Mars se pose à Saclay

L'agence Mars architectes vient de remporter le concours pour la réalisation de la sous-préfecture de Palaiseau qui s'installera, à l’horizon 2021, au cœur du campus de Paris-Saclay.

Concours pour la construction de la sous-préfecture de Palaiseau, projet lauréat de Mars architectes, Campus de Paris-Saclay (Essonne) - © Mars architectes
photo n° 1/5
Zoom sur l'image Mars se pose à Saclay

Articles Liés

Paris-Saclay : RPBW, OMA et Gigon Guyer, Dominique Lyon, LAN et Clément Vergély réunis

Ajap 2014 : Mars Architectes – Douze logements et un commerce – Paris XII

Parmi les cinq équipes en lice pour réaliser la future sous-préfecture de Palaiseau, c'est la jeune agence Mars qui remporte la mise. Face aux propositions des architectes Fabienne Bulle, Jean-Luc Hesters, Laura Carducci et de l'Atelier du Pont, celle de Mars à séduit le jury "par la qualité de son intégration paysagère, en lien avec les principes d’aménagement du campus de Paris-Saclay". La future sous-préfecture de Palaiseau se situera à l’entrée du quartier de l’Ecole polytechnique, à l’orée de la lisière paysagère qui ménage la transition avec les espaces agricoles. Le projet de Mars tire parti de cette situation pour proposer un bâtiment biface, entre ville et nature. Au nord, une façade fronton marque l’entrée du campus et affirme la présence du bâtiment. Réalisé en béton teinté ocre, elle sera ornée d’un motif sériel portant des inscriptions gravées dans sa masse. Au sud, son architecture massive émerge progressivement du paysage jusqu'à dépasser la cime des arbres. De ce côté, le mur d’enceinte semble s'enfoncer dans le sol pour laisser place à un jardin en pente douce, menant le public jusqu'à l'entrée du bâtiment. Ce tapis végétal s’inscrit dans la continuité des espaces publics de l’entrée de campus.

Dans la pente

Le projet tire parti des dénivelés du terrain pour surélever le niveau d’accès du public, de façon à disposer d’un niveau supplémentaire au rez-de-chaussée. Cette disposition permet d’obtenir un bâtiment de 2500m2, agencé de manière efficace sur trois niveaux: au rez-de-chaussée s’organisent les espaces de service et un parking ; au rez-de-jardin sont installés l’accueil du public et les services s’y rattachant, les espaces de travail du personnel y sont éclairés par deux grands percements du voile périphérique ; au r+1 se situent les services du sous-préfet et des actions interministérielles, ainsi que le logement de fonction du préfet orienté au sud et doté d’une terrasse avec une vue panoramique sur le campus.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Plongée dans les dédales de la recherche […]

19/04/2019

En quoi l’architecture pourrait-elle se prévaloir d’une forme de recherche scientifique objective? Pour tenter de répondre à cette question ancestrale, les étudiants de «l’Atelier recherche» de l’école d’architecture de […]

Appel à projets scénographique, festival We love green 2019.

Appel à projets scénographiques pour le festival […]

19/04/2019

Avis aux architectes amateurs de musique: le festival We love green, qui se tiendra les 1er et 2 juin 2019 dans le bois de Vincennes à Paris, est en quête de projets scénographiques. Date limite d'envoi des propositions: le 22 avril 2019. Chaque année, le festival de […]

Patrick Bouchain, sur le site de Nature & Découverte à Versailles, le 23 juin 2018

Grand Prix de l'urbanisme 2019: Patrick Bouchain, […]

18/04/2019

C'est à Patrick Bouchain, architecte et scénographe engagé, que le Grand Prix de l'urbanisme 2019 est décerné. Il lui sera remis par Jacqueline Gourault, la ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités […]

L’architecture, les aventures spatiales de la raison Henri Raymond, préface de Jean-Pierre Frey, Collection Eupalinos/A+U, Editions Parenthèses

Le non-conformisme d’Henri Raymond - Livre

18/04/2019

Relire le grand sociologue de l’architecture que fut Henri Raymond (1921-2016) est une entreprise à saluer, due à Jean-Pierre Frey, professeur émérite à l’Ecole d’urbanisme de Paris. La réédition de L’architecture, les […]

Archi5 et Tecnova architecture, complexe sportif à Antony

Un complexe sportif minéral et cuivré, par Archi5 […]

17/04/2019

Pour répondre aux désirs politiques d’une nouvelle ambition urbaine pour le quartier La Fontaine d’Antony (Hauts-de-Seine), l’agence Archi5 a conçu cet équipement sportif comme un nouvelle centralité. Dans un contexte […]

AMC n°54-55-septembre 1981

Dans les archives d'AMC: 1981, la première fois de […]

17/04/2019

En novembre 1967 sortait le premier numéro d’AMC, conçu comme une revue d’idées et de débats, destinée à dépoussiérer un vieux «bulletin», celui de la Société des architectes diplômés par le […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus