Logo habité, par OHLAB architects

Influencés par le pop art, les clients du concept store In-Sight trouveront désormais les dernières tendances en matière de mode, d’art et d’art de vivre, dans un décor signé OHLAB.

OHLAB - Boutique, à Miami (Etats-Unis) - © Patricia Parinejad
photo n° 1/7
Zoom sur l'image Logo habité, par OHLAB architects

Articles Liés

Gonzalez Haase réalise le nouvel intérieur de la boutique Balanciaga, à Paris

Un écrin lumineux pour la boutique du musée V&A, à Londres

Pour affirmer l’identité de ce concept store In-Sight, les architectes de l'agence OHLAB se sont inspirés de son logo, deux cercles tangents de jumelles. Ils ont développé un volume imaginaire à partir de l’extrusion, la translation et la rotation de cette figure géométrique. Occupant la totalité de l’espace, celui-ci se présente comme un long tunnel dont la forme évolutive est dessinée par la succession de 24 panneaux parallèles blancs. A l’extrémité du parcours, un trompe-l’œil prolonge l’effet de perspective par une illusion d’optique, au-delà des limites réelles du magasin. L’espacement entre les panneaux découpés autorise une large gamme d’usages: exposition de produits, stockage, assises. Les fonctions, parfaitement intégrées à l’aménagement, se glissent dans l’espace au moyen de rayonnages, tablettes de verre, grands tiroirs, sièges tubulaires. Le visiteur «habite» la marque le temps de son passage.

Bois et corian

Malgré la complexité formelle de ce dispositif, le système constructif est simple et démontable. Les panneaux sont constitués d’une structure de bois, dont le chant continu est un profilé très soigné en Corian blanc, facilement adaptable au rayon de courbure et suffisamment résistant pour supporter l’usage intensif d’un équipement commercial. Fabriqués dans un atelier en Espagne, ils ont été montés à Miami en quelques semaines. L’éclairage repose sur un système simple qui exploite le dispositif de panneaux: des spots sur pivot sont fixés à des plateformes situées en partie haute des plaques. Ils fournissent un éclairage général et sont orientables pour répondre aux différentes configurations de présentation. En complément, des lignes de leds sont intégrées aux étagères et aux portants pour valoriser les produits.

 

  • Lieu : Miami (Etats-Unis)
  • Maîtrise d’ouvrage : In-Sight
  • Maîtrise d'œuvre : OHLAB architects, Paloma Hernaiz et Jaime Oliver, Rebeca Lavin, Rosa Fuentes, Amaia Barazar, Manuela Sanchez, Silvia Morais, Luzia Butnariu, AmaliaStavropoulou
  • Programme : boutique
  • Surface : 170 m2
  • Calendrier : Livraison en 2017
  • Produits : bois, Corian

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Passage Clichy, Brassaï, 1930-1932

L'hôtel parisien, en quête d'idéal-type - […]

16/12/2019

Le Pavillon de l'Arsenal consacre, jusqu'au 12 janvier 2020, une large exposition aux hôtels, figure typologique trop inexplorée par les architectes. L'occasion de questionner, en remontant l'histoire parisienne de ces lieux d'habitation temporaire et à […]

La Marquise, Jean-Benoît Vétillard architecte, Pavillon de l'Arsenal, 2019

Les humeurs de la marquise, ou le futur de l'hôtel […]

16/12/2019

Dans le cadre de l'exposition "Hôtel Métropole" au Pavillon de l'Arsenal à Paris, l'architecte Jean-Benoît Vétillard imagine une marquise en fibre végétale, autonome en énergie. "La marquise est un organe palpitant, […]

Jean-Benoît Vétillard, architecte, Ajap 2018

Jean-Benoît Vétillard, architecte - Portrait

16/12/2019

Diplômé de l’École nationale supérieure d’architecture de Bretagne en 2007, Jean-Benoît Vétillard fonde son agence à Paris en 2014. Jean-Benoît Vétillard mène son activité d'architecte à toutes les […]

Exposition Le Maire et l’architecte. Marché aux bestiaux en activité, 1928, Tony Garnier.

Lyon célèbre les 150 ans de Tony Garnier

13/12/2019

Avec son utopie de «Cité industrielle», Tony Garnier fut le premier architecte moderne à penser la ville dans son ensemble. Né le 13 août 1869, cet architecte lyonnais, Grand Prix de Rome en 1899, a profondément transformé le visage de sa ville […]

Localarchitecture

Localarchitecture - Portrait

06/12/2019

Diplômés de l’EPFL, Manuel Bieler, Antoine Robert-Granpierre et Laurent Saurer fondent l'agence Localarchitecture à Lausanne en 2002. Les architectes Manuel Bieler, Antoine Robert-Granpierre et Laurent Saurer développent avec leur agence Localarchitecture une […]

A l'étage de la boutique Unifor, restauration de Simone Agresta

Renaissance d’une boutique Afra et Tobia Scarpa à […]

12/12/2019

UniFor a entièrement rénové son showroom historique à Paris, en ravivant l'œuvre conçue par Afra et Tobia Scarpa en 1979. Une intervention signée d’un autre architecte italien, Simone Agresta, qui a rendu hommage aux designers par la remise […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus