fabre-Speller.

Réinventer Paris, La fabrique de la danse, Atelier Secousses et Fabre-Spelle architectes - © ©Secousses - images S. Duparc
photo n° 1/14
Zoom sur l'image Les lauréats de Réinventer Paris (11/22): La fabrique de la danse (XXe arr.)

"La fabrique de la danse" est la reconversion d’un parking délaissé en un équipement public écologique de 2500 m2. Il a pour mission de soutenir la création artistique, de favoriser l’innovation dans la danse et démocratiser l’art chorégraphique. Les espaces atypiques de l’ancien parking sont réutilisés et valorisés: le sous-sol accueille la scène connectée et un foyer des artistes. Le toit est végétalisé et devient un laboratoire d'expérimentation d'écosystèmes.

Un incubateur de chorégraphes

La façade principale sur rue, imaginée pour devenir un signal dans la ville, donne en spectacle la mixité programmatique du bâtiment : des plateaux de bureaux partagés, un espace de créativité, un atelier de fabrication et l’un des studios de danse. Cette saillie accueille un jardin d’hiver filtrant l’air neuf qui entre dans le bâtiment; elle assainit et tempère l’air à l’aide de plantes. Au rez-de-chaussée, le hall d’accueil est complété d’un café et de gradins pour s’asseoir, comme un prolongement de l’espace public. Un grand atrium central, puits de lumière naturelle, sculpte ce bâtiment en structure métal et béton. Reprenant le principe des rampes préexistantes, des passerelles sont créées pour distribuer les différents programmes du bâtiment à chaque niveau. Ces circulations se transforment en un lieu d’échange et de rencontre entre les danseurs, les autres usagers du lieu et le public. La verrière implantée en toiture au-dessus de l'atrium assure une ventilation naturelle par tirage thermique. Bénéficiant d’une architecture écologique et baignée de lumière, La fabrique de la danse est solidement ancrée dans son temps. Elle est visionnaire quant à ses choix forts autour de l’accompagnement des chorégraphes, de l’innovation technologique, du décloisonnement de la danse, de l’économie solidaire et de services, de la responsabilisation de l’artiste et du bénévolat compétent. Une nouvelle façon de penser les conditions de la création et de son autonomie, d’en protéger l’essor et d’en garantir l’avenir.

  • Lieu: Paris XXe, Gambetta
  • Opérateur: Usin’art SAS
  • Concepteurs: Atelier Secousses, architecte/Fabre-Speller, architecte 
  • Autres: Sinteo (environnement), Studio DAP (acoustique), Brizot-Masse Ingénierie (structure), BET / Sodecset, AMO / Keul Eco, économiste de la construction / Qualiconsult, bureau de contrôle / Fauve, opérateur du café

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Rendez-vous à suivre

Six rendez-vous d'architecture, du 23 février au […]

22/02/2018

Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. Portes ouvertes de l’Ensa Strasbourg Le 24 février, de 10h à 17h Informations Poésie de la lumière Jusqu’au 24 […]

Série d’assises BW#, Sebastien Wierinck, édition Cyria, Place Thiers Nancy (54)

Vers le renouveau des bancs publics ?

22/02/2018

L’art de poser son postérieur en extérieur fait partie des recherches récurrentes des concepteurs de mobilier. Quatre projets au banc d’essai, à destination des terrasses, des jardins et des espaces publics.  Le mobilier urbain est le moyen de faire vivre […]

Mélodie - Panicale - Résidence étudiante - La Verrière - ITAR - 2016

Gaëla Blandy: photographe sur la corde sensible […]

22/02/2018

Chaque semaine, AMC donne la parole à un photographe d'architecture pour commenter l'une de ses prises de vues. Invité de cette série: Gaëla Blandy «  J’errais comme un fantôme dans la résidence étudiante, […]

Gulizzi + Auer & Weber, Palais des sports, Aix-en-Provence

Gulizzi + Auer & Weber - Palais des sports - […]

21/02/2018

En épousant symboliquement la courbure des gradins, la forme singulière de l’Aréna du pays d’Aix évoque le mouvement et devient un signal visible depuis l’A51 en direction de Marseille. Son enveloppe s’apparente à un entrelacs […]

Lucio Fontana, Ambiente spaziale con neon, 1967/2017, installation Pirelli HangarBicocca, Milan, 2017 ;  Fondazione Lucio Fontana

Derniers jours pour découvrir Lucio Fontana à […]

21/02/2018

A Milan, une visite au HangarBicocca s’impose, autant pour la sélection des œuvres, que par les possibilités qu’offre son espace magistral. Dans Ambiente spaziale, les boîtes de lumière de Lucio Fontana offrent une perspective chromatique […]

Katharina Grosse, The Horse Trotted Another Couple of Metres, Then it Stopped, 2017, acrylique sur tissu, Carriageworks, Sydney

Immersion totale dans une oeuvre d'art bariolée à […]

21/02/2018

L’artiste allemande Katharina Grosse a investi le centre d’art contemporain Carriageworks à Sydney en y déployant une installation monumentale, aussi mouvante qu’immersive.   Intitulée « The Horse Trotted Another Couple of Metres, Then it Stopped […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus