NoAarchitecten, EM2N et Sergison Bates réaliseront l'antenne du centre Pompidou à Bruxelles

Un trinôme international d’architectes réalisera l’antenne bruxelloise du centre Pompidou. Le projet des agences noAarchitecten (Bruxelles), EM2N (Zurich) et Sergison Bates (Londres) a été choisi pour mener la reconversion d’un ancien garage Citroën en nouveau pôle culturel qui, sous le nom Kanal–centre Pompidou, réunira un musée d’art moderne et contemporain, le centre d’architecture Civa et des espaces publics dévolus à la culture.

Projet lauréat pour le KANAL–Centre Pompidou à Bruxelles, noAarchitecten, EM2N, Sergison Bates, architectes - © NOA – EM2N – SBA
photo n° 1/11
Zoom sur l'image NoAarchitecten, EM2N et Sergison Bates réaliseront l'antenne du centre Pompidou à Bruxelles

Articles Liés

L’agence Bruther réalisera la maison des médias de Bruxelles

L’hôtel Yadoya à Bruxelles : l'art du détail japonais

C’est le projet conçu par noAarchitecten, EM2N et Sergison Bates qui a finalement convaincu le jury de l’un des plus importants concours organisés à Bruxelles par son budget (125 M€ HTVA), celui pour la reconversion du garage Citroën Yser en Kanal–centre Pompidou, antenne locale du musée français. Après une première sélection parmi les 92 candidatures reçues, la société d’aménagement urbain de la région de Bruxelles-Capitale, propriétaire de l’ancien garage, a invité 7 équipes (comprenant notamment 51N4E et Caruso St John, Office et Christ&Gantenbein, OMA et ADVVT) à soumettre une proposition au jury international présidé par l’architecte suisse Roger Diener et le Français Patrick Berger. Les travaux seront lancés à l’automne 2019 et s'échelonneront jusqu’à l’ouverture officielle du site, fin 2022. Une organisation par étapes successives devant permettre à Kanal–centre Pompidou d'entamer une phase de préfiguration, en organisant des activités culturelles temporaires pendant le chantier.

Le plus grand garage d'Europe s'ouvre à la culture

«Exceptionnellement bien intégré à son contexte» d’après le jury, le projet imaginé par NOA, EM2N et Sergison Bates met en valeur les éléments iconiques du bâtiment de 47 000 m2, construit en 1934 par Maurice-­Jacques Ravazé. Cathédrale de verre, d’acier et de béton, reflet de l’esprit moderniste de l’époque, il s’agit du dernier ouvrage commandé par André Citroën lui-même. Dans ce qui fut le plus grand garage d’Europe, les architectes évident l’ancien showroom pour en faire la vitrine du futur complexe culturel, accueillant installations, performances et concerts au rez-de-chaussée, ainsi qu'un restaurant au dernier niveau. La grande frise extérieure blanche est prolongée pour encercler tout l’édifice sous la forme d’un ruban lumineux interactif. A l’intérieur, une «rue» publique traversera le site, donnant accès à trois grandes boîtes insérées dans les anciens ateliers. Elles accueilleront le musée d’art moderne et contemporain, le centre d’architecture Civa et un auditorium de 400 places. Le musée disposera ainsi d’espaces d’exposition répartis sur quatre niveaux de hauteurs différentes, permettant de nombreuses configurations. Cette organisation garantit la maîtrise des conditions climatiques des différents espaces, tout en reflétant la volonté d’animer toutes les façades du gigantesque bâtiment.

  • Surface totale : 39 100 m2 (+2 500 m2 de parkings)
  • Espaces publics intérieurs : 12 500 m2
  • Musée d’art moderne et contemporain : 12 200 m2 d’espaces d’exposition
  • Civa : 7 000 m2 (dont exposition : 1 800 m2)
  • Espaces partagés : 7 400 m2
  • Budget des travaux : 125 M€ HTVA

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Ricardo Bofill, architecte

Ricardo Bofill (1939-2022)

17/01/2022

300 Dans les environs de Barcelone, sous les tentures de la mythique « Fabrique », cimenterie devenue agence d'architecture luxuriante, il a conçu des projets titanesques livrés aux quatre coins du monde. En France, de Noisy-le-Grand à Montpellier, en passant par Paris, l'architecte Ricardo Bofill, […]

Plan du projet des Halles à Paris (Ricardo Bofill, 1974).

Flashback : Bofill, le "nouveau philosophe"

17/01/2022

300 Octobre 1974 : Ricardo Bofill, ou les aventures d'un "nouveau philosophe" en architecture. Il aura fallu attendre 1979 pour que Ricardo Bofill et son associé Manolo Nuñez puissent officiellement exercer en France, décision prise par arrêté ministériel en octobre de cette année-là. Antigone, le grand […]

L'année 2021 restera une année d'interrogations sur le logement, à travers la publication de plusieurs études et rapports. Que retenir de cette production éditoriale foisonnante ?

Production, innovation, qualité... Le logement au […]

17/01/2022

300 L'année 2021 restera une année d'interrogations sur le logement. La question a été explorée à travers plusieurs études et rapports, venus au chevet d'un habitat en crise, et ce, bien avant la tempête sanitaire. Que peut-on retenir de cette production éditoriale foisonnante émanant d'horizons divers […]

École des arts de la terre, projet lauréat d’Europan 16 sur le site d’Auneuil

Europan 16 : École des arts de la terre, projet […]

17/01/2022

300 Concours d’idées d’architecture et d’urbanisme biennal, Europan propose aux jeunes professionnels de la conception urbaine, paysagère et architecturale de travailler autour d’une thématique spécifique et sur des sites réels. Pour sa 16ème édition intitulée « Villes vivantes, des projets-processus […]

Les Espaces d'Abraxas, Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis), architecte Ricardo Bofill, 1983

Décès de l'architecte espagnol Ricardo Bofill

14/01/2022

300 L'architecte espagnol Ricardo Bofill est décédé le 14 janvier 2022 à Barcelone à l'âge de 82 ans. Il avait fondé l'atelier d'architecture du Taller dans les années 1960, s'entourant alors de sociologues, poètes et écrivains. Ses nombreux projets réalisés dans une cinquantaine de pays témoignent de […]

PHOTO - 28011_1644930_k3_k1_3792679.jpg

« La ville générique néolibérale ne répond plus à […]

14/01/2022

300 Michel Lussault observe et théorise depuis de nombreuses années les évolutions spatiales du monde contemporain globalisé. Dans Hyper-lieux, les nouvelles géographies politiques de la mondialisation (Le Seuil, 2017), il s'intéressait aux centres commerciaux géants, aux aéroports internationaux, aux […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital