Les structures hybrides de James Casebere à la Galerie Templon - exposition

Connu pour son travail photographique à partir de maquettes d’architecture, James Casebere s'affirme, une fois de plus, comme un maître de la mise en scène. Présentée jusqu'au 7 mars 2020 à la galerie Templon à Paris, son exposition "On the Water's Edge" est une série de structures hybrides, mêlant espaces publics et sanctuaires privés des régions côtières. Un regard à la fois critique et optimiste sur les désastres actuels liés à la montée du niveau des eaux. 

- © Courtesy Templon, Paris & Brussels
photo n° 1/7
Zoom sur l'image Les structures hybrides de James Casebere à la Galerie Templon - exposition

Articles Liés

Regard de photographe: les voyages en utopie de Cyrus Cornut

Regard de photographe: Gaëla Blandy sur la corde sensible

Regard de photographe : le temps suspendu de Laurent Kronental

Pour l’exposition "On the Water's Edge" présentée jusqu'au 7 mars 2020 à la galerie Templon à Paris (IIIe arr.), l'artiste James Casebere* a choisi de créer de nouveaux ensembles composites ex-nihilo dont l'allure inachevée en font des sanctuaires de paix dans lesquelles chacun peut y trouver refuge. Chaque photographie résulte d’un minutieux travail d’atelier, qui démarre avec la construction de maquettes aux inspirations architecturales multiples et s’achève avec de complexes études de mises en lumière et couleur.

Jardin d'Eden

Si ces structures tendent vers l'abstrait, elles proposent pourtant, dans la lignée des demeures Floridiennes de Paul Rudolf et du mouvement Arts et Crafts des années 1900, une interprétation moderne d'un idéal de mode de vie en harmonie avec la nature. L'instauration d'un jardin d'Eden dans un monde au bord de l'effondrement est un élément récurrent dans l'œuvre de l'artiste. A travers ces demeures et pavillons solidement implantés au sein de paysages inondés, James Casebere se joue d'une surprenante dichotomie humaine, vulnérable face à la nature et remarquable pour en affronter ses défis.

 

* Né en 1953 dans le Michigan, James Casebere vit et travaille à New York. S’appuyant sur son goût pour l’architecture, nourri aux sources cinématographiques, son travail l’a établi il y a vingt-cinq ans à l’avant-garde des artistes de la «staged photography», la photographie de mise en scène dont Jeff Wall ou Gregory Crewdson sont d’autres protagonistes célèbres. Son œuvre est représentée dans de nombreuses institutions, notamment au Museum of Modern Art, au Solomon R. Guggenheim Museum et au Metropolitan Museum à New-York, au Victoria and Albert Museum et à la Tate Modern (Londres).

 

 

 

 

  • James Casebere, exposition «On the Water’s Edge»
  • Jusqu'au 7 mars 2020
  • Galerie Templon à Paris (IIIe arr.)
  • www.templon.com

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Tente Superpausée, Collectif Vous, Ploemel (Morbihan), un espace détente sur trampolines de bateau

Bel été

31/07/2020

300 La rédaction d’AMC vous souhaite un bel été et vous donne rendez-vous en septembre pour de nouvelles actualités. D’ici là, inscrivez-vous pour recevoir les newsletters thématisées du mois d’août (les expositions et les livres à ne pas manquer, une sélection de réalisations...). Et n’oubliez pas de […]

Ecole polyvalente de 12 classes et multi-accueil petite enfance, Paris XVIIIe arr., TOA architectes

Coup d'œil sur Chapelle international #4: grandir […]

31/07/2020

300 Vaste opération de requalification de fonciers ferroviaires menée par Espaces Ferroviaires dans le XVIIIe arrondissement de Paris, sous la houlette de l'AUC, le nouveau quartier Chapelle international devrait accueillir d’ici 2023, 3000 nouveaux habitants et 3000 salariés dans un quartier mixte […]

La paysagiste Jacqueline Osty, Grand Prix de l'urbanisme 2020

Jacqueline Osty, la paysagiste faiseuse de ville, […]

30/07/2020

300 Le Grand Prix de l’urbanisme 2020 est décerné à la paysagiste Jacqueline Osty. La distinction, attribuée par le ministère de la Transition écologique aux professionnels de l'aménagement du territoire pour leur participation à faire progresser la fabrique urbaine, lui sera officiellement remise à la […]

310 Logements familiaux et étudiants, Ignacio Prego architectures, Paris XVIIIe arr.

Coup d'œil sur Chapelle international #3: mixité […]

30/07/2020

300 Vaste opération de requalification de fonciers ferroviaires menée par Espaces Ferroviaires dans le XVIIIe arrondissement de Paris, sous la houlette de l'AUC, le nouveau quartier Chapelle international devrait accueillir d’ici 2023, 3000 nouveaux habitants et 3000 salariés dans un quartier mixte […]

Le quartier Chapelle international en chantier, Paris XVIIIe arr., AUC urbaniste

Coup d'œil sur Chapelle international #1: l'AUC […]

29/07/2020

300 Vaste opération de requalification de fonciers ferroviaires menée par Espaces Ferroviaires dans le XVIIIe arrondissement de Paris, le nouveau quartier Chapelle international devrait accueillir d’ici 2023, 3000 nouveaux habitants et 3000 salariés dans un quartier mixte comprenant logements, bureaux […]

Hôtel Logistique et équipements publics, Paris XVIIIe arr., A.26 architectures

Coup d'œil sur Chapelle international #2: 400 […]

29/07/2020

300 Vaste opération de requalification de fonciers ferroviaires menée par Espaces Ferroviaires dans le XVIIIe arrondissement de Paris, le nouveau quartier Chapelle international devrait accueillir d’ici 2023, 3000 nouveaux habitants et 3000 salariés dans un quartier mixte comprenant logements, bureaux […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital