PREMIÈRE ŒUVRE 1998 / LAURÉAT – MATHIEU POITEVIN ET PASCAL REYNAUD - DEUX COLLÈGE 500

Les deux collèges Renoir et Rostand affrontent sans détour leur site d’implantation dans le quartier Malpassé au nord de Marseille.

Vue extérieure : Deux collèges, Mathieu Poitevin et Pascal Reynaud, Marseille, prix de la Première oeuvre 1998 / lauréat - © P. Ruault
photo n° 1/10
Zoom sur l'image PREMIÈRE ŒUVRE 1998 / LAURÉAT – MATHIEU POITEVIN ET PASCAL REYNAUD - DEUX COLLÈGE 500

Articles Liés

ÉQUERRE D'ARGENT 1998 / LAURÉAT - REM KOOLHAAS - MAISON PRIVÉE

ÉQUERRE D'ARGENT 1998 / MENTION - VINCENT CORNU ET BENOÎT CRÉPET - LOGEMENTS ET GROUPE[...]

ÉQUERRE D'ARGENT 1998 / MENTION - CATHERINE DORMOY - FOYER POUR JEUNES

Le voisinage est constitué de l’une des plus imposantes barre de l’agglomération (260 mètres de long sur 15 étages), de trois tours et de l’autoroute. Dès lors, le projet ne cherche pas à se distinguer en opposant à son environnement une image lisse et nette d’édifice public. Il mobilise au contraire les ressources du contexte local en le valorisant par un effet de miroir : le plan-masse adopte le standart orthogonal de l’ensemble de la cité, le matériau principalement utilisé, le béton, est le même que celui décliné à l’infini alentour. Les deux collèges alignent leurs salles de classes dans deux bandes parallèles lancées dans la ligne de pente – une dénivellation de 19 mètres existe entre les points haut et bas du terrain – fractionnées chacune en trois parties pour mettre en évidence les différents pôles disciplinaires. Cet alignement strict est contre-balancé par les bâtiments des espaces communs aux deux collèges – bureaux, foyers des professeurs, foyers des élèves, halls d’accueil – ancrés dans la pente suivant la courbe de niveau. Leur façade, composée d’un béton traité à l’acide puis au sulfate de cuivre et à l’oxyde de fer, apparaît comme une muraille percée irrégulièrement d’ouvertures de petite taille. Les deux barres de classes parallèles sont quasi-jumelles. Perchées sur des pilotis qui absorbent les différences de niveaux et abritent des préaux, elles présentent les mêmes façades avec allèges pleines en béton, menuiseries bandeau, débord de dalles en guise de brise-soleil et filtre visuel constitué de tiges de bambous de 12 cm de diamètre. Les circulations desservant les classes sont situées au centre des bâtiments – elles bénéficient d’un éclairage naturel par verrière zénithale – ou en façade nord lorsque toutes les classes sont orientées au sud. Elles bénéficient alors de parois en verre Réglit qui laissent entrer largement la lumière. En périphérie des bâtiments et entre les deux barres d’enseignement, les cours seront largement végétalisées, pour que les noms attribués aux immeubles du quartier – les Cèdres, les Genêts et autres Lilas – correspondent enfin à une réalité.

 

Visitez le site des architectes : www.caractere-special.fr

 

  • Lieu : 50, avenue Saint-Paul, Marseille (13).
  • Maîtrise d’ouvrage : Conseil général des Bouches-du-Rhône, Direction des bâtiments et de l'architecture (DBA).
  • Maîtrise d'oeuvre : Art'M/SCPA (Mathieu Poitevin, Pascal Reynaud), architectes mandataires; Nourredine Souilah-Edib, architecte associé; Jérôme Mazas, paysagiste; Joseph Attias, ingénieur structure; D'enco, économiste; Sarlec, BET fluides.
  • Surface : 14 000 m2 HON.
  • Coût : 79,957 MF.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

A quoi sert l’histoire de l’architecture aujourd’hui ?

De l’utilité de l’histoire

16/11/2018

Voici un ouvrage modeste par son volume mais ambitieux par les ouvertures qu’il propose. Le projet éditorial dirigé par l’architecte, historien et professeur Richard Klein fait suite au livre intitulé A quoi sert l’histoire aujourd’hui ? d’Emmanuel […]

Vue de scenographie de Normal Studio, au MAD Paris-Credit Laure Carsalade

La folle histoire du design, selon Normal Studio […]

16/11/2018

Le MAD Paris s’est doté d’un nouvel accrochage pour faire la part belle à sa collection contemporaine permanente. Intitulé « La folle histoire du Design », il a été inauguré le 19 octobre, sur une scénographie de Normal Studio. […]

Equerre d'argent

ÉQUERRE D'ARGENT 2018 : LE JURY ET LES 25 […]

15/11/2018

Vingt-cinq opérations ont été sélectionnées pour l’Equerre d’argent et le prix de la Première œuvre 2018. Le jury (voir liste des membres ci-dessous) sera présidé par Bernard Plattner, architecte, directeur de RPBW (Renzo […]

Rendez-vous à suivre

Cinq rendez-vous d'architecture du 16 au 22 […]

15/11/2018

Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. Franchir la berge. Les Alpes, les lacs, des architectures Jusqu’au 16? novembre, à l’îlot S, à Annecy L’exposition […]

Equerre d'argent 2018

Equerre d'argent 2018 : les nommés de la catégorie […]

14/11/2018

Vingt et une réalisations sont en lice pour le prix de l'Equerre d'argent et quatre pour celui de la Première Œuvre 2018. Cette sélection a été réalisée par les rédactions du Moniteur et d'AMC, à partir de quelque 240 […]

L'immeuble Perspective, livré par Nicolas Laisné et Dimitri Roussel à Bordeaux - 2018

Signé Laisné Roussel, le plus grand bâtiment de […]

14/11/2018

Nicolas Laisné et Dimitri Roussel ont inauguré fin octobre 2018 le plus grand immeuble de bureau en ossature bois de France : l’immeuble Perspective a pris forme à Bordeaux et s’élève jusqu’en R+6. Véritable vitrine de la filière […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus