Les maquettes blanches de Sou Fujimoto, l'inspiration chez RBC Paris

Nature, People, Architecture est le titre de l’exposition autour de l’œuvre de Sou Fujimoto accueillie chez RBC à Paris jusqu’au 4 octobre. Inscrite dans la Paris Design Week, elle éveille dans le parcours l’attention du public sur l’architecture.

L’architecte Sou Fujimoto, exposition Nature, People, Architecture, chez RBC - © L. CARSALADE
photo n° 1/7
Zoom sur l'image Les maquettes blanches de Sou Fujimoto, l'inspiration chez RBC Paris

Au centre, sous la verrière du showroom RBC, un mobile aérien et poétique fait de blanc et de transparence – conçu spécialement pour l’occasion – reflète la mise en scène d’un paysage dédié au bonheur des hommes, figurés par des miniatures qui évoluent dans l’œuvre. Il y exprime sa vision, nous confie-t-il, « la conception d’une architecture qui disparaît », une situation qui crée la place pour le vivant. Autour, sont disposées des pièces choisies où le blanc règne, et le vert ponctue.

Maquettes grand angle et zoom

L’ensemble des projets présentés – réalisés ou en cours – rayonne d’abord d’une abstraction caractéristique de sa signature. Mais chacun existe à deux niveaux étant formalisé par deux maquettes : l’une en vue large qui donne une idée du volume général et l’autre en plan rapproché, ramenant le focus à une échelle humaine. Car l’usage est l’essentiel et l'étude est poussée pour chaque nouveau concept. La Compagnie de Phalsbourg, porteur de plusieurs des projets, précise que Sou Fujimoto est arrivé avec une proposition de plus de 20 formes de bâtiments avant que le choix ne s’affine sur l’un d’entre eux pour le concours « 1000 arbres ». Un programme urbain qui ose percher des maisons individuelles sur un toit, à 37 mètres de hauteur aux portes de Paris. L’architecte reconnaît que le concept est fort, voire fondamental et l’envisage « comme une vision de la vie dans le futur ». Mixité des fonctions, autonomie d’une île dans une périphérie urbaine dense qui ouvre un dialogue avec ses entours, une intégration de la vie qui s’annonce précurseur d'une autre façon de voir le bâtiment.

Un Japonais à Paris

A la question du choix des projets exposés, le Village vertical (Rosny-sous-Bois) et L’Arbre blanc (Montpellier) notamment, il répond qu’il a souhaité mettre en valeur la France ou jouer la proximité (voir l’article sur L’Arbre blanc, Réalisation, AMC n°280). Depuis qu’il a ouvert son agence parisienne, il navigue entre Paris et Tokyo chaque mois, regrettant que pour l’heure, ses deux équipes ne travaillent pas de concert. Au sujet de leurs différences, il évoque la réalisation des modèles, entièrement à la main au Japon à partir de sandwich mousse et papier, quand les processus en France utilisent les techniques de la découpe laser de bois ou de la 3D. Ici, la commande est une production tridimensionnelle pure. Un trait fort de l’architecture à Paris réside selon lui dans l’accent porté sur le contexte, un équilibre particulier entre la préservation et l’apport du nouveau. Au final, glisse avec respect ce fin observateur, même le laid et le beau confrontés sont générateurs d’un environnement. Hommage est rendu à Sou Fujimoto qui croit à la capacité des idées à changer la vie, à l’influence même d’une idée basique. Un détour mérité sur l'itinéraire de la Paris Design Week.

 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

PHOTO - 28011_1644932_k4_k1_3792691.jpg

Arcades en série : un centre culturel communal par […]

06/07/2022

300 À Roquevaire (Bouches-du-Rhône), l'agence Huit et demi distribue les programmes variés de ce centre culturel communal autour d'une vaste cour extérieure, cerclée des arcades abritant les circulations. Au bord de l'Huveaune, fleuve qui structure Roquevaire, près de Marseille, ce centre culturel […]

PHOTO - 29820_1743636_k2_k1_4007792.jpg

La mue achevée du Musée de Cluny

06/07/2022

300 Le musée national du Moyen Âge, musée de Cluny, achève enfin sa rénovation, menée conjointement par l'architecte Bernard Desmoulin, le scénographe Adrien Gardère et l'ACMH Paul Barnoud. À Paris, au cœur du Quartier latin, le musée national du Moyen Âge vient de rouvrir ses portes, après un long […]

Les nids de Tadashi Kawamata, au Donjon de Vez

Micro maquettes et méga cabanes au Donjon de Vez

04/07/2022

300 Jusqu'au 30 octobre 2022, les architectes contemporains colonisent le Donjon de Vez (Oise). La forteresse médiévale expose une collection de cabanes, maquettes et prototypes, réunis par le galeriste Philippe Gravier. Nostalgie de l’enfance, refus de l’habitat classique, assemblage de matériaux bruts […]

Conférence de Atelier PNG à la Maison de l'architecture Île-de-France

Atelier PNG, en conférence à la Maison de […]

04/07/2022

300 L'architecte Grichka Martinetti, cofondateur de l'Atelier PNG, lauréat de l'Équerre d'argent 2021 pour les équipements de services publics à Neuvecelle (Haute-Savoie, avec Julien Boidot, Emilien Robin, arch. et Ateliers des Cairns, pay.), donnera une conférence le lundi 11 juillet 2022, à la Maison […]

PHOTO - 28011_1644923_k5_k1_3792666.jpg

Gommer les limites : un centre de loisirs par […]

04/07/2022

300 L'architecte Nicolas Simon livre un centre de loisirs au plan rationnel et aux surfaces maximisées, pour favoriser l'appropriation des usages. A Menucourt, près de Cergy- Pontoise, le nouveau centre de loisirs tire parti du dénivelé pour s'abstraire des vues alentour et offrir des hauteurs sous […]

AMC n°306 - juin, juillet 2022, spécial Intérieurs

Le numéro spécial Intérieurs d'AMC est paru

04/07/2022

300 Au sommaire du numéro d'AMC spécial Intérieurs qui vient de paraître (n°306 - juin, juillet 2022) et disponible en format numérique : une enquête sur le commerce, entre deux mondes, entre boutiques réelles et e-commerce, mais aussi la mue du musée de Cluny, un portrait de l'agence MBL et une visite […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital