Marc Younan – reconversion d’un immeuble industriel en 85 logements sociaux – Paris XVIIIe

Dans le XVIIIe arrondissement de Paris, l’agence Marc Younan architectes a reconverti un bâtiment industriel du XIXe siècle en 85 logements sociaux qui se distinguent par leur volumétrie minimaliste et leur diversité typologique.

Marc Younan – reconversion d’un immeuble industriel en 85 logements sociaux – Paris 18e - © Daniel Moulinet
photo n° 1/13
Zoom sur l'image Marc Younan – reconversion d’un immeuble industriel en 85 logements sociaux – Paris XVIIIe

L’immeuble existant, édifié sur un plan en trapèze autour d’une cour couverte par une verrière industrielle, se caractérisait par une hétérogénéité due à de nombreux ajouts témoignant d’époques de construction successives. L’enjeu était de réhabiliter l’existant, de le réinterpréter en l’adaptant aux besoins et aux usages et de créer des volumes additionnels pour occuper les vides et espaces délaissés.

Trouver la lumière

L'une des principales difficultés rencontrées fut la recherche de lumière. Le bâtiment est épais. Pris sur une grande profondeur entre deux parois opaques constituées par les mitoyens, il n’offrait que deux façades aux vues généreuses: l’une sur le boulevard Ornano, l’autre sur la rue intérieure. Les façades sur cour, mises sous cloche par la présence d’une verrière jusqu’à mi-hauteur, ne constituaient que des vues d’une qualité altérée où le regard rebondissait de façade en façade. Il a donc été nécessaire de requalifier la cour et la façade sur rue en retirant la verrière et une travée au sud, laissant ainsi pénétrer la lumière, offrant des vues et améliorant l’acoustique des façades sur la cour.

L’insertion d’une trame domestique

Si la façade sur le boulevard Ornano est conservée dans sa majorité, la façade sur rue et les façades sur cour sont, elles, recomposées à partir des éléments existants. De nouveaux volumes épurés et contemporains ont été insérés dans les niveaux bas, créant ainsi un nouveau socle. La partie supérieure a été réinterprétée en employant le vocabulaire de la trame structurelle, du remplissage en brique et des châssis au rythme vertical serré. L’insertion de la trame domestique dans la trame industrielle s’est exprimée en façade par des inserts d’éléments en bois, matériau rapporté, signifiant la subdivision interne.

Espaces atypiques

Les logements ont été conçus de sorte à offrir des espaces généreux et lumineux. Dans les duplex, les volumes se dilatent par endroits pour compenser les contraintes imposées par l’existant. Les circulations intérieures sont traitées comme des parcours ludiques, découvrant des points de vue parfois inattendus en profondeur ou sur le niveau inférieur. Les parois décrivent des surfaces et des formes épurées renvoyant la lumière. Elles composent une volumétrie minimaliste et parfois complexe, saisissant les contraintes de l’existant comme une véritable opportunité pour inventer des espaces atypiques, comme 85 maisons prêtes à accueillir 85 foyers différents. Rien ne prédestinait le bâtiment à accueillir des logements. Ni sa densité, ni sa trame. L’objectif quantifié de logements à atteindre a nécessité de doubler les superficies de planchers dans la même enveloppe. Il a fallu s’insérer, entre les structures, en plan comme en coupe, créant de nouveaux planchers et modifiant les altimétries de certains.

 

  • Lieu : 13-19 bd Ornano, Paris 18e
  • Maîtrise d’ouvrage : Linkcity pour Paris habitat
  • Maîtrise d'oeuvre : Marc Younan architectes / Eddy Vahanian
  • Programme : requalification urbaine d’une ancienne laiterie en 85 logements, crècche, commerces et parkings
  • Surface : 9300 m
  • Calendrier : décembre 2016
  • Coût : 13,5 M€ HT

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Vue de la salle à manger de la Villa Majorelle

A Nancy, la Villa Majorelle rouvre ses portes

28/02/2020

Maison-manifeste de l’Art nouveau, la Villa Majorelle a rouvert ses portes au public après plusieurs mois de travaux. Réalisée par l’architecte Henri Sauvage en 1901-1902 pour l’artiste Louis Majorelle, elle témoigne, tant dans son architecture […]

« Je ne suis pas une femme architecte, je suis architecte ». Jane Hall.

Hommage au féminin - Livre

28/02/2020

"Je ne suis pas une femme architecte, je suis architecte." Le titre de cet ouvrage qui rend hommage aux professionnelles de la discipline parle pour lui-même.  « Diriez-vous de moi que je suis une diva, si j'étais un homme? », avait lancé Zaha […]

Les écoles d'architecture en colère, écrivent au Premier ministre

24/02/2020

"Un étudiant en architecture a-t'il moins de valeur qu’un jeune artiste, qu’un jeune musicien ou qu’un circassien?". La mobilisation des écoles nationales supérieures d'architecture de France (Ensa) se poursuit. Dans une lettre ouverte adressée au Premier ministre Edouard Philippe, les présidents des conseils […]

Manifeste clinique, projet mentionné Europan 15 sur le site de Marseille, table des orientations

Europan 15: Manifeste clinique, projet mentionné à […]

27/02/2020

Concours d’idées biennal ouvert aux architectes, paysagistes et urbanistes européens âgés de moins de 40 ans, Europan a dévoilé sa 15e cuvée, lancée sur le thème “La ville productive”. C'est la seconde édition […]

Architectures brutalistes, paris et environs, 100 bâtiments remarquables, Simon Texier. Photographies de Samuel Picas

Un brutalisme francilien - Livre

27/02/2020

Plus que tendance, le brutalisme fait débat, par-delà les divergences qui ont, en leur temps, opposé le légendaire couple d'architectes britanniques Alison et Peter Smithson et le critique Reyner Banham qui théorisera ce mouvement. Apparu dans les années […]

Urbanisme agricole, projet lauréat d'Europan 15 sur le site Pays de Dreux

Europan 15: Urbanisme agricole, projet lauréat au […]

26/02/2020

Concours d’idées biennal ouvert aux architectes, paysagistes et urbanistes européens âgés de moins de 40 ans, Europan a dévoilé sa 15e cuvée, lancée sur le thème “La ville […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus