Metek - Logements sociaux et ateliers d’artistes - Paris

Dans cet ensemble immobilier, conçu et réalisé par l’agence d’architecture Metek, l’intention architecturale est avant tout sociale : réinventer une cour urbaine partagée par tous les habitants tout en individualisant chaque pas de porte. La création de circulations favorise les rencontres entre voisins, reliant - à l’image des habitants - des bâtiments d’origines et de natures différentes : un immeuble faubourien et une ancienne halle industrielle (du 19e siècle) ainsi que trois bâtiments nouvellement érigés. Ces derniers revêtus de cuivre gold reprennent la pose traditionnelle du zinc parisien tout en inscrivant l’opération dans la modernité.

Metek – logements sociaux et ateliers d’artistes – Paris 19e - © Metek
photo n° 1/17
Zoom sur l'image Metek - Logements sociaux et ateliers d’artistes - Paris

L’implantation des bâtiments, la fragmentation du plan masse permet des percées visuelles avec les cours des parcelles voisines. Les habitants bénéficient ainsi des deux cours réunies qui viennent former un ensemble continu avec une troisième cour, celle-ci couverte par une verrière, dans l’ancienne imprimerie. Les habitants des deux parcelles partagent également les locaux communs (vélos-poussettes, tri sélectif). Les bâtiments neufs sont adossés scrupuleusement aux héberges mitoyennes à l’exception d’une partie de l'édifice central, pivot qui se retourne sur la cour voisine.

Des toitures cuivre gold

Les toitures ont un lien de parenté à la fois formel et technique avec les toitures voisines. Le matériau « cuivre gold » (alliage de cuivre et d’aluminium) en version pleine et perforée ainsi que les grandes tropéziennes inscrivent ces nouveaux bâtiments dans leur époque. Les couvertures en cuivre gold sont libres de tout édicule donnant une drôle impression de maquette : toute la ventilation du projet est enterrée et les panneaux photovoltaïques et les panneaux solaires sont installés sur les toitures des bâtiments réhabilités. La pose de la couverture à joints debout reprend la pose traditionnelle du zinc parisien.

Une succession de seuils

La cour centrale est pensée comme une petite rue piétonne qui se prolonge à l’intérieur de l’ancienne imprimerie par les grandes portes d’entrée. Cette petite rue pavée, qui reprend la typologie des villas parisiennes, dessert l’ensemble des bâtiments à rez-de-chaussée. Entre les bâtiments on trouve un système de terrasses, loggias, coursives, balcons en platelage bois. Le changement de matériau marque un premier seuil : un premier pas avant de rentrer chez soi. Les entrées des appartements sont en binôme : deux entrées par palier. Les occasions de s’assoir à l'extérieur ne manquent pas : deux bancs intégrés aux escaliers sont également ouverts à tous.

 

  • Lieu : Paris 19e
  • Maîtrise d’ouvrage : Elogie-Siemp
  • Maîtrise d'oeuvre : Metek
  • Programme : 31 logements sociaux dont 7 ateliers d’artistes 
  • Surface : 1060 m² restructuration + 1100 m²  bâtiments neufs
  • Coût : 5,2 M€

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

L'ornement est un crime. L'architecture du mouvement moderne, Matt Gibberd, Albert Hill

La persistance du mouvement moderne

19/10/2018

En présentant près de 300 maisons particulières construites entre le début du XXe siècle et aujourd’hui, ce beau livre noir et blanc – qui tient davantage du manifeste visuel que de l’ouvrage historique et scientifique – tente de […]

Configurations pour Tangram, Interstuhl

Salon du mobilier Orgatec : liberté au travail !

18/10/2018

Orgatec est l'occasion de revoir l'aménagement de ses bureaux de fond en comble. Le bureau rêvé existe, dans un confort extraordinaire du tout ajustable, du rangement fixe aux systèmes nomades. Alors à quand la réalité dans nos espaces ? […]

Paola Viganò

Alexandre Chemetoff, Étienne Tricaud et Paola […]

18/10/2018

Au cours de la 5e édition de la biennale d'architecture et d'urbanisme In-Situ à Caen, Frédéric Lenne, commissaire de la manifestation, organise divers rencontres pour débattre de comment faire battre le cœur des villes. Parmi une liste […]

Rendez-vous à suivre

Neuf rendez-vous d'architecture du 19 au 25 […]

18/10/2018

Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. Les journées nationales de l’architecture Les 19, 20, 21 octobre, partout en France Troisième édition de ces journées […]

L'extension d'une scène musicale à Rio de Janeiro (Brésil), par Oyapock architects

Oyapock livre l'extension d'une scène musicale à […]

17/10/2018

Sur les pentes de la favela de Vigidal, en balcon sur la baie de Rio, cette salle de musique a été agrandie en absorbant et en reliant les constructions voisines. Vocabulaire architectural, implantation et systèmes constructifs locaux favorisent son intégration dans un […]

Mathieu Garcia, Florent Descolas, Adrien Mondine, Raphael Franca et Rodrigo Tamburus

Oyapock

17/10/2018

Issus de l’agence Brenac & Gonzalez et du studio brésilien Arthur Casas, Mathieu Garcia, Florent Descolas, Adrien Mondine, Raphael Franca et Rodrigo Tamburus créent Oyapock en 2015. Leur nom fait référence au fleuve qui sépare la France (Guyane) et le […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus