PREMIÈRE ŒUVRE 1998 / LAURÉAT – MATHIEU POITEVIN ET PASCAL REYNAUD - DEUX COLLÈGE 500

Les deux collèges Renoir et Rostand affrontent sans détour leur site d’implantation dans le quartier Malpassé au nord de Marseille.

Vue extérieure : Deux collèges, Mathieu Poitevin et Pascal Reynaud, Marseille, prix de la Première oeuvre 1998 / lauréat - © P. Ruault
photo n° 1/10
Zoom sur l'image PREMIÈRE ŒUVRE 1998 / LAURÉAT – MATHIEU POITEVIN ET PASCAL REYNAUD - DEUX COLLÈGE 500

Articles Liés

ÉQUERRE D'ARGENT 1998 / LAURÉAT - REM KOOLHAAS - MAISON PRIVÉE

ÉQUERRE D'ARGENT 1998 / MENTION - VINCENT CORNU ET BENOÎT CRÉPET - LOGEMENTS ET GROUPE[...]

ÉQUERRE D'ARGENT 1998 / MENTION - CATHERINE DORMOY - FOYER POUR JEUNES

Le voisinage est constitué de l’une des plus imposantes barre de l’agglomération (260 mètres de long sur 15 étages), de trois tours et de l’autoroute. Dès lors, le projet ne cherche pas à se distinguer en opposant à son environnement une image lisse et nette d’édifice public. Il mobilise au contraire les ressources du contexte local en le valorisant par un effet de miroir : le plan-masse adopte le standart orthogonal de l’ensemble de la cité, le matériau principalement utilisé, le béton, est le même que celui décliné à l’infini alentour. Les deux collèges alignent leurs salles de classes dans deux bandes parallèles lancées dans la ligne de pente – une dénivellation de 19 mètres existe entre les points haut et bas du terrain – fractionnées chacune en trois parties pour mettre en évidence les différents pôles disciplinaires. Cet alignement strict est contre-balancé par les bâtiments des espaces communs aux deux collèges – bureaux, foyers des professeurs, foyers des élèves, halls d’accueil – ancrés dans la pente suivant la courbe de niveau. Leur façade, composée d’un béton traité à l’acide puis au sulfate de cuivre et à l’oxyde de fer, apparaît comme une muraille percée irrégulièrement d’ouvertures de petite taille. Les deux barres de classes parallèles sont quasi-jumelles. Perchées sur des pilotis qui absorbent les différences de niveaux et abritent des préaux, elles présentent les mêmes façades avec allèges pleines en béton, menuiseries bandeau, débord de dalles en guise de brise-soleil et filtre visuel constitué de tiges de bambous de 12 cm de diamètre. Les circulations desservant les classes sont situées au centre des bâtiments – elles bénéficient d’un éclairage naturel par verrière zénithale – ou en façade nord lorsque toutes les classes sont orientées au sud. Elles bénéficient alors de parois en verre Réglit qui laissent entrer largement la lumière. En périphérie des bâtiments et entre les deux barres d’enseignement, les cours seront largement végétalisées, pour que les noms attribués aux immeubles du quartier – les Cèdres, les Genêts et autres Lilas – correspondent enfin à une réalité.

 

Visitez le site des architectes : www.caractere-special.fr

 

  • Lieu : 50, avenue Saint-Paul, Marseille (13).
  • Maîtrise d’ouvrage : Conseil général des Bouches-du-Rhône, Direction des bâtiments et de l'architecture (DBA).
  • Maîtrise d'oeuvre : Art'M/SCPA (Mathieu Poitevin, Pascal Reynaud), architectes mandataires; Nourredine Souilah-Edib, architecte associé; Jérôme Mazas, paysagiste; Joseph Attias, ingénieur structure; D'enco, économiste; Sarlec, BET fluides.
  • Surface : 14 000 m2 HON.
  • Coût : 79,957 MF.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Manifeste clinique, projet mentionné Europan 15 sur le site de Marseille, table des orientations

Europan 15: Manifeste clinique, projet mentionné à […]

27/02/2020

Concours d’idées biennal ouvert aux architectes, paysagistes et urbanistes européens âgés de moins de 40 ans, Europan a dévoilé sa 15e cuvée, lancée sur le thème “La ville productive”. C'est la seconde édition […]

Architectures brutalistes, paris et environs, 100 bâtiments remarquables, Simon Texier. Photographies de Samuel Picas

Un brutalisme francilien - Livre

27/02/2020

Plus que tendance, le brutalisme fait débat, par-delà les divergences qui ont, en leur temps, opposé le légendaire couple d'architectes britanniques Alison et Peter Smithson et le critique Reyner Banham qui théorisera ce mouvement. Apparu dans les années […]

Urbanisme agricole, projet lauréat d'Europan 15 sur le site Pays de Dreux

Europan 15: Urbanisme agricole, projet lauréat au […]

26/02/2020

Concours d’idées biennal ouvert aux architectes, paysagistes et urbanistes européens âgés de moins de 40 ans, Europan a dévoilé sa 15e cuvée, lancée sur le thème “La ville […]

Chantiers communs 2020, Basse-Normandie

La Basse-Normandie en "chantiers communs" pendant […]

26/02/2020

Territoires pionniers (anciennement la maison de l’architecture de Basse-Normandie) invite tous les publics à se retrouver, à réfléchir, à échanger et à agir ensemble pour construire son cadre de vie plus durable, au fil d’une soixantaine […]

Jeux olypiques Paris 2024, village des athlètes, lot D, Saint-Ouen

Paris 2024: la construction en forme olympique

25/02/2020

La compétition pour sélectionner les maîtres d'œuvre du futur village des athlètes, pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, a dévoilé son podium. Un territoire de 51 ha étalé sur les communes de Saint-Ouen, Saint-Denis […]

Les écoles d'architecture en colère, écrivent au Premier ministre

24/02/2020

"Un étudiant en architecture a-t'il moins de valeur qu’un jeune artiste, qu’un jeune musicien ou qu’un circassien?". La mobilisation des écoles nationales supérieures d'architecture de France (Ensa) se poursuit. Dans une lettre ouverte adressée au Premier ministre Edouard Philippe, les présidents des conseils […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus