PREMIÈRE ŒUVRE 1997 / LAURÉAT – DOMINIQUE COULON - COLLÈGE

Couronné par le prix de la Première Oeuvre, le collège Pasteur à Strasbourg qui accueille 700 élèves répond au caractère institutionnel par un aspect massif et volontairement sobre.

Vue du hall : Collège Pasteur, Dominique Coulon, Strasbourg, prix de la Première oeuvre 1997 / lauréat - © J. M. Monthiers
photo n° 1/13
Zoom sur l'image PREMIÈRE ŒUVRE 1997 / LAURÉAT – DOMINIQUE COULON - COLLÈGE

Le hall a fait l'objet d'un travail attentif quant aux volumes et aux finitions : sol coulé rouge et placage de palissandre. Il bénéficie de transparences sur le restaurant, la bibliothèque et l'entrée des enseignants au sud, facilitant ainsi l'orientation des collégiens. Les bancs maçonnés et le béton brut lui donnent un caractère pérenne. Les murs et plafonds blancs participent avec l'éclairage intégré dans des gorges lumineuses à la respiration de l'espace.

Articles Liés

ÉQUERRE D'ARGENT 1997 / LAURÉAT - IBOS ET VITART - EXTENSION DU MUSÉE DES BEAUX-ARTS DE[...]

PREMIÈRE ŒUVRE 1997 / MENTION – CLAUDE MONTFORT - RESTAURANT ET LOCAUX UNIVERSITAIRES

Implanté dans un site de qualité, au milieu de la verdure et bordé par un canal, le bâtiment est volontairement compact pour limiter son emprise sur le terrain et respecter le contexte : des jardins familiaux appelés à laisser la place à un parc urbain programmé à moyen terme. lnscrit dans un carré, il développe un plan en U ouvert sur le paysage, organisation qui répond au souci de préserver le site. Ce bâtiment est caractérisé par une dissociation entre la perception volumétrique du projet et la manière dont il est appréhendé par les usagers - aussi bien élèves qu'enseignant. En effet, à l'intérieur de cette enveloppe homogène en béton gris clair, un parcours contrasté génère de multiples découvertes. La lumière naturelle révèle des volumétries complexes ; enrichi par des transparences, des vues biaises, le parcours constitue un enchaînement de séquences, une suite d'expériences spatiales. Ainsi, l'escalier principal se présente d'abord comme un volume en compression qui dévoile ensuite une double hauteur qu'éclaire un puits de lumière. Pour échapper au type courant du bâtiment scolaire réglé sur le gabarit des classes, Dominique Coulon a proposé un bâtiment épais et des salles adaptées aux différentes disciplines. Neuf types de classes répondent ainsi à diverses fonctions : les salles d'arts plastiques aménagées dans l'angle sud-ouest bénéficient d'une double hauteur et d'un éclairage à la fois latéral et zénithal. Les salles de musique dans l'angle nord-est sont équipées de plafonds acoustiques spécialement dessinés ; les salles de technologie sont implantées dans l'aile sud.
Dans les salles d'enseignement général sans identité propre, l'indépendance entre la trame des poteaux, le cloisonnement des salles et les menuiseries permet d'offrir des espaces différenciés. La classe type d'enseignement général ne comporte pas d'armoire mais des placards ménagés dans une surépaisseur de la cloison créent des redents dans le couloir dont ils brisent à bon escient la linéarité. Le travail de l'architecte sur la coupe aboutit à une sorte de fragmentation des volumes. Evitant toute impression de monotonie due à la répétitivité, courante dans ce type de programme, le jeu sur les entrées de lumières, les transparences, les compressions et les dilatations des volumes offrent une grande diversité de parcours et une succession d'expériences spatiales riches.

 

Visitez le site de l’architecte : http://coulon-architecte.fr/

 

  • Lieu : Strasbourg (67).
  • Maîtrise d’ouvrage : Conseil général du Bas-Rhin.
  • Maîtrise d'oeuvre : Dominique Coulon, architecte; Michel Bayer et Jan Richter, assistants. Pascale Richter, paysage. Lorraine Pellegrini, artiste.
  • Surface : 5 800 m2 HON.
  • Coût : 29 MF HT

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Restructuratin de la caserne Lourcine (Paris XIIe) pour accueillir la faculté de droit de Paris 1, Chartier Dalix architectes

Un théâtre de verdure pour une université, […]

07/07/2020

300 Pascale Dalix et Frédéric Chartier installent la faculté de droit de l'université Paris 1 dans l’enceinte de la caserne Lourcine (Paris XIIIe arr.). Place d'Armes transformée en théâtre verdure, hauteurs de plancher retrouvées et matériaux ancestraux révélés, les architectes ont adapté le lieu à ses […]

Lauréat ex-aequo du prix W 2020, Julien Picard et Julien Desbat, École nationale supérieure d'architecture de Nantes, France, avec le projet

Les lauréats du prix W 2020 en images

07/07/2020

300 Consacré depuis 14 ans au travail sur l'existant et à la "greffe architecturale", le prix W organisé par la Fondation Wilmotte tient une place de choix parmi la kyrielle de concours d'idées censés stimuler l'inventivité des étudiants en architecture et des jeunes diplômés. L'édition 2020 de la […]

CONCOURS ACIER 2020.PREMIER PRIX EX AEQUO Machine à paysage (réécriture d’un site abandonné à Montpellier) Caroline Desplan, ENSA Paris-Belleville

Concours Acier 2020, un palmarès sous […]

06/07/2020

300 Ils étaient 12 finalistes à se présenter devant le grand jury du concours Acier 2020 organisé par ConstruirAcier. Le sujet: "Turbulences, l’architecture face aux mutations climatiques et aux risques naturels». Zoom sur les quatre lauréats distingués qui, selon le président du jury, l’architecte […]

Prix Architecture Résiliente Innovante des Pays de la Loire 2020

Les candidatures au PARI 2020, le prix […]

06/07/2020

300 Avec la création du PARI, le prix Architecture Résiliente Innovante de la région des Pays de la Loire, la Maison régionale de l’architecture des Pays de la Loire souhaite mettre en valeur la créativité, la responsabilité sociale et environnementale qui s’expriment sur son territoire, à travers des […]

Julien Quinet,

Étudiants confinés, dessins exposés, à la galerie […]

03/07/2020

300 Les dessins de logements, réalisés par les étudiants de "l'atelier confiné" piloté à distance par Guillaume Ramillien, enseignant à l'école d'architecture de Versailles, sont exposés à la galerie d'architecture à Paris jusqu'au 17 juillet 2020. Qui mieux que des étudiants en architecture pouvaient […]

Les choses de la ville, France Inter, David Abittan

L'architecture et la ville, de retour sur les […]

03/07/2020

300 La série consacrée à l'architecture, Les choses de la ville, diffusée sur France Inter les samedis et dimanches revient pour une nouvelle saison. Premier épisode, le 4 juillet 2020 à 7h24. On a quitté David Abittan fin août 2019, aux pieds des étoiles d'Ivry-sur-Seine de Jean Renaudie et Renée […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital