Moins de jaune, plus de vert: Philippe Chiambaretta au chevet des Champs-Élysées

Mandaté par l'association de propriétaires et d'exploitants bordant les Champs-Élysées, l'architecte Philippe Chiambaretta a imaginé un avenir plus radieux pour l'artère touristique, devenue autoroute urbaine polluée et aire de manifestations agitées.

- © PCA-STREAM
photo n° 1/12
Zoom sur l'image Moins de jaune, plus de vert: Philippe Chiambaretta au chevet des Champs-Élysées

Articles Liés

Philippe Chiambaretta reconfigure un fleuron des Champs-Elysées

Philippe Chiambaretta: "Plus le travail devient nomade, plus on a besoin de lieux pour se[...]

Réinventer Paris 2: moins de salade, plus de profondeur

Après 21 samedis de gilets jaunes, de barricades et de fumigènes, les Champs-Élysées ont grise mine. En réalité, cela fait bien longtemps que les parisiens fuient l'harassante balade sur "la plus belle avenue du monde", artère touristique devenue autoroute urbaine polluée. Tout ça n'étant pas bon pour le commerce, le comité Champs-Élysées, association de propriétaires et d'exploitants bordant l'avenue, tente régulièrement d'attirer l'attention de l'État et de la ville de Paris en finançant des études prospectives. Après Jean-Paul Viguier en 2014, c'est à Philippe Chiambaretta de projeter un avenir plus radieux pour ce symbole national. Avec une réflexion basée sur le végétal, le confort des piétons, les nouvelles mobilités et une programmation événementielle attractive, l'architecte espère "réenchanter les Champs-Élysées".

Canopée, patinoire et Arc de triomphe

Les propositions de Philippe Chiambaretta, qui a sollicité une équipe pléthorique d'experts dans tous les domaines (culture, nouvelles technologies, commerce, promotion immobilière, histoire, paysage, gestion des flux, etc.), sont osées: réduction de moitié de la voirie ; remplacement des pavés par un revêtement plus silencieux ; création d'îlots de fraicheur en laissant les arbres former une canopée et en végétalisant les trottoirs ; harmonisation de l'esthétique des terrasses, etc. Idem pour la transformation des échangeurs routiers que sont devenues les places de l'Étoile et de la Concorde. La première est élargie, la deuxième voit  ses cheminements piétons s'agrandir et un lien transversal se créer pour relier le jardin des Tuileries. Et pourquoi ne pas envisager l'installation d'une patinoire aux pieds de l'Arc de triomphe en hiver, et d'une plage en été, pour attirer les parisiens sur le Champs comme sur les berges de la Seine? Un projet ambitieux à "coconstruire avec la Ville et l’État", assure le comité Champs-Élysées, qui espère convaincre la prochaine équipe municipale d'intégrer ces quelques idées à son programme.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Ieoh Ming Pei, architecte de la pyramide du Louvre

Disparition de Ieoh Ming Pei, prix Pritzker 1983

20/05/2019

Architecte de renommée internationale, principalement connu en France pour la pyramide du Louvre, Ieoh Ming Pei est décédé dans la nuit de mercredi 15 à jeudi 16 mai 2019, à l'âge de 102 ans. Plusieurs fois récompensé pour son […]

Transformation d'un immeuble de bureaux en logements, à Charenton-le-Pont, par Moatti & Rivière en 2016

L'agence Moatti - Rivière, lauréate du prix de la […]

20/05/2019

Jeudi dernier, le duo maîtrise d’œuvre - maitrise d’ouvrage composé de l'agence Moatti-Rivière et de l'Immobilière 3F a été proclamé lauréat du prix de la transformation de bureaux en logements, grâce à […]

FAIRE Paris 2019, accélérateurs de projets innovants du pavillon de l'Arsenal et de la Ville de Paris

Faire 2019: ouverture des candidatures

17/05/2019

Le pavillon de l’Arsenal et la Ville de Paris, en collaboration avec MINI et la Caisse des Dépôts, lancent la troisième édition de l'appel à projets innovants FAIRE Paris, destiné aux architectes, urbanistes, paysagistes, ingénieurs, […]

Les Jardins parisiens d'Alphand, Sous la direction de Sylvie Depondt, Bénédicte Leclerc, Eric Burie.

Alphand, le créateur du paysage parisien - Livre

17/05/2019

Polytechnicien et ingénieur des Ponts et Chaussées, rien ne prédestinait Jean-Charles Adolphe Alphand à devenir, en 1854, responsable des « promenades et des plantations de Paris », service venant d'être créé par le baron Haussmann. Ce […]

Sophia Antipolis, Cermics, Brante & Vollenweider architectes, 1996

Cermics, Sophia Antipolis, Brante & Vollenweider […]

16/05/2019

Les premiers coups de pioche remontent à 1971, mais c'est dès les années 1960 que l'ingénieur Pierre Laffitte imagine dans l'arrière-pays niçois "un quartier latin aux champs, voué à l'intelligence et à la […]

Centre de recherche et de design Mercedes-Benz, Sophia Antipolis, Pierre Fauroux architecte, 1989-1991

Centre de recherche et de design Mercedes-Benz, […]

16/05/2019

Les premiers coups de pioche remontent à 1971, mais c'est dès les années 1960 que l'ingénieur Pierre Laffitte imagine dans l'arrière-pays niçois "un quartier latin aux champs, voué à l'intelligence et à la […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus