Parisculteurs: première moisson de projets

Les lauréats du premier appel à projets d'agriculture urbaine et de végétalisation lancé en avril 2016 par la ville de Paris, Parisculteurs, ont été dévoilés début novembre. Sélection, en images, de quelques projets.

La Brize de la Bastille par Topager - Site: Opéra Bastille (XIIe arr.) - © Parisculteurs
photo n° 1/8
Zoom sur l'image Parisculteurs: première moisson de projets

Avec La Brize de la Bastille, Topager propose d’aménager sur quatre terrasses de l'opéra Bastille une ferme maraîchère de fruits et légumes et de fleurs comestibles, ainsi qu’une houblonnière. L’installation d’une brasserie est également envisagée, afin de fabriquer une bière directement sur site. La production annuelle attendue est de 5580 kg de petits fruits, de jeunes pousses et de légumes. Les candidats devant intégrer à leur intervention l’ensemble des travaux nécessaires à la viabilisation du site, l'entreprise s'est notamment associée à Axe Etanchéité.

Une champignonnière installée dans un parking souterrain, du purin d’ortie produit sur le toit d'un gymnase, un élevage de poissons d’eau douce dans un réservoir de la ville, ou encore une ferme maraîchère et une houblonnière sur des terrasses de l’opéra Bastille: la première moisson récoltée par la ville de Paris à l’issue de son appel à projets d'agriculture urbaine et de végétalisation Parisculteurs affiche une variété de programmes, de techniques, de surfaces et d’acteurs.

 

En avril 2016, la ville –et ses partenaires (bailleurs sociaux, entreprises publiques et privées)– mettait à disposition 47 sites, soit 5, 5 ha de toitures, parkings, cœurs d’îlot, réservoirs, terrasses et autres murs. Elle invitait pêle-mêle "agriculteurs, jardiniers, paysagistes, entrepreneurs, start-uppers, acteurs de l’économie sociale et solidaire, architectes et artistes du monde entier à travailler de concert pour répondre de façon innovante au défi climatique, tout en étant des vecteurs de lien social et de création d’emplois". Finalement, ce sont 33 projets qui ont été retenus, sur 13 sites publics et 20 sites partenaires. Sept portent sur un programme de végétalisation, les 26 restants étant dévolus à l’agriculture urbaine. Conformément au cahier des charges, nombre d’entre eux se veulent participatifs, éducatifs… mais également tournés vers une production commercialisable en circuit court et la mise en œuvre de techniques hors-sol notamment: aéroponie, hydroponie, ou aquaponie. Si l’on retrouve parmi les porteurs de projets des acteurs déjà présents dans les équipes lauréates de Réinventer Paris (à l'instar de Topager ou Noctis), d’autres, comme la start-up Aéromate, les associations spécialisées Espaces ou Veni Verdi, signent plusieurs projets retenus.

 

Parisculteurs est la première étape d'un processus engagé par la ville, qui vise, d’ici 2020, 100 hectares de toits, façades et murs végétalisés, dont un tiers consacré à l’agriculture urbaine. D'ores et déjà, le lancement d’un appel à projets Parisculteurs 2 est annoncé pour 2017.

 

 

Retrouvez notre dossier spécial consacré à l'agriculture urbaine dans le n°255 d'AMC.

 

 

  • Jusqu'au 9 décembre 2016
    Exposition Les Parisculteurs-Présentation des lauréats de l'appel à projets
    Pavillon de l'Arsenal

    21, bd Morland, 75004 Paris

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Exposition Habiter mieux habiter plus

Parkings d’hier et habitat de demain – Deux […]

24/04/2018

Deux expositions cohabitent, jusqu’au 2 septembre 2018, au pavillon de l’Arsenal à Paris. Sur la première mezzanine, «Habiter mieux, habiter plus» s’intéresse aux nouvelles architectures du logement parisien; sur la seconde, «Immeubles pour […]

Franck Dibon et Olivier Misischi

Ramdam

24/04/2018

Franck Dibon et Olivier Misischi, diplômés de l’Ensa Paris Val de Seine (respectivement en 2007 et 2003), ont fondé leur agence en 2009, à Paris et Angers. Son nom évoque leur attachement à la notion d’« espace public », à […]

ECDM, Centre de formation, Palaiseau

ECDM - Centre de formation - Palaiseau

23/04/2018

Sur le plateau de Saclay, le centre de formation EDF conçu par ECDM stratifie ingénieusement salles de formation, hébergements et espaces de détente, sur pas moins de 22 000 m2 de surface plancher.  Le bâtiment principal est un volume […]

La fabrique des images. L'architecture à l'ère postmoderne, Collectif, sous la direction de Federico Ferrari

Entre discours et images - Livre

23/04/2018

On le sait, mais on le dit peu : le projet d’architecture en tant qu’anticipateur de réel et la construction qui en découle fonctionnent comme une fabrique de discours et d’images instrumentalisée par les villes, les maîtres d’ouvrage, et même […]

Renzo Piano

Renzo Piano et le palais de justice de Paris - […]

20/04/2018

Le 16 avril, la première audience s'est tenue dans le nouveau tribunal de grande instance de Paris, conçu par l’agence RPBW. Situé en bordure du périphérique nord, le bâtiment est une tour en verre de 160 m de haut – la première […]

Philippe Guyard, Boris Bregman (agence GBAU) et Alain Perazio (IDBAT Production) en conférence à la maison de l'architecture en Ile-de-France

Trophée béton : les agences ECDM et GBAU en […]

20/04/2018

Le jeudi 12 avril 2018 avait lieu à la maison de l'architecture en Île-de-France, à Paris, le premier dialogue architectes / entreprises organisé dans le cadre du Trophée béton 2018-2019. Les agences ECDM (Emmanuel Combarel Dominique Marrec […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus