Les maquettes blanches de Sou Fujimoto, l'inspiration chez RBC Paris

Nature, People, Architecture est le titre de l’exposition autour de l’œuvre de Sou Fujimoto accueillie chez RBC à Paris jusqu’au 4 octobre. Inscrite dans la Paris Design Week, elle éveille dans le parcours l’attention du public sur l’architecture.

L’architecte Sou Fujimoto, exposition Nature, People, Architecture, chez RBC - © L. CARSALADE
photo n° 1/7
Zoom sur l'image Les maquettes blanches de Sou Fujimoto, l'inspiration chez RBC Paris

Au centre, sous la verrière du showroom RBC, un mobile aérien et poétique fait de blanc et de transparence – conçu spécialement pour l’occasion – reflète la mise en scène d’un paysage dédié au bonheur des hommes, figurés par des miniatures qui évoluent dans l’œuvre. Il y exprime sa vision, nous confie-t-il, « la conception d’une architecture qui disparaît », une situation qui crée la place pour le vivant. Autour, sont disposées des pièces choisies où le blanc règne, et le vert ponctue.

Maquettes grand angle et zoom

L’ensemble des projets présentés – réalisés ou en cours – rayonne d’abord d’une abstraction caractéristique de sa signature. Mais chacun existe à deux niveaux étant formalisé par deux maquettes : l’une en vue large qui donne une idée du volume général et l’autre en plan rapproché, ramenant le focus à une échelle humaine. Car l’usage est l’essentiel et l'étude est poussée pour chaque nouveau concept. La Compagnie de Phalsbourg, porteur de plusieurs des projets, précise que Sou Fujimoto est arrivé avec une proposition de plus de 20 formes de bâtiments avant que le choix ne s’affine sur l’un d’entre eux pour le concours « 1000 arbres ». Un programme urbain qui ose percher des maisons individuelles sur un toit, à 37 mètres de hauteur aux portes de Paris. L’architecte reconnaît que le concept est fort, voire fondamental et l’envisage « comme une vision de la vie dans le futur ». Mixité des fonctions, autonomie d’une île dans une périphérie urbaine dense qui ouvre un dialogue avec ses entours, une intégration de la vie qui s’annonce précurseur d'une autre façon de voir le bâtiment.

Un Japonais à Paris

A la question du choix des projets exposés, le Village vertical (Rosny-sous-Bois) et L’Arbre blanc (Montpellier) notamment, il répond qu’il a souhaité mettre en valeur la France ou jouer la proximité (voir l’article sur L’Arbre blanc, Réalisation, AMC n°280). Depuis qu’il a ouvert son agence parisienne, il navigue entre Paris et Tokyo chaque mois, regrettant que pour l’heure, ses deux équipes ne travaillent pas de concert. Au sujet de leurs différences, il évoque la réalisation des modèles, entièrement à la main au Japon à partir de sandwich mousse et papier, quand les processus en France utilisent les techniques de la découpe laser de bois ou de la 3D. Ici, la commande est une production tridimensionnelle pure. Un trait fort de l’architecture à Paris réside selon lui dans l’accent porté sur le contexte, un équilibre particulier entre la préservation et l’apport du nouveau. Au final, glisse avec respect ce fin observateur, même le laid et le beau confrontés sont générateurs d’un environnement. Hommage est rendu à Sou Fujimoto qui croit à la capacité des idées à changer la vie, à l’influence même d’une idée basique. Un détour mérité sur l'itinéraire de la Paris Design Week.

 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Tour Opale, Lacaton & Vassal, Chêne-Bourg (Suisse)

La Tour Opale à Genève, dernier projet livré par […]

07/05/2021

300 Appartements traversants ou à double orientation, baies vitrées coulissantes du sol au plafond, prolongement des logements par des jardins d'hiver et des balcons, rideaux thermiques : à Chêne-Bourg, dans la banlieue de Genève, les lauréats du Pritzker 2021, Anne Lacaton et Jean-Philippe Vassal ont […]

Cour Bareuzai, Chapman Taylor, Dijon (Côte d'Or)

Un passage commerçant pour valoriser le patrimoine […]

07/05/2021

300 À Dijon près du Palais des Ducs de Bourgogne, l’agence parisienne Chapman Taylor a réalisé la reconversion-extension de deux hôtels particuliers en surfaces commerciales. Le projet, en reliant deux rues du centre-ville, permet au public d’accéder à un site patrimonial méconnu mais néanmoins […]

Abonnés AMC

Palais de Justice à Lisieux par Leonard & Weissmann

À Lisieux, le Palais de Justice s'installe dans […]

06/05/2021

300 Pour l'implantation du palais de justice de Lisieux dans l'ancienne usine Wonder, l'enjeu pour les architectes de Leonard & Weissmann est sans aucun doute de conserver la singularité de l'édifice tout en exploitant les qualités de son enveloppe architecturale. De larges dimensions investies par de […]

Appel à candidatures pour les Trophées Eiffel 2021

Architectes, proposez vos réalisations aux […]

06/05/2021

300 ConstruirAcier, association de promotion de la filière Acier française, organise chaque année depuis 2015 les Trophées Eiffel, récompensant des projets utilisant ce matériau pour tout ou partie. Pour participer à l’édition 2021 dont le jury sera présidé par Marc Mimram, les dossiers sont à envoyer […]

Abonnés AMC

PHOTO - 24961_1478011_k3_k1_3420452.jpg

L'épaisseur de la vie communale, un pôle municipal […]

05/05/2021

300 Tirant parti de sa mixité programmatique - une mairie, une médiathèque, un bureau de police, une salle des mariages et une antenne sociale -, ce projet d'extension-réhabilitation mené par l'agence Oh!Som à Saint-Savournin (Bouches-du-Rhône) dynamise le déjà-là pour créer un lieu de vie communal […]

Industries en héritage, Auvergne-Rhône-alpes.Service Patrimoine et inventaire, région Auvergne- Rhône-Alpes, Nadine Halitim-Dubois.

Généalogie du bâti industriel - Livre

05/05/2021

300 Depuis la fin du XVIIIe siècle, les industries métallurgiques et textiles ont laissé des traces profondes dans le paysage bâti de la région Auvergne-Rhône-Alpes. En témoignent les sites présentés dans cet ouvrage, en activité, en attente de réaffectation ou reconvertis, qui illustrent la richesse […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital