Les maquettes blanches de Sou Fujimoto, l'inspiration chez RBC Paris

Nature, People, Architecture est le titre de l’exposition autour de l’œuvre de Sou Fujimoto accueillie chez RBC à Paris jusqu’au 4 octobre. Inscrite dans la Paris Design Week, elle éveille dans le parcours l’attention du public sur l’architecture.

L’architecte Sou Fujimoto, exposition Nature, People, Architecture, chez RBC - © L. CARSALADE
photo n° 1/7
Zoom sur l'image Les maquettes blanches de Sou Fujimoto, l'inspiration chez RBC Paris

Au centre, sous la verrière du showroom RBC, un mobile aérien et poétique fait de blanc et de transparence – conçu spécialement pour l’occasion – reflète la mise en scène d’un paysage dédié au bonheur des hommes, figurés par des miniatures qui évoluent dans l’œuvre. Il y exprime sa vision, nous confie-t-il, « la conception d’une architecture qui disparaît », une situation qui crée la place pour le vivant. Autour, sont disposées des pièces choisies où le blanc règne, et le vert ponctue.

Maquettes grand angle et zoom

L’ensemble des projets présentés – réalisés ou en cours – rayonne d’abord d’une abstraction caractéristique de sa signature. Mais chacun existe à deux niveaux étant formalisé par deux maquettes : l’une en vue large qui donne une idée du volume général et l’autre en plan rapproché, ramenant le focus à une échelle humaine. Car l’usage est l’essentiel et l'étude est poussée pour chaque nouveau concept. La Compagnie de Phalsbourg, porteur de plusieurs des projets, précise que Sou Fujimoto est arrivé avec une proposition de plus de 20 formes de bâtiments avant que le choix ne s’affine sur l’un d’entre eux pour le concours « 1000 arbres ». Un programme urbain qui ose percher des maisons individuelles sur un toit, à 37 mètres de hauteur aux portes de Paris. L’architecte reconnaît que le concept est fort, voire fondamental et l’envisage « comme une vision de la vie dans le futur ». Mixité des fonctions, autonomie d’une île dans une périphérie urbaine dense qui ouvre un dialogue avec ses entours, une intégration de la vie qui s’annonce précurseur d'une autre façon de voir le bâtiment.

Un Japonais à Paris

A la question du choix des projets exposés, le Village vertical (Rosny-sous-Bois) et L’Arbre blanc (Montpellier) notamment, il répond qu’il a souhaité mettre en valeur la France ou jouer la proximité (voir l’article sur L’Arbre blanc, Réalisation, AMC n°280). Depuis qu’il a ouvert son agence parisienne, il navigue entre Paris et Tokyo chaque mois, regrettant que pour l’heure, ses deux équipes ne travaillent pas de concert. Au sujet de leurs différences, il évoque la réalisation des modèles, entièrement à la main au Japon à partir de sandwich mousse et papier, quand les processus en France utilisent les techniques de la découpe laser de bois ou de la 3D. Ici, la commande est une production tridimensionnelle pure. Un trait fort de l’architecture à Paris réside selon lui dans l’accent porté sur le contexte, un équilibre particulier entre la préservation et l’apport du nouveau. Au final, glisse avec respect ce fin observateur, même le laid et le beau confrontés sont générateurs d’un environnement. Hommage est rendu à Sou Fujimoto qui croit à la capacité des idées à changer la vie, à l’influence même d’une idée basique. Un détour mérité sur l'itinéraire de la Paris Design Week.

 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

PHOTO - 31228_1825717_k2_k1_4216420.jpg

Dossier détails : surélévations

09/12/2022

300 En milieu urbain, face à la rareté et à l'étroitesse du foncier, les opérations de surélévation sont devenues fréquentes. Quelle que soit l'échelle du projet, la démarche est souvent avantageuse : gagner de la surface à moindres frais, en se jouant des contraintes réglementaires. Plus généralement, […]

PHOTO - 31228_1825666_k2_k1_4216226.jpg

Le renouveau du site Richelieu de la BNF, par […]

08/12/2022

300 A Paris, le site Richelieu de la BNF rouvre enfin ses portes. Après douze ans de travaux menés par l'Atelier Gaudin, les bâtiments moult fois remaniés au cours des trois derniers siècles forment désormais un ensemble cohérent autour d'un jardin aménagé par Gilles Clément. Au cœur du IIe […]

Maison à Tassin-la-Demi-Lune (Rhône), VEDEA -Véronique Descharrières et LLA Lionel Leotardi, architectes

Une villa de verre et d'acier suspendue dans un […]

07/12/2022

300 Située dans le bourg de Tassin-la-Demi-Lune, près de Lyon, la Villa Béa est conçue comme un pavillon de jardin. Le projet imaginé par les agences VEDEA -Véronique Descharrières et LLA Lionel Leotardi, se trouve dans un site d’environ 3 000 m2 sans vis-à-vis avec l’espace public, et entouré d’un […]

PHOTO - 30893_1803479_k10_k9_4154612.jpg

Kam Bava - Portrait

08/12/2022

300 Kam Bava a étudié l'architecture à l'université de Manchester et à la London Metropolitan University, obtenant son diplôme en 2012. Entre 2009 et 2013, Kam Bava a travaillé au sein des agences David Chipperfield Architects de Berlin, Londres et Shanghai. Puis il a été l'un des associés de Witherford […]

PHOTO - 31228_1825711_k12_k1_4216395.jpg

Référence : Le cimetière du parc à Clamart, par […]

06/12/2022

300 Qu'il traverse le cimetière du parc à Clamart, la cité de la Plaine qui lui fait face ou encore Neufchâtel-en-Bray en Normandie, le passant le moins averti remarquera l'empreinte de Robert Auzelle (1913-1983). Reconnu pour son activité féconde, l'architecte, urbaniste, chercheur et enseignant s'est […]

Restaurant Titi Palacio Bar, Atelier OLK

À Morland, un restaurant vert signé Olk

05/12/2022

300 À Sully-Morland, dans un quartier où la tranquillité régnait étonnamment pour Paris, la restructuration de l'ancienne préfecture de la Seine (IVe arr.) confiée à David Chipperfield et Calq apporte son lot d’activité. L’agence Olk, du nom de son dirigeant Olivier Lekien (depuis 2019), y a signé un […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital