PREMIÈRE ŒUVRE 1987 / MENTION – DU BESSET - LYON - MORITA - MAISON DE LA VILLETTE

Vue extérieure : La maison de La Villette, Du Busset - Lyon - Morita, Paris XIXe, prix de la Première oeuvre 1987 / mention - © Donatella Brun
photo n° 1/7
Zoom sur l'image PREMIÈRE ŒUVRE 1987 / MENTION – DU BESSET - LYON - MORITA - MAISON DE LA VILLETTE

Articles Liés

Équerre d'argent 1987 / Jean Nouvel Architecture Studio – Institut du monde arabe – Paris[...]

ÉQUERRE D'ARGENT 1987 / MENTION - PIERRE SORIA – LOGEMENTS SOCIAUX

ÉQUERRE D'ARGENT 1987 / MENTION SPÉCIALE DU JURY - FRANCOISE-HÉLÈNE JOURDA – GILLES[...]

La "Rotonde", exemple clair d'une typologie classique, figure centrée sur elle-même, est constituée d'un espace principal central et d'espaces secondaires formant quatre ailes périphériques. Le souci des architectes a été de mettre en évidence la pureté de cette forme simple, tant à l'extérieur qu'à l'intérieur, pour en dégager sa rigueur volumétrique. A l'extérieur, le bâtiment se situant dans un contexte d'architecture contemporaine, son aspect a été rendu le plus lisse possible : les ailes ont été couvertes à l'horizontale, les corniches dégagées et l'ensemble de la toiture et des baies a été traité dans la continuité des murs. A l'intérieur, par cette même volonté d'épuration, le volume a été entièrement dégagé, les seules cloisons intérieures étant des parois vitrées. Ainsi, l'intérieur est perçu comme l'exact volume circonscrit par l'enveloppe extérieure du bâtiment, et les façades sont aussi bien extérieures qu'intérieures. L'évidence spatiale de ce lieu dégagé a dicté la répartition des différentes parties du programme suivant la propre logique hiérarchique de « la Rotonde» : - Les fonctions principales - expositions permanentes ou temporaires ; centre de documentation - étant placées dans le volume central (espace servi). - Les fonctions secondaires - ateliers, administration, accueil, stockage, locaux techniques - étant disposées dans les ailes et au sous-sol (espaces servants). A tant d'évidence et de simplicité, vient se superposer tout un travail de mise en scène des espaces d'une minutie et d'une précision remarquables. Pour répondre à la demande impérative du maître d'ouvrage de flexibilité des lieux et de possible participation des habitants à l'organisation des expositions, les systèmes de maniement de tous les équipements ont été rendus attrayants : - Le système d'accrochage des expositions temporaires est mobile et permet d'obtenir de nombreuses configurations dans les trois dimensions. - Le centre de documentation est motorisé : il glisse sur trois rails et peut traverser la salle centrale ou se ranger dans une des ailes. Ainsi, l'espace du rez-de-chaussée peut être dégagé en quelques minutes et la mobilité des équipements permet d'occuper l'espace central dans toute la hauteur de ses douze mètres. Cette flexibilité demandée, qui permet de multiples scénarios, en réalité tient plus de la scénographie, avec ses cintres, ses décors, ses machineries, sorte de mise en scène au millimètre qui tente de façon presque maniaque de contrôler l'espace par l'architecture.

 

Visitez le site des architectes : http://www.dubesset-lyon.com/

 

 

 

 

  • Lieu : Paris XIXe arrondissement.
  • Maîtrise d’ouvrage : Etablissement public du Parc de La Vilette
  • Maîtrise d'oeuvre : Pierre du Besset, Dominique Lyon, Kazutoshi Morita, architectes.
  • Surface : 1 130 m2 utiles.
  • Coût : 6 000 000 F HT (valeur janvier 1986). Coût équipement (intérieur et mobilier) 1 280 000 F HT (valeur novembre 1986).

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Walden Raft, par Elise Morin et Florent Albinet installé sur le lac d'Annecy / Annecy paysages 2019

Bel été

29/07/2019

La rédaction d’AMC vous souhaite un bel été et vous donne rendez-vous en septembre pour de nouvelles actualités. D’ici là, inscrivez-vous pour recevoir les newsletters thématisées du mois d’août (les expositions et […]

L'exposition Superstudio, la vie après l'architecture au Frac Centre-Val de Loire, 2019

Superstudio, fossoyeur du modernisme

26/07/2019

Entre 1966 et 1982, les architectes florentins de Superstudio ont engagé une réflexion théorique et critique sur la société de consommation. Par une surenchère de récits et d’images iconoclastes, le groupe se pose en fossoyeur de […]

Michel Buffet Guillemette Delaporte, préface d’Alain Fleischer

Michel Buffet, entre art et industrie

26/07/2019

Né en 1931, Michel Buffet fait partie de la première génération de designers industriels. Son travail incarne les formes et les couleurs des Trente Glorieuses, période durant laquelle les modes de vie changent, les transports se développent, les exigences de […]

k-studio Dexamenes Hotel, Plan large

En Grèce, K-studio transforme une exploitation […]

25/07/2019

K-studio redonne vie à une station viticole abandonnée, pour monter un hôtel de rêve sur plage privée, ton sur ton. Là, tout n’est que luxe, calme et volupté. Dans le Péloponèse à Kourouta, Nikos Karaflos a fait transformer […]

PULSE, immeuble de bureaux à Saint-Denis pas BFV Architectes

Un immeuble de bureaux en structure mixte qui […]

24/07/2019

Cet immeuble de bureaux de sept étages, conçu avec une structure mixte bois-béton, renferme un atrium surgissant telle une clairière dans une forêt dense. Par sa rigueur constructive, il transforme des espaces de travail en véritables lieux de vie. A la […]

BFV Architectes. Jean-Brice Viaud, Olivier Fassio et Jean Bocabeille

BFV Architectes - Portrait

24/07/2019

Créée en 2018, BFV Architectes réunit les architectes Jean Bocabeille, Olivier Fassio et Jean-Brice Viaud. BFV Architectes est une jeune agence. Créée en 2018, elle réunit trois "fringants quinquagénaires" souhaitant élargir leur […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus