Les mondes flottants de Tomàs Saraceno, au Palais de Tokyo

L’architecte de l’air (et diplômé) Tomàs Saraceno expose sa carte blanche au Palais de Tokyo. On Air, visible jusqu’au 6 janvier 2019 est une démonstration de légèreté et de vibrations, où l’artiste est sans aucun doute… l’araignée !

ON AIR, Carte blanche à Tomàs Saraceno, au Palais de Tokyo, à Paris, 2018. Commissaire Rebecca Lamarche-Vadel - © Andrea Rossetti
photo n° 1/10
Zoom sur l'image Les mondes flottants de Tomàs Saraceno, au Palais de Tokyo

Les installations de Tomás Saraceno au Palais de Tokyo pour l’exposition ON AIR qui donne carte blanche à l’artiste sur 13 000 m2 sont nombreuses, et ont en commun l’utilisation de la force omniprésente de notre quotidien, l’air, le mouvement qu’il engendre et ses vibrations sur les petites choses.

L’araignée est l’architecte

La salle favorite du public se situe à l’ouverture, où ses ossatures cubiques ont accueilli des araignées successives pour produire au final des toiles entremêlées, à l’air fragile mais résistantes compte tenu de leur souplesse. Car Tomàs, tel un commanditaire insatisfait qui multiplierait les architectes à mesure que son idée évoluerait, fait travailler les petites bêtes, qui mettent au point des espaces dignes de science-fiction. On les aborde dans le noir, juste éclairées pour révéler leur présence brillante.

 

Les câbles de nylon aux connecteurs en métal qui constituent ses Cloud Cities créent en écho des interactions sonores où l’homme se déplace librement – mais à l’échelle d’un insecte dans une toile -, et se trouve acteur d’une musique improvisée, grâce à des amplificateurs qui rendent accessible à nos oreilles des fréquences naturellement inaudibles.

Monde plastique

L’œuvre Museo Aero Solar est un travail sur la légèreté, un musée volant à l’intérieur duquel le visiteur peut évoluer. Des sacs en plastique usagés ont été assemblés, érigés en monstre comme le symbole des effets de l’industrie prédatrice sur la planète. Liée aux activités de son grand projet l’Aerocene - une époque imaginée au-delà de l’anthropocène -, son anti-architecture de villes nuages exalte des mondes flottants et invite à une reconquête de l'atmosphère pour la préservation du vivant.

 

Peur du noir ? Peur des araignées ? Courrez-y, l’immersion vaut bien un vaccin. En attendant, 

 

  • A parcourir au Palais de Tokyo à Paris, jusqu’au 6 janvier 2019.
    palaisdetokyo.com

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

24 logements sociaux, Augustin faucheur architecte, Montreuil

24 logements sociaux à Montreuil, par Augustin […]

05/06/2020

300 L'architecte Augustin Faucheur a conçu cette opération de 24 logements sociaux comme un ensemble composite de bâtiments, unifié par les matériaux et dialoguant avec les héberges voisines. Sur une parcelle pentue d’un quartier pavillonnaire de Montreuil (Seine-Saint-Denis), ces 24 logements sociausx […]

Chemin des carrières, point d'observation, Alsace, Reiulf Ramstad Arkitekter

Un ruban de corten, en hommage aux carrières […]

04/06/2020

300 Le Chemin des Carrières est un hommage rendu aux chemins de fer alsaciens, au travail des hommes dans l’extraction des carrières. Le ruban de corten imaginé par Reiulf Ramstad Arkitekter se fraye un parcours sur 11km dans un terrain redevenu sauvage. Le Chemin des Carrières, à Rosheim en Alsace, […]

DENSIFIER / DÉDENSIFIER, PENSER LES CAMPAGNES URBAINES, dir. Jean-Michel Léger et Béatrice Mariolle. Photographies de Denis Gabbardo. Préface de Paola Vigano.

La consommation des campagnes urbaines - Livre

04/06/2020

300 La densification des constructions et la diversité des formes urbaines qui en découlent soulèvent de nombreuses questions. Comme le souligne Paola Vigano dans la préface de cet ouvrage consacré aux campagnes urbaines françaises, il faudrait d'abord définir l'objet fondamental qu'est la consommation […]

Christo, The Pont-Neuf Wrapped 2, Paris, 1975-1985

Christo à Paris, du Pont-Neuf à l'Arc de Triomphe

03/06/2020

300 L'automne 2021 s'annonce emballant. Christo, l'artiste bulgare qui empaqueta le Pont-Neuf à Paris à l'automne 1985, doit récidiver sur l'Arc de Triomphe; le Centre Pompidou inaugurant au même moment une grande rétrospective du travail de l'artiste et de sa femme Jeanne-Claude. Son décès le 31 mai […]

Christo (1935–2020) - Valley Curtain, Rifle, Colorado, 1970-72

Hommage à Christo: voyage à la redécouverte de ses […]

03/06/2020

300 Décédé le 31 mai 2020 à New-York, l'artiste Christo, célèbre emballeur du Pont-Neuf à Paris, travailla toute sa vie avec sa femme Jeanne-Claude Denat de Guillebon, décédée en 2009. Des premiers objets empaquetés par l'artiste né en 1935 en Bulgarie, aux monumentales installations de plein-air […]

Christo (1935–2020) - Christo at The Floating Piers, June 2016

Christo, l'emballeur du Pont-Neuf, est décédé

03/06/2020

300 Les Parisiens retiendront de lui le Pont-Neuf enveloppé d'un drapé à l'automne 1985. L'artiste Christo s'est éteint le 31 mai 2020 à New-York, à l'âge de 84 ans. Il préparait une nouvelle intervention manifeste dans la capitale, l'empaquetage de l'Arc de Triomphe. Il aura fallu 13 km de corde, 450 […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital