Les lauréats de Réinventer Paris (21/22): la Ferme du rail (XIXe arr.)

Le jury de Réinventer Paris a sélectionné, sur la parcelle Ourcq-Jaurès (XIXe arr.), le projet "La Ferme du rail" conçu par les architectes Clara Simay et Link, la paysagiste Mélanie Drevet et le maître d’ouvrage Rehabail.

Réinventer Paris, La Ferme du rail, site Ourcq-Jaurès (XIXe arr.) - © Corentin Perrichot
photo n° 1/9
Zoom sur l'image Les lauréats de Réinventer Paris (21/22): la Ferme du rail (XIXe arr.)

La Ferme du rail est un espace de rencontre autour de l’agriculture urbaine, un lieu de formation, d’hébergement et de production vivrière. Elle s’articule autour d’une communauté de personnes en insertion et d’étudiants en horticulture. Elle développe des activités maraîchères en circuit court valorisant les déchets organiques de la ville. Son objectif est de minimiser les besoins en ressources énergétiques, alimentaires et financières, par la mise en œuvre d’une économie circulaire. Née du désir d’habitants et d’associations du XIXe arrondissement de voir grandir un lieu qui allie agriculture urbaine et solidarité, la Ferme du rail vise l’insertion de personnes précarisées. Elle s’intègre au tissu social du quartier et génère une activité de service et de production agricole, créatrice d’emploi. Elle défend un modèle d’économie durable, sociale et solidaire, lié à l’interdépendance des acteurs du projet et des habitants. Elle s’appuie sur les compétences de chacun, appelées à se renforcer mutuellement, au  bénéfice du quartier.

Les activités de la ferme s’organisent en réseaux d’échanges locaux et territoriaux. Les fermiers proposent aux habitants du quartier un ensemble de services: collecte et traitement des déchets organiques locaux ou des invendus, maraîchage, restauration, vente de légumes, organisation d’ateliers et de manifestations, mais aussi un service d’entretien d’espaces verts. Équipement de quartier accueillant tous les publics, la Ferme du rail comprend un restaurant et une épicerie-primeur qui sont des lieux de dégustation et de vente de produits de  la ferme et d’agriculteurs partenaires. Elle est également un lieu de sensibilisation qui répond au besoin urgent de  rencontre et de discussion autour de la nature en ville et de l’alimentation alternative.

Qu’il s’agisse de la formation aux activités de maraîchage et de compostage, de l’information sur l’agriculture raisonnée ou biologique, de l’échange de bonnes pratiques autour de l’écologie urbaine, la Ferme du rail constitue une ressource sociale et culturelle dont les habitants du quartier et l’ensemble des Grands Parisiens peuvent se saisir librement.

 

  • Lieu: 2 bis, rue de l'Ourcq (XIXe arr.)
  • Maîtrise d'ouvrage: Rehabail

  • Gestionnaires et maîtrise d'œuvre: Clara Simay + Link, architectes ; Mélanie Drevet, paysagiste; Philippe Peiger, agroécologue urbain; Scoping, BE tous corps d’état; Pouget Consultants, BE ingénierie thermique; Albert et compagnie, BE développement durable.

  • Partenaires et prestataires: École du Breuil, école d’horticulture de la Ville de Paris; MARCHE SUR L’EAU, transport fluvial maraîcher; École du compost, expertise et promotion du compostage; La Sauge association de promotion de l’agriculture urbaine; UPCYCLE, production de champignons

  • Gestionnaires et exploitants: Bail pour tous, gestionnaire locatif; Atoll 75, gestionnaire CHRS; Travail et vie, entreprise d’insertion; Marmites volantes, restauration

  • Recherches et prospectives: Philippe Simay, philosophe, enseignant ENSAPB et codirecteur de Métropolitiques; GreenlabEENLAB, université Pierre-et-Marie-Curie (UPMC); École du compost, promotion du compostage; Alter ‘Actions, collaboration d’étudiants pour l’ESS; Zero waste France, association pour la réduction des déchets

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Dancing Forest de Kengo Kuma, Rennes

Kengo Kuma parle aux oiseaux à Rennes, dans le […]

19/11/2018

En cette fin d'année 2018, l'architecte japonais Kengo Kuma est le premier - des huit concepteurs invités - à livrer un nichoir à oiseaux inédit à Rennes. Dans l’attende de l’inauguration d’un complexe hôtelier dans […]

A quoi sert l’histoire de l’architecture aujourd’hui ?

De l’utilité de l’histoire

16/11/2018

Voici un ouvrage modeste par son volume mais ambitieux par les ouvertures qu’il propose. Le projet éditorial dirigé par l’architecte, historien et professeur Richard Klein fait suite au livre intitulé A quoi sert l’histoire aujourd’hui ? d’Emmanuel […]

Vue de scenographie de Normal Studio, au MAD Paris-Credit Laure Carsalade

La folle histoire du design, selon Normal Studio […]

16/11/2018

Le MAD Paris s’est doté d’un nouvel accrochage pour faire la part belle à sa collection contemporaine permanente. Intitulé « La folle histoire du Design », il a été inauguré le 19 octobre, sur une scénographie de Normal Studio. […]

Equerre d'argent

ÉQUERRE D'ARGENT 2018 : LE JURY ET LES 25 […]

15/11/2018

Vingt-cinq opérations ont été sélectionnées pour l’Equerre d’argent et le prix de la Première œuvre 2018. Le jury (voir liste des membres ci-dessous) sera présidé par Bernard Plattner, architecte, directeur de RPBW (Renzo […]

Rendez-vous à suivre

Cinq rendez-vous d'architecture du 16 au 22 […]

15/11/2018

Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. Franchir la berge. Les Alpes, les lacs, des architectures Jusqu’au 16? novembre, à l’îlot S, à Annecy L’exposition […]

Equerre d'argent 2018

Equerre d'argent 2018 : les nommés de la catégorie […]

14/11/2018

Vingt et une réalisations sont en lice pour le prix de l'Equerre d'argent et quatre pour celui de la Première Œuvre 2018. Cette sélection a été réalisée par les rédactions du Moniteur et d'AMC, à partir de quelque 240 […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus