Paris 2024: le projet (non retenu) de Groupe 6 et Vincent Lavergne pour l'Arena Porte de la Chapelle

Finaliste malheureux de la compétition pour la conception, la réalisation et l'exploitation de l'Arena Porte de la Chapelle à Paris, remportée par Bouygues Bâtiment Île-de-France, SCAU et NP2F, le groupement mené par Vinci construction, associé à l'agence d'architecture Groupe 6 et à l'architecte Vincent Lavergne, avait imaginé un bâtiment couronné de bois et d'une toiture-réservoir pour la faune et la flore locale.

Projet non retenu pour l'Arena Porte de la Chapelle, Paris, Groupe 6 et Vincent Lavergne architectes - © Groupe 6 et Vincent Lavergne architectes
photo n° 1/7
Zoom sur l'image Paris 2024: le projet (non retenu) de Groupe 6 et Vincent Lavergne pour l'Arena Porte de la Chapelle

Articles Liés

Paris 2024: l'anti-spectacle de SCAU et NP2F pour la future Arena de Paris

Paris 2024: le projet (non retenu) de Chaix & Morel et CroixmarieBourdon pour l'Arena[...]

Au cœur de l'environnement inhospitalier de l'échangeur routier de la Porte de la Chapelle, dans le XVIIIe arrondissement de Paris, la nouvelle arena doit affirmer une présence forte et attractive, et se donner à lire à 360 degrés. D'après les architectes de l'agence Groupe 6, associés pour l'occasion à Vincent Lavergne, il faut rendre perceptible, au premier coup d'œil, que l'équipement n'est pas un bâtiment comme les autres. L'arena doit imposer sa force formelle, sa simplicité et sa lisibilité immédiate. Ainsi se découvrent, depuis le boulevard périphérique, une superposition de plateaux et d'interstices. Au niveau bas, d'autres volumes en lévitation signalent les entrées, tandis qu'au sommet, la toiture-jardin tente de s'aligner -au moins en perception- avec le boulevard périphérique. Au sol, la répartition des flux grâce à la création de parvis, minéraux à l’ouest et végétalisé au sud-est, forment un filtre entre l'arena et l’environnement urbain bruyant des boulevards extérieurs. A l'intérieur, pour que la salle principale dispose d'une jauge de 9000 places en format spectacle, avec une scène fermée de grande qualité, la partie supérieure des gradins est dissymétrique dans l'axe est-ouest. Elle formalise un "U" qui remonte au-dessus des toitures des deux gymnases installés au rez-de-chaussée, de plain-pied avec la grande salle.

Vêture bois et végétation

Les façades sont unitaires pour renforcer l'identité de l'équipement. Leurs longues lignes de bois couvertes de métal créent un effet dynamique. Le dessin de la couverture évoque les avants-toits parisiens: elle est constituée de clins horizontaux en bois posés à claire-voie formant persienne, fixés en dévers et recouverts de bacs aciers obliques. Ce sont environ 500 m3 de bois qui sont projetés -soit l’équivalent de 500 T de CO2 piégés. Cette modénature offre également une protection solaire efficace, sans ajout de stores intérieurs pour faciliter la maintenance et l'entretien, et ne pas limiter les vues sur l'extérieur. Construction en bois pour les piétons, l'ouvrage se perçoit métallique plus on s'en éloigne. Il se transforme visuellement, change de matière. Sa toiture principale de 8700 m2 est imaginée comme un réservoir protégé pour la biodiversité, pour la faune et la flore d’Île-de-France. Son paysage est diversifié (arbres, plantes sauvages, zones humides, etc.), il permet de protéger les populations d’oiseaux et d’insectes. La flore locale s’y établira largement grâce aux pollinisateurs sauvages réintroduits.

  • Maîtrise d’ouvrage : Ville de Paris
  • Groupement de maîtrise d'œuvre : Vinci construction, mandataire; Groupe-6, architecte; MAS EA, scénographie, Vincent Lavergne, urbaniste; STRUCTURE IDF, BET structure; ARBORESCENCE, structure bois; Inddigo, environnement; AGENCE ON, éclairage; APIA, BET acoustique; ARBONIS, construction bois; VINCI FACILITIES, entreprise

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

PHOTO - Franck Hammoutène.eps

Franck Hammoutène (1954-2021)

21/09/2021

300 L'architecte Franck Hammoutène, lauréat de l'Équerre d'argent en 2006, est décédé le 14 septembre 2021. "Nos ouvrages sont contextuels, urbains. Radicaux puisque se voulant réalistes, pragmatiques et bénéfiques." Ainsi l'agence de Franck Hammoutène, basée à Paris, présente ses travaux. Né en 1954 à […]

Vue extérieure : Extension de l’hôtel de ville, Franck Hammoutene, Marseille, Prix de l’équerre d’argent 2006

Hommage à Franck Hammoutène en trois projets

21/09/2021

300 Lauréat de l'Équerre d'argent en 2006 pour l'extension de l'hôtel de ville de Marseille, l'architecte Franck Hammoutène est décédé le 14 septembre 2021, à l'âge de 67 ans. Retour sur trois de ses réalisations, qui illustrent son attachement à la géométrie, aux matières et au confort des espaces.

Susanna Fritscher, Theseus Temple, Vienna

Susanna Fritscher se joue du néoclassicisme à […]

09/09/2021

300 Aprés le Musée d'arts de Nantes, le Louvre Abu-Dhabi et le Centre Pompidou-Metz, l'artiste autrichienne Susanna Fritscher dévoile une nouvelle installation aérienne. Invitée par le musée des Beaux-Arts de Vienne, Susanna Fritscher a investi le Temple de Thésée, icône d'architecture néoclassique qui […]

Portrait de Bruno Gaudin et Virginie Bregal - Atelier Gaudin

Atelier Gaudin - Portrait

20/09/2021

300 Créé en 1998 par les architectes Bruno Gaudin et Virginie Bregal, l'Atelier Gaudin s'est toujours efforcé d'échapper à la spécialisation. De l'échelle urbaine à celle de l'architecture, jusqu'à la conception de mobilier, il vise à chaque projet à mettre en œuvre des dispositifs spatiaux et […]

Abonnés AMC

PHOTO - 25877_1528004_k6_k1_3530899.jpg

Plongée au cœur de Memphis, un showroom par Pig […]

17/09/2021

300 Créé par Pig Design, le showroom Ya SPace à Hangzhou (Chine) célèbre le mouvement Memphis au cœur d'une scénographie librement inspirée de son esthétique archétypale et ludique à la fois. Situé dans la métropole chinoise de Hangzhou, le showroom Ya SPace célèbre la renaissance du groupe Memphis, […]

Portrait de Glenn Murcutt, 2021

L'architecte australien Glenn Murcutt reçoit le […]

17/09/2021

300 L’architecte australien Glenn Murcutt est lauréat de l’édition 2021 du Praemium Imperiale, décerné chaque année par la Japan Art Association. Il succède au duo new-yorkais Tod Williams et Billie Tsien et est le premier australien, toutes catégories confondues, à recevoir ce prix. Tous les ans depuis […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital