PAN Architecture – Extension d’école d’architecture, nominée au prix de la Première Œuvre 2015

Nominée au prix de la Première Œuvre 2015, l'extension de l'école d'architecture de Marseille (Bouches-du-Rhône) a été conçue par PAN Architecture (Jean-Luc Fugier et Mathieu Barbier Bouvet).

Nominée à l'Equerre d'argent 2015, catégorie Première Œuvre, extension de l'école d'architecture de Marseille (Bouches-du-Rhône), PAN Architecture (architectes), Ecole nationale supérieure d'architecture de Marseille (maître d'ouvrage) - ©  Luc Boegly - 2014
photo n° 1/5
Zoom sur l'image PAN Architecture – Extension d’école d’architecture, nominée au prix de la Première Œuvre 2015

Articles Liés

Schemaa – Extension de gymnase, nominée au prix de la Première Œuvre 2015

Lauréat de la Première Œuvre 2015 – Sanitaires de camping – Régis Roudil Architecte

Antonin Ziegler - Extension de bibliothèque, nominée au prix de la Première Œuvre 2015

C’est en simplifiant le programme que l’agence PAN a remporté le marché de conception-réalisation de l’extension provisoire de l'école d'architecture de Marseille. Suppression des sanitaires – non obligatoires car pas d’augmentation d'effectif –, desserte extérieure des trois ateliers, bureaux des professeurs installés dans des alcôves ouvertes sur les espaces de travail des étudiants… L’optimisation des surfaces participe à l’efficacité du volume compact créé. Mais elle vise aussi celle des dépenses, les architectes concentrant les efforts économiques en des points précis pour que le préfabriqué se fonde au mieux dans un site d’exception, le campus de Luminy conçu par René Egger dans les années 1960. Le nouvel édifice est aligné avec les coursives extérieures qui connectent les bâtiments actuels de l’école. En plan, seule la déformation pour préserver de grands pins de la treille qui longe le nouveau volume trahit l’extension contemporaine. L’interprétation des coursives de René Egger se veut plus riche en usage : ouverte à l’appropriation, la structure métallique de la treille a été calculée pour recevoir des planchers. Son habillage en ganivelle de châtaignier adoucit la rudesse industrielle du bardage en aluminium des ateliers. Le système modulaire de l’entreprise OBM Construction, à base de panneaux sandwich bois/métal autoportants et de bacs acier grandes ondes, a séduit les concepteurs pour plusieurs raisons : la rapidité du chantier (cinq mois seulement), les 11,25 m de franchissement permis, la hauteur libre intérieure de 2,80 m – 2,5 m chez la plupart des fabricants – et le sol en dalle béton, plus confortable que les planchers métalliques. Pour le projet, l’entreprise a quand même adapté son procédé : pose de menuiseries aluminium de 2,20 m de haut et de large d’un seul tenant, intégration des réseaux électriques dans les panneaux de façade dont la face intérieure en tôle d’acier laquée, brute d’usine, est aimantée.

 

  • Lieu: Campus de Luminy, Marseille, Bouches-du-Rhône
  • Maîtrise d’ouvrage: École nationale supérieure d’Architecture de Marseille
  • Maîtrise d'œuvre: groupement de conception-réalisation: PAN Architecture, architectes; OBM construction, entreprise générale; AD2i, études thermiques
  • Programme: extension provisoire, trois ateliers de projet
  • Surfaces: 450 m2 SP; 150 m2 terrasse
  • Coût: 750 000 € HT, études et travaux

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Rendez-vous à suivre

Six rendez-vous d'architecture, du 23 février au […]

22/02/2018

Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. Portes ouvertes de l’Ensa Strasbourg Le 24 février, de 10h à 17h Informations Poésie de la lumière Jusqu’au 24 […]

Série d’assises BW#, Sebastien Wierinck, édition Cyria, Place Thiers Nancy (54)

Vers le renouveau des bancs publics ?

22/02/2018

L’art de poser son postérieur en extérieur fait partie des recherches récurrentes des concepteurs de mobilier. Quatre projets au banc d’essai, à destination des terrasses, des jardins et des espaces publics.  Le mobilier urbain est le moyen de faire vivre […]

Mélodie - Panicale - Résidence étudiante - La Verrière - ITAR - 2016

Gaëla Blandy: photographe sur la corde sensible […]

22/02/2018

Chaque semaine, AMC donne la parole à un photographe d'architecture pour commenter l'une de ses prises de vues. Invité de cette série: Gaëla Blandy «  J’errais comme un fantôme dans la résidence étudiante, […]

Gulizzi + Auer & Weber, Palais des sports, Aix-en-Provence

Gulizzi + Auer & Weber - Palais des sports - […]

21/02/2018

En épousant symboliquement la courbure des gradins, la forme singulière de l’Aréna du pays d’Aix évoque le mouvement et devient un signal visible depuis l’A51 en direction de Marseille. Son enveloppe s’apparente à un entrelacs […]

Lucio Fontana, Ambiente spaziale con neon, 1967/2017, installation Pirelli HangarBicocca, Milan, 2017 ;  Fondazione Lucio Fontana

Derniers jours pour découvrir Lucio Fontana à […]

21/02/2018

A Milan, une visite au HangarBicocca s’impose, autant pour la sélection des œuvres, que par les possibilités qu’offre son espace magistral. Dans Ambiente spaziale, les boîtes de lumière de Lucio Fontana offrent une perspective chromatique […]

Katharina Grosse, The Horse Trotted Another Couple of Metres, Then it Stopped, 2017, acrylique sur tissu, Carriageworks, Sydney

Immersion totale dans une oeuvre d'art bariolée à […]

21/02/2018

L’artiste allemande Katharina Grosse a investi le centre d’art contemporain Carriageworks à Sydney en y déployant une installation monumentale, aussi mouvante qu’immersive.   Intitulée « The Horse Trotted Another Couple of Metres, Then it Stopped […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus