Les mondes flottants de Tomàs Saraceno, au Palais de Tokyo

L’architecte de l’air (et diplômé) Tomàs Saraceno expose sa carte blanche au Palais de Tokyo. On Air, visible jusqu’au 6 janvier 2019 est une démonstration de légèreté et de vibrations, où l’artiste est sans aucun doute… l’araignée !

ON AIR, Carte blanche à Tomàs Saraceno, au Palais de Tokyo, à Paris, 2018. Commissaire Rebecca Lamarche-Vadel - © Andrea Rossetti
photo n° 1/10
Zoom sur l'image Les mondes flottants de Tomàs Saraceno, au Palais de Tokyo

Les installations de Tomás Saraceno au Palais de Tokyo pour l’exposition ON AIR qui donne carte blanche à l’artiste sur 13 000 m2 sont nombreuses, et ont en commun l’utilisation de la force omniprésente de notre quotidien, l’air, le mouvement qu’il engendre et ses vibrations sur les petites choses.

L’araignée est l’architecte

La salle favorite du public se situe à l’ouverture, où ses ossatures cubiques ont accueilli des araignées successives pour produire au final des toiles entremêlées, à l’air fragile mais résistantes compte tenu de leur souplesse. Car Tomàs, tel un commanditaire insatisfait qui multiplierait les architectes à mesure que son idée évoluerait, fait travailler les petites bêtes, qui mettent au point des espaces dignes de science-fiction. On les aborde dans le noir, juste éclairées pour révéler leur présence brillante.

 

Les câbles de nylon aux connecteurs en métal qui constituent ses Cloud Cities créent en écho des interactions sonores où l’homme se déplace librement – mais à l’échelle d’un insecte dans une toile -, et se trouve acteur d’une musique improvisée, grâce à des amplificateurs qui rendent accessible à nos oreilles des fréquences naturellement inaudibles.

Monde plastique

L’œuvre Museo Aero Solar est un travail sur la légèreté, un musée volant à l’intérieur duquel le visiteur peut évoluer. Des sacs en plastique usagés ont été assemblés, érigés en monstre comme le symbole des effets de l’industrie prédatrice sur la planète. Liée aux activités de son grand projet l’Aerocene - une époque imaginée au-delà de l’anthropocène -, son anti-architecture de villes nuages exalte des mondes flottants et invite à une reconquête de l'atmosphère pour la préservation du vivant.

 

Peur du noir ? Peur des araignées ? Courrez-y, l’immersion vaut bien un vaccin. En attendant, 

 

  • A parcourir au Palais de Tokyo à Paris, jusqu’au 6 janvier 2019.
    palaisdetokyo.com

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Réinventer Paris 2: moins de salade, plus de […]

16/01/2019

Les résultats de la deuxième édition de l'appel à projets urbains innovants «Réinventer Paris» ont été dévoilés au pavillon de l'Arsenal, devant un parterre hétéroclite de candidats mêlant […]

OHLAB - Boutique, à Miami (Etats-Unis)

Logo habité, par OHLAB architects

16/01/2019

Influencés par le pop art, les clients du concept store In-Sight trouveront désormais les dernières tendances en matière de mode, d’art et d’art de vivre, dans un décor signé OHLAB. Pour affirmer l’identité de ce concept store […]

AMC n°20-février 1971, couverture

Dans les archives d'AMC: 1971, l'enseignement […]

16/01/2019

En novembre 1967 sortait le premier numéro d’AMC, conçu comme une revue d’idées et de débats, destinée à dépoussiérer un vieux «bulletin», celui de la Société des architectes diplômés par le […]

Galaxia, œuvre d’art paramétrique de Mamou Mani au Burningman 2018, Nevada

Structure paramétrique flambée, au Burning Man

15/01/2019

Burning Man, le festival hors normes qui se tient depuis 1986 dans le désert de Burning Rock (Nevada), transporte dans un ailleurs phénoménal. En déployant une extraordinaire structure tridimensionnelle en bois, l’architecte français Mamou Mani a […]

La bibliothèque Alexis-de-Tocqueville à Caen, OMA, Rem Koolhaas: lectures croisées

Histoire d’un projet: la bibliothèque d’OMA à Caen […]

15/01/2019

Consacré à la bibliothèque Alexis-de-Tocqueville de Caen, réalisée en  2017 par OMA, cet ouvrage collectif revient sur la genèse d’un projet déjà considéré comme un archétype architectural du XXIe siècle. […]

Aline Cousot et Enzo Sessini, « La ville cryptée: les sous-sols de la place d’Italie, support de nouvelles spatialités (Paris XIIIe arr.) », Ensa Strasbourg

Les gagnants de la septième édition du Trophée […]

14/01/2019

Depuis 2012, le Trophée béton Écoles organisé par l’association Bétocib, CIMbéton et la Fondation Ecole française du béton, sous le patronage du ministère de la Culture, a pour but de mettre en valeur les travaux des jeunes […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus