Parisculteurs: première moisson de projets

Les lauréats du premier appel à projets d'agriculture urbaine et de végétalisation lancé en avril 2016 par la ville de Paris, Parisculteurs, ont été dévoilés début novembre. Sélection, en images, de quelques projets.

La Brize de la Bastille par Topager - Site: Opéra Bastille (XIIe arr.) - © Parisculteurs
photo n° 1/8
Zoom sur l'image Parisculteurs: première moisson de projets

Avec La Brize de la Bastille, Topager propose d’aménager sur quatre terrasses de l'opéra Bastille une ferme maraîchère de fruits et légumes et de fleurs comestibles, ainsi qu’une houblonnière. L’installation d’une brasserie est également envisagée, afin de fabriquer une bière directement sur site. La production annuelle attendue est de 5580 kg de petits fruits, de jeunes pousses et de légumes. Les candidats devant intégrer à leur intervention l’ensemble des travaux nécessaires à la viabilisation du site, l'entreprise s'est notamment associée à Axe Etanchéité.

Une champignonnière installée dans un parking souterrain, du purin d’ortie produit sur le toit d'un gymnase, un élevage de poissons d’eau douce dans un réservoir de la ville, ou encore une ferme maraîchère et une houblonnière sur des terrasses de l’opéra Bastille: la première moisson récoltée par la ville de Paris à l’issue de son appel à projets d'agriculture urbaine et de végétalisation Parisculteurs affiche une variété de programmes, de techniques, de surfaces et d’acteurs.

 

En avril 2016, la ville –et ses partenaires (bailleurs sociaux, entreprises publiques et privées)– mettait à disposition 47 sites, soit 5, 5 ha de toitures, parkings, cœurs d’îlot, réservoirs, terrasses et autres murs. Elle invitait pêle-mêle "agriculteurs, jardiniers, paysagistes, entrepreneurs, start-uppers, acteurs de l’économie sociale et solidaire, architectes et artistes du monde entier à travailler de concert pour répondre de façon innovante au défi climatique, tout en étant des vecteurs de lien social et de création d’emplois". Finalement, ce sont 33 projets qui ont été retenus, sur 13 sites publics et 20 sites partenaires. Sept portent sur un programme de végétalisation, les 26 restants étant dévolus à l’agriculture urbaine. Conformément au cahier des charges, nombre d’entre eux se veulent participatifs, éducatifs… mais également tournés vers une production commercialisable en circuit court et la mise en œuvre de techniques hors-sol notamment: aéroponie, hydroponie, ou aquaponie. Si l’on retrouve parmi les porteurs de projets des acteurs déjà présents dans les équipes lauréates de Réinventer Paris (à l'instar de Topager ou Noctis), d’autres, comme la start-up Aéromate, les associations spécialisées Espaces ou Veni Verdi, signent plusieurs projets retenus.

 

Parisculteurs est la première étape d'un processus engagé par la ville, qui vise, d’ici 2020, 100 hectares de toits, façades et murs végétalisés, dont un tiers consacré à l’agriculture urbaine. D'ores et déjà, le lancement d’un appel à projets Parisculteurs 2 est annoncé pour 2017.

 

 

Retrouvez notre dossier spécial consacré à l'agriculture urbaine dans le n°255 d'AMC.

 

 

  • Jusqu'au 9 décembre 2016
    Exposition Les Parisculteurs-Présentation des lauréats de l'appel à projets
    Pavillon de l'Arsenal

    21, bd Morland, 75004 Paris

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Nommé à l'Equerre d'argent 2017, catégorie Première Œuvre, 26 logements participatifs à Montreuil (Seine-Saint-Denis), NZI (architectes), CPA-CPS/ATHENAE CONSEIL (maître d'ouvrage)

NZI - 26 logements participatifs à Montreuil, […]

13/11/2017

L'opération de 26 logements participatifs, conçue à Montreuil (Seine-Saint-Denis) par NZI architectes fait partie des cinq réalisations nommées au prix de la Première Œuvre 2017. De multiples montages financiers sont possibles […]

Pôle intermodal, Dominique Perrault architecte, Naples, Italie

Dossier spécial: espaces souterrains

17/11/2017

Longtemps considérés comme des espaces de services et de relégation, les sous-sols sont en passe de devenir tendance, d’être assimilés à une manne salvatrice pour le devenir de nos métropoles saturées. Le phénomène est […]

Rendez-vous à suivre

Dix rendez-vous d'architecture du 12 au 22 […]

17/11/2017

Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. Coexistences Le 16 novembre à 20h, à la Société française des architectes, à Paris Conférence de […]

Nommé à l'Equerre d'argent 2017, catégorie Première Œuvre, Centre sportif et culturel à Dieppe (Seine-Maritime), La Soda (architectes), Ville de Dieppe (maître d'ouvrage)

La Soda - Centre sportif et culturel à Dieppe, […]

13/11/2017

Le centre sportif et culturel Oscar-Niemeyer conçu par La Soda architectes à Dieppe (Seine-Maritime), fait partie des cinq réalisations nommées au prix de la Première Œuvre 2017. Aussi modeste soit le programme, les équipements […]

Marseille était capitale européenne de la culture - Viaduc d’Arenc depuis l’A55 - film argentique Ektachrome E200, boitier Pentax 6x7cm - travail personnel

Regard de Stéphane Asseline, photographe à […]

16/11/2017

Chaque semaine, AMC donne la parole à un photographe d'architecture pour commenter l'une de ses prises de vues. Invité de cette série: Stéphane Asseline Marseille, mai 2013. «  Compositions et cadrages viennent sur l’instant mais […]

Nommé à l'Equerre d'argent 2017, catégorie Première Œuvre, Ecole primaire à Montgeron (Essonne), Meka et Ciel (architectes), Ogec Sainte-Thérèse (maître d'ouvrage)

Meka et Ciel - école primaire à Montgeron, nommée […]

13/11/2017

L'école primaire conçue à Montgeron (Essonne) par les agences d'architecture Meka et Ciel fait partie des cinq réalisations nommées au prix de la Première Œuvre 2017. Chargées de la rénovation des classes primaires […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus