"Nouvelles vies", l’exposition sur un design durable et optimiste

Carolina Tinoco, l’architecte de l’exposition "Nouvelles Vies" présente, au Via (Paris, XIe arr.) jusqu’au 25 octobre 2017, des gestes remarquables de récupération de matériaux, d’upcycling, des modèles d’écoconception… En résumé, elle propose un monde qui évite les surplus.

Pepe Heykoop, Skin collection, par Annemarijne Bax - © Annemarijne Bax
photo n° 1/11
Zoom sur l'image Nouvelles vies, l’exposition sur un design durable et optimiste

Articles Liés

COP 21 : Quelle place pour le recyclage dans le bâtiment ?

Matériauthèque : produits 100 % recyclés

Carolina Tinoco sait ce que signifie faire de peu. L’architecte vénézuélienne rappelle que 70% de la population de son pays vit dans un bidonville et est aguerrie à l’art de bâtir à partir d’éléments de récupération. C’est peut-être ce qui a construit son engagement dans cette voie pleine de bon sens, y compris en Europe où l’excès de consommation pose déjà des problèmes de place et de pollution.

Récupération et slow living

La pétillante commissaire d’exposition, qui salue chacun de ses partenaires avec une vraie reconnaissance (le Via, Valdelia, Éco-mobilier, l’Ademe), a glané les propositions qui lui semblaient «éco-innovantes», partout dans le monde et avec l’œil du bon design. La scénographie elle-même est l’œuvre d’un jeune trio associé pour l’occasion par l’atelier Villette Makerz: l'architecte Thomas Rième, l'artiste plasticienne Célestine Peuchot et le designer Tom Hebrard. Ces derniers ont dû composer avec des chutes remises par des fabricants. "La récolte obtenue de Presatlians (qui procure de la matière de rebut pour l’événementiel) a répondu au-delà des attentes, expliquent les trois jeunes gens, même si ce recours à l’existant requiert davantage de temps qu’une commande de neuf". Pour l’heure, économie rime avec slow living.

Des familles diversifiées

Trente designers ont été mis en exergue et regroupés en différentes familles, celles des industriels, des produits naturels, des bois et matières récupérés, des réinventés… Petit tour d’horizon afin d’identifier les itinéraires de quelques-unes de ces créations: ni cauchemar ni utopie, il est aujourd’hui complètement réaliste et même de bon ton de boire dans un mug en excréments (Merdacotta, à base de bouse de vache); de marcher sur des T-shirt (tapis Studio Brieditis & Evans); de s’asseoir sur des déchets industriels (les fauteuils de Maximum); ou de s’éclairer à la bouteille PET (Alvaro Catalan De Ocón). L’élégance durable apporte son lot d’extravagances et décrit l’intérieur du nouveau «bobo déco», ce penseur du zéro déchet en puissance, affichant comme Lavoisier paraphrasant Anaxagore, que "tout se transforme". Les Français Philippe Stark, Jean Nouvel, les 5.5 designers, Amaury Poudray font partie de cette révolution éthique.

 

  • Exposition "Nouvelles Vies, eco-conception, upcycling et recyclage dans le Design"
  • Jusqu'au 25 octobre 2017
  • Galerie VIA, 120, avenue Ledru-Rollin, Paris XIe arr.
  • www.via.fr

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Abonnés AMC

Richard Klein, architecte, professeur d'histoire de l'architecture à l'ENSAP Lille, président du Conseil national des enseignants chercheurs des écoles nationales supérieures d'architecture (CNECEA)

«Nous qualifions des candidats, sans postes de […]

16/04/2021

300 Trois ans après l'instauration du statut d'enseignant chercheur et la création du Conseil national des enseignants chercheurs des écoles nationales supérieures d'architecture (CNECEA), des inquiétudes se font jour sur la place des praticiens et du projet dans les Ensa. Rencontre avec Richard Klein, […]

Abonnés AMC

PHOTO - 24961_1477815_k6_k1_3420158.jpg

Enseignement de l'architecture: comment […]

15/04/2021

300 Trois ans après l'instauration du statut d'enseignant chercheur et la création du Conseil national des enseignants chercheurs des écoles nationales supérieures d'architecture (CNECEA), des inquiétudes se font jour sur la place des praticiens et du projet dans les Ensa, reflétant une profession en […]

PHOTO - 24961_1477803_k2_k1_3420134.jpg

David Chipperfield - Portrait

14/04/2021

300 Après ses études à l'université Kingston et à l'AA School, David Chipperfield crée son agence à Londres en 1985. David Chipperfield donne rapidement un développement international à son agence, construisant au Japon, aux Etats-Unis ou en Espagne. C'est à Berlin qu'il développe sa maîtrise des lieux […]

AMC n°295 - avril 2021, couverture

Le numéro d'avril d'AMC est paru

14/04/2021

300 Au sommaire du numéro d'AMC qui vient de paraître (n°295-avril 2021) et disponible en format numérique: un événement sur l'enseignement de l'architecture et les débats qui agitent les enseignants des Ensa, un dossier sur l'habitat pour séniors, des détails "cloisons mobiles" et une matériauthèque […]

Abonnés AMC

Place et commerce, Bauchet & de La Bouvrie, Antogny-le-Tillac

Refaire place : esplanade publique et petit […]

13/04/2021

300 A Antogny-le-Tillac, bourg de campagne situé entre Tours et Poitiers, la mairie a fait l'acquisition d'une ancienne ferme, voisine d'une vaste zone de stationnement bitumée. L'ensemble, idéalement placé sur la rue principale, est désigné pour devenir le nouvel espace public central. C'est la jeune […]

Un an d'école d'architecture confinée

Un an d'école d'architecture confinée: "où sont […]

12/04/2021

300 Voici plus d’un an que les étudiants français suivent la majorité de leurs cours à distance. Parmi eux, les élèves des vingt écoles d’architecture françaises. Enquête auprès d'eux, pour évoquer leur scolarité confinée, les difficultés à s'impliquer sur le long terme dans un enseignement par écrans […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital