Origami, quand les concepteurs jouent du triangle

Le triangle se pliant à nombre d’usages, il constitue une base ouverte à de multiples développement formels. De l’objet d’intérieur, luminaire et paravent autoportant; de la peau grimpant le long des murs au toit couvrant in et outdoor; ses arêtes saillantes habitent l’espace. Exercices de style façon origami.

Cobalt Muffin, Shanghai, YokYok - © YokYok
photo n° 1/11
Zoom sur l'image Origami, quand les concepteurs jouent du triangle

Articles Liés

Le mobilier d'architectes s'expose à la Cité de l'architecture et du patrimoine à Paris

Charlotte Perriand en majesté à la Fondation Vuitton

La bibliothèque centrale d'Helsinki par ALA Architects

Dans les exemples de pliages retenus ici, des effets de matière manifestent différents degrés de transparence ou d’opacité, de fragilité ou de résistance. Les cinq déclinaisons se font chapeau filtrant, peau couvrante, paysage acoustique, plissé lumineux ou éclairage à facettes.

 

Filtre ou masque

Cobalt Muffin est une œuvre artistique installée à Shanghai pour 10 mois (jusqu’au 1er juillet 2020) signée YokYok. Chapeau filtrant, cette toiture géométrique disposée sur de fins poteaux de métal est exaltée par un bleu insistant. Elle sert d’abri pour des conférences en extérieur. Sa volumétrie a été déduite d’un polyhèdre rhombicosacron matérialisé en 60 triangles, qui ont nécessité l’emploi de 7,5 km d’élastique tendu sur une structure tubulaire. Wood Skin déploie sa ligne de découpe de bois comme une peau couvrante pour revêtir toutes sortes de parois intérieures ou de mobilier, en leur donnant un relief caractéristique et chaque fois redessiné pour le projet. Dans les boutiques ou en résidentiel, elle s’utilise volontiers en masquage de mur ou de colonne technique. Alexander Lorenz a conçu le système autoportant de paysage acoustique Kivo (production Herman Miller), où des triangles de mousse revêtus de feutre sont insérés dans un cadre de métal. L’atout de cette solution est sa modularité grâce à des connecteurs permettant de changer la configuration des pièces (formaliser des bureaux individuels, une ligne de démarcation très étendue en plateau libre, etc.).

 

Objets de lumière

Ramené ici à l’échelle de l’objet, mais avec une capacité dimensionnelle plus étendue, Aqua Créations présente la famille Zooid au plissé singulier. Le textile tendu sur structure métallique est personnalisable, en soie ou en polymère. L’artiste lumière Octavio Amado a fourni une série d’éclairages à facettes pour un restaurant d’entreprise, réalisé par l’architecte d’intérieur JLL. Ses modules reflètent le nom du lieu «Les nuages», flottant dans les airs comme des grappes au tissu translucide. Le design de ses pièces fait l’objet de recherches quasi diamantaires.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Pierre Audat architecte,  restructuration et extension d’un bâtiment industriel à Paris

Pierre Audat redynamise un immeuble industriel […]

17/01/2020

  Situé en fond de cour dans le XI e arrondissement de Paris, avenue Philippe Auguste, le bâtiment est un immeuble industriel typique du XIXe siècle avec son ossature en bois et son escalier central maçonné. Plus qu’une simple rénovation, sa […]

Bâtiment universitaire, université Paris Sud 11, Dominique Lyon architectes, Orsay (Essonne)

Un belvédère pour les étudiants de Saclay, par […]

16/01/2020

Conçu par l'architecte Dominique Lyon, le nouveau bâtiment d’enseignement de physique de l’université Paris-Sud s'installe à proximité de laboratoires déjà présents sur le plateau de Saclay (Essonne). Il s'enroule sur […]

Concours Young european architects 2020

Appel à candidatures: Young european architects […]

16/01/2020

Architectes européens de moins de 40 ans en quête de reconnaissance, il reste un mois pour candidater aux prix Young european architects organisé par Architecture-Studio et sa fondation vénitienne, la CA'ASI. Les lauréats de ce concours international seront […]

Lauréat du prix Première Œuvre 2019, atelier de verrerie à Brioude (Haute-Loire), Antoine Dufour Architectes, Sydec Allier Allagnon (maître d’ouvrage)

Prix de la Première Œuvre 2019: le patrimoine, de […]

15/01/2020

Le prix de la Première Œuvre 2019 est attribué à l'atelier de verrerie de l'artiste Emmanuel Barrois à Brioude (Haute-Loire), conçu par l'agence Antoine Dufour Architectes. Un projet de réhabilitation mesuré, qui préserve les […]

Pierre Dufour et Aymeric Antoine architectes, agence Antoine-Dufour, prix de la Première Œuvre 2019

Antoine Dufour architectes, portrait des lauréats […]

15/01/2020

Lauréats du prix de la Première Œuvre 2019 avec l'installation de l'atelier du maître verrier Emmanuel Barrois dans une ancienne halle ferrovière à Brioude (Haute-Loire), les architectes Aymeric Antoine et Pierre Dufour revendiquent le travail sur […]

Atelier de stockage, ancien camp de Natzweiler-Struthof, Natzwiller (67) ; Antoine Dufour, Choulet, Ecallard, Bollinger Grohmann

L'agence Antoine Dufour architectes, en projets

15/01/2020

Les architectes Aymeric Antoine et Pierre Dufour, lauréats du prix de la Première Œuvre 2019, revendiquent le travail sur l'existant comme acte créatif. Par la charge de Pierre Dufour -architecte en chef des Monuments historiques dans les départements du […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus