PREMIÈRE ŒUVRE 1987 / MENTION – DU BESSET - LYON - MORITA - MAISON DE LA VILLETTE

Vue extérieure : La maison de La Villette, Du Busset - Lyon - Morita, Paris XIXe, prix de la Première oeuvre 1987 / mention - © Donatella Brun
photo n° 1/7
Zoom sur l'image PREMIÈRE ŒUVRE 1987 / MENTION – DU BESSET - LYON - MORITA - MAISON DE LA VILLETTE

Articles Liés

Équerre d'argent 1987 / Jean Nouvel Architecture Studio – Institut du monde arabe – Paris[...]

ÉQUERRE D'ARGENT 1987 / MENTION - PIERRE SORIA – LOGEMENTS SOCIAUX

ÉQUERRE D'ARGENT 1987 / MENTION SPÉCIALE DU JURY - FRANCOISE-HÉLÈNE JOURDA – GILLES[...]

La "Rotonde", exemple clair d'une typologie classique, figure centrée sur elle-même, est constituée d'un espace principal central et d'espaces secondaires formant quatre ailes périphériques. Le souci des architectes a été de mettre en évidence la pureté de cette forme simple, tant à l'extérieur qu'à l'intérieur, pour en dégager sa rigueur volumétrique. A l'extérieur, le bâtiment se situant dans un contexte d'architecture contemporaine, son aspect a été rendu le plus lisse possible : les ailes ont été couvertes à l'horizontale, les corniches dégagées et l'ensemble de la toiture et des baies a été traité dans la continuité des murs. A l'intérieur, par cette même volonté d'épuration, le volume a été entièrement dégagé, les seules cloisons intérieures étant des parois vitrées. Ainsi, l'intérieur est perçu comme l'exact volume circonscrit par l'enveloppe extérieure du bâtiment, et les façades sont aussi bien extérieures qu'intérieures. L'évidence spatiale de ce lieu dégagé a dicté la répartition des différentes parties du programme suivant la propre logique hiérarchique de « la Rotonde» : - Les fonctions principales - expositions permanentes ou temporaires ; centre de documentation - étant placées dans le volume central (espace servi). - Les fonctions secondaires - ateliers, administration, accueil, stockage, locaux techniques - étant disposées dans les ailes et au sous-sol (espaces servants). A tant d'évidence et de simplicité, vient se superposer tout un travail de mise en scène des espaces d'une minutie et d'une précision remarquables. Pour répondre à la demande impérative du maître d'ouvrage de flexibilité des lieux et de possible participation des habitants à l'organisation des expositions, les systèmes de maniement de tous les équipements ont été rendus attrayants : - Le système d'accrochage des expositions temporaires est mobile et permet d'obtenir de nombreuses configurations dans les trois dimensions. - Le centre de documentation est motorisé : il glisse sur trois rails et peut traverser la salle centrale ou se ranger dans une des ailes. Ainsi, l'espace du rez-de-chaussée peut être dégagé en quelques minutes et la mobilité des équipements permet d'occuper l'espace central dans toute la hauteur de ses douze mètres. Cette flexibilité demandée, qui permet de multiples scénarios, en réalité tient plus de la scénographie, avec ses cintres, ses décors, ses machineries, sorte de mise en scène au millimètre qui tente de façon presque maniaque de contrôler l'espace par l'architecture.

 

Visitez le site des architectes : http://www.dubesset-lyon.com/

 

 

 

 

  • Lieu : Paris XIXe arrondissement.
  • Maîtrise d’ouvrage : Etablissement public du Parc de La Vilette
  • Maîtrise d'oeuvre : Pierre du Besset, Dominique Lyon, Kazutoshi Morita, architectes.
  • Surface : 1 130 m2 utiles.
  • Coût : 6 000 000 F HT (valeur janvier 1986). Coût équipement (intérieur et mobilier) 1 280 000 F HT (valeur novembre 1986).

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Réfectoire de l’école maternelle de l’école de plein air de Pantin Photographie

Redécouvrir des écoles visionnaires au musée […]

10/07/2020

300 Le musée d'histoire urbaine et sociale de Suresnes retrace, sur plus d'un siècle, les liens entre pédagogie et espace bâti, s'appuyant sur le patrimoine scolaire d'exception de la ville, dont l'école de plein air d'Eugène Beaudouin et Marcel Lods. Entre la loi Guizot de 1833 et le début de la […]

Sophie Bertrand architecte, bâtiment agricole pour polyculture à Vidaillat (Creuse)

Un hangar agricole polymorphe par Sophie Bertrand

09/07/2020

300 En Creuse, dans La Forêt Belleville à Vidaillat, l’architecte Sophie Bertrand a construit un bâtiment aussi polymorphe que fonctionnel. Par la mixité de ses usages et par la mise en valeur d’un savoir-faire local, il révèle l’intérêt de faire appel à un architecte pour un programme sous-estimé […]

Atelier Sophie Bertrand Architectures

Atelier Sophie Bertrand - Portrait

09/07/2020

300 L'architecte Sophie Bertrand est diplômée en 2001 de l'Ecole nationale supérieure d'architecture de Clermont-Ferrand. Elle a travaillé huit ans au sein de l'agence Fabre et Speller avant de fonder sa propre structure en 2010 à Eymoutiers, dans le Limousin. Installée en Limousin à Eymoutiers, Sophie […]

Roselyne Bachelot, nouvelle ministre de la Culture et de la Communication

Roselyne Bachelot, nouvelle ministre des […]

08/07/2020

300 La femme politique et chroniqueuse médiatique Roselyne Bachelot succède à Franck Riester à la tête du ministère de la Culture et de la Communication. Elle s'installe rue de Valois au moment où le monde de la Culture, dont les architectes, subit durement le contrecoup de la crise sanitaire. Mis à mal […]

Lettre ouverte des enseignants contractuels et vacataires des écoles d'architecture

Lettre ouverte: quand l'Etat entretient la […]

08/07/2020

300 Quelques heures seulement après sa nomination, la nouvelle ministre de la Culture Roselyne Bachelot a pu découvrir une lettre ouverte signée des enseignants des écoles d'architecture et dénonçant la précarité de leurs confrères contractuels et vacataires. Une action lancée le 4 mars 2020, qui […]

Restructuratin de la caserne Lourcine (Paris XIIe) pour accueillir la faculté de droit de Paris 1, Chartier Dalix architectes

Un théâtre de verdure pour une université, […]

07/07/2020

300 Pascale Dalix et Frédéric Chartier installent la faculté de droit de l'université Paris 1 dans l’enceinte de la caserne Lourcine (Paris XIIIe arr.). Place d'Armes transformée en théâtre verdure, hauteurs de plancher retrouvées et matériaux ancestraux révélés, les architectes ont adapté le lieu à ses […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital