Pas de fac-similé pour la charpente de Notre-Dame de Paris

Alors que le démontage de l’échafaudage titanesque de la cathédrale Notre-Dame de Paris est achevé et que les travaux de consolidation devraient être finis à l’été prochain, le projet de restauration de la charpente médiévale en chêne massif de la nef et du chœur vient d’être validé par la Commission nationale du patrimoine et de l’architecture (CNPA).

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement AMC - édition Abonné
Modélisation 3D des charpentes et couvertures du chœur de la charpente disparue de Notre-Dame de Paris. Réalisée par Kévin Jacquot, sous la direction de Livio de Luca, CNRS – UMR MAP 3295 (Modèles et Simulations pour l’Architecture et le Patrimoine), 2019 - © Kévin Jacquot JACQUOT / MAP / Chantier Scientifique Notre-Dame de Paris / Ministère de la culture / CNRS
photo n° 1/6
Zoom sur l'image Pas de fac-similé pour la charpente de Notre-Dame de Paris

Articles Liés

FIN DE DÉMONTAGE À NOTRE-DAME

NOTRE-DAME DE PARIS : UN INCENDIE FÉCOND POUR L'ÎLE DE LA CITÉ ?

QUELLES PROMESSES POUR NOTRE-DAME DE PARIS ?

Les responsables du calendrier des études de restauration, les architectes en chef des […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital