Les visions de Viollet-le-Duc - Exposition

À l’occasion du 200e anniversaire de la naissance d’Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879), la Cité de l’architecture & du patrimoine, avec la Médiathèque de l’architecture et du patrimoine, présente une exposition rétrospective de l’œuvre singulière de ce grand architecte, théoricien et restaurateur, fondateur du musée de Sculpture comparée dont le musée des Monuments français est l’héritier. L’exposition se déroule en sept séquences définissant les aspects de son travail et de sa personnalité : Portrait(s) ; Le voyage, voir et rêver ; Sur le chantier de la Sainte-Chapelle ; De la nature à sa métamorphose ; Le chantier de Notre-Dame de Paris ; Un Moyen Âge retrouvé ; Un homme de pédagogie.

Vue de Notre-Dame de Paris avec la flèche et l’ange du Jugement dernier, photo de Charles Marville, vers 1860 - © RMN-Grand Palais (musée d’Orsay) / Hervé Lewandowski photographe
photo n° 1/6
Zoom sur l'image Les visions de Viollet-le-Duc - Exposition

Comblé de tous les dons, à la fois dessinateur, architecte, écrivain et savant, Viollet-le-Duc est l’auteur d’une œuvre variée mais aussi gigantesque. Il a restauré les plus grands monuments du pays et s’est hissé à la tête des meilleurs archéologues de son temps, a produit une œuvre théorique dans laquelle s’est reconnue une descendance nombreuse. Admiré mais aussi détesté, voire méprisé, il a été perçu comme le sauveteur et le destructeur de notre patrimoine médiéval, un dessinateur virtuose et talentueux ou, au contraire, d’une fécondité sans éclat, un grand savant certes, mais dont l’esprit d’observation aurait été entravé par l’esprit de système. Depuis 1880, date de la première rétrospective qui a été consacrée, la personnalité étrange de cet immense architecte a suscité les commentaires les plus contradictoires. L’exposition qui célèbre aujourd’hui le bicentenaire de sa naissance s’est fixé deux objectifs : permettre au public d’entrevoir la masse considérable d’œuvres graphiques et d’écrits dont la collectivité publique a pu faire la récente acquisition suite à une importante dation ; mettre en évidence quelques facettes du tempérament d’artiste qui a été le sien. Savant positiviste, Viollet-le-Duc l’est assurément,  jusqu’au rationalisme le plus systématique. Passionné de l’action, il l’est aussi du pouvoir. Soucieux de créer et donner une amplitude anthropologique à l’architecture,  il s’ingénie à produire des normes. L’essentiel se voit ailleurs désormais, dans un tempérament romantique qui se nourrit de visions. Elles peuvent surgir du décalage entre la réalité et la sensibilité ; lui dicter de façon spontanée l’anastylose, reconstruction d’un monument en ruines ; lui révéler, dans la nature ou dans les monuments,  des secrets que ne peuvent discerner ses contemporains moins avisés.  Ces visions lui apparaissent de l’enfance à la fin de ses jeunes années et sous-tendent toute son inspiration comme autant d’images subliminales. Partir à leur recherche, c’est tenter un voyage au centre de son œuvre.

 

 

 

  • Viollet-le-Duc Les visions d’un architecte.
  • Jusqu’au 9 mars 2015 à la Cité de l’architecture & du patrimoine - Palais de chaillot, 1 place du trocadéro, Paris 16
  • Sous la direction de Laurence de Finance, directrice du musée des Monuments français.
  • Commissariat général : Jean-Michel Leniaud ; Jean-Daniel Pariset, Christine Lancestremère.
  • Commissariat associé : Jean-Marc Hofman; Jean-Charles Forgeret, Emily Rawlinson.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Cinéma, Antonio Virga architecte, Cahors, Vue façade sud

A Cahors, Antonio Virga fait son cinéma

30/11/2020

300 Un espace culturel élégant s’est installé dans le cœur historique de Cahors, ensemble de brique et de métal, développant l’offre culturelle locale avec un cinéma de sept salles et un espace muséologique indépendant. Le « Grand Palais » est le nouveau cinéma de Cahors, abritant sept salles de […]

PHOTO - 23365_1393952_k10_k9_3222741.jpg

H2O architectes - Portrait

30/11/2020

300 Jean-Jacques et Charlotte Hubert ont fondé H2O en 2005, rejoints en 2008 par Antoine Santiard. Lauréats des Nouveaux albums des jeunes architectes et paysagistes 2007-2008, les architectes Jean-Jacques et Charlotte Hubert et Antoine Santiard sont souvent intervenus dans des bâtiments existants, […]

Abonnés AMC

PHOTO - 23365_1393956_k2_k1_3222792.jpg

Nieto Sobejano met en scène la Cité du théâtre, à […]

27/11/2020

300 Porte de Clichy, dans le XVIIe arrondissement de Paris, la Cité du théâtre sera réalisée par les architectes espagnols Nieto Sobejano Arquitectos, associés aux Français Périphériques Marin + Trottin, désignés lauréats de ce projet lancé en 2016 sous la présidence de François Hollande. Sur le site […]

PHOTO - 22932_1370636_k2_k1_3177179.jpg

Tirer parti des centres anciens - Livre

27/11/2020

300 Le charme des vieilles pierres et des ruelles étroites ne suffit pas à endiguer l’appauvrissement qui gagne les villes, petites et moyennes. Les centres se vident de leurs commerces et de leurs habitants, les services ferment, les emplois disparaissent. Comment revitaliser ces villes, en particulier […]

Abonnés AMC

PHOTO - 23365_1393973_k3_k1_3222900.jpg

Matière et savoir-faire, un centre de gestion des […]

26/11/2020

300 Sur un haut plateau du Vercors, à quelques encablures de Grenoble, un équipement technique de gestion de déchets prend place en lisière de forêt, à plus de 1 000 m d'altitude. Il est conçu à partir des essences de bois, de l'outillage et des savoir-faire disponibles sur place. Avec quelque 4 000 […]

PHOTO - 23365_1393952_k6_k5_3222739.jpg

Studio1984 - Portrait

26/11/2020

300 Composé de quatre associés - Jean Rehault, Jordi Pimas, Marina Ramirez, Romain Gie -, Studio1984 est lauréat des Ajap en 2014. Sa production interroge les mutations territoriales, l'évolution des modes de vie et des cultures constructives. Studio1984 revendique la continuité des échelles auxquelles […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital