PREMIÈRE ŒUVRE 1998 / MENTION – ODILE SEYLER - 21 LOGEMENTS PLA

Il s'agissait de terminer l'angle inachevé entre la rue des Lyanes et la villa des Lyanes, dans un tissu urbain en mutation.

Vue d'une façade : 21 logements PLA, Odile Seyler, Paris 20e, prix de la Première oeuvre 1998 / mention - © J. M. Monthiers
photo n° 1/4
Zoom sur l'image PREMIÈRE ŒUVRE 1998 / MENTION – ODILE SEYLER - 21 LOGEMENTS PLA

Articles Liés

ÉQUERRE D'ARGENT 1998 / LAURÉAT - REM KOOLHAAS - MAISON PRIVÉE

PREMIÈRE ŒUVRE 1998 / LAURÉAT – MATHIEU POITEVIN ET PASCAL REYNAUD - DEUX COLLÈGE 500

ÉQUERRE D'ARGENT 1998 / MENTION - VINCENT CORNU ET BENOÎT CRÉPET - LOGEMENTS ET GROUPE[...]

Dans ce contexte, deux échelles se côtoient, l'échelle traditionnelle des villas avec leur organisation particulière autour d'impasses, de bâtiments bas, de cours et de jardins, une typologie de faubourg caractérisée par un enduit lisse et un épannelage à R + 3, et l'échelle des bâtiments hauts R+ 7 construits dans les années 70 et marqués par les horizontales des balcons filants.
Pour concilier les tissus différents, et redonner une cohérence à la rue, l'architecte a paradoxalement joué sur le morcellement et l'unification. Elle s'est fixé pour objectif de continuer la ville par la construction de deux bâtiments côte à côte sans avoir recours - comme c'est fréquemment le cas ces temps-ci à la (fausse) solution de la faille. Ainsi le projet est composé de deux éléments accolés. Un bâtiment R+6, et partiellement R+ 7 pour le raccord aux héberges, achève l'angle vide et termine ce morceau de ville resté en attente ; il souligne la superposition des étages, les balcons et les loggias assurant la jonction avec les immeubles mitoyens. Et, directement accolé, un bâtiment bas compact percé d'ouvertures régulières retrouve l'échelle préhaussmannienne du quartier.
Les logements présentent une typologie simple. La cour n'admettant que des vues secondaires, les pièces principales s'organisent le long de la rue des Lyanes et de la villa. Tous les appartements bénéficient de plusieurs orientations et les logements de trois pièces et plus disposent de séjours traversants. Les plans simples respectent une partition jour-nuit avec une entrée généreuse et des couloirs larges (1,20 m). Dans certains logements, le couloir disparaît au profit de pièces qui se commandent les unes les autres. La construction est compacte autour d'un noyau de circulations unique. Un ascenseur et une cage d'escalier desservent les 21 logements. Tout en respectant le contexte bâti, l'architecte a cherché à «en donner un peu plus» quant aux matériaux : les façades sont en brique pleine et les menuiseries en bois. L'emploi de la brique fait référence au quartier, nous ne sommes pas loin de la Ceinture. Le petit bâtiment avec son toit en zinc et sa façade enduite caractéristiques des faubourgs, s'oppose par son aspect lisse à la texture de la brique qui attrape le soleil. Au rez-de-chaussée, l'immeuble établit des relations avec l'espace public qui se différencient selon le traitement des abords. Rue des Lyanes, une grille délimite espace urbain et domaine privatif mais un porche autorise une perception visuelle de la cour et traduit la profondeur de la parcelle. Au traitement minéral de cette entrée de l'immeuble s'oppose, côté villa des Lyanes, un espace de pleine terre planté de gazon et d'arbustes qui accentue le caractère volontairement faubourien de l'opération.

 

Visitez le site de l'architecte : http://www.seylerlucan.com/seyler-lucan/main_page.html

 

  • Lieu : 16-18, rue des Lyanes, Paris 20e (75)
  • Maîtrise d’ouvrage : Sagi.
  • Maîtrise d'oeuvre : Odile Seyler, architecte, Renaud Marret, assistant ; Champeix, BET structure ; Philippe Talbot & associés, économiste.
  • Surface : 1995 m2 HON.
  • Coût : Globale HT : 10,036 MF. soit 6200 F le m2 habitable

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Série d’assises BW#, Sebastien Wierinck, édition Cyria, Place Thiers Nancy (54)

Vers le renouveau des bancs publics ?

22/02/2018

L’art de poser son postérieur en extérieur fait partie des recherches récurrentes des concepteurs de mobilier. Quatre projets au banc d’essai, à destination des terrasses, des jardins et des espaces publics.  Le mobilier urbain est le moyen de faire vivre […]

Rendez-vous à suivre

Six rendez-vous d'architecture, du 23 février au […]

22/02/2018

Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. Portes ouvertes de l’Ensa Strasbourg Le 24 février, de 10h à 17h Informations Poésie de la lumière Jusqu’au 24 […]

Mélodie - Panicale - Résidence étudiante - La Verrière - ITAR - 2016

Gaëla Blandy: photographe sur la corde sensible […]

22/02/2018

Chaque semaine, AMC donne la parole à un photographe d'architecture pour commenter l'une de ses prises de vues. Invité de cette série: Gaëla Blandy «  J’errais comme un fantôme dans la résidence étudiante, […]

Gulizzi + Auer & Weber, Palais des sports, Aix-en-Provence

Gulizzi + Auer & Weber - Palais des sports - […]

21/02/2018

En épousant symboliquement la courbure des gradins, la forme singulière de l’Aréna du pays d’Aix évoque le mouvement et devient un signal visible depuis l’A51 en direction de Marseille. Son enveloppe s’apparente à un entrelacs […]

Lucio Fontana, Ambiente spaziale con neon, 1967/2017, installation Pirelli HangarBicocca, Milan, 2017 ;  Fondazione Lucio Fontana

Derniers jours pour découvrir Lucio Fontana à […]

21/02/2018

A Milan, une visite au HangarBicocca s’impose, autant pour la sélection des œuvres, que par les possibilités qu’offre son espace magistral. Dans Ambiente spaziale, les boîtes de lumière de Lucio Fontana offrent une perspective chromatique […]

Katharina Grosse, The Horse Trotted Another Couple of Metres, Then it Stopped, 2017, acrylique sur tissu, Carriageworks, Sydney

Immersion totale dans une oeuvre d'art bariolée à […]

21/02/2018

L’artiste allemande Katharina Grosse a investi le centre d’art contemporain Carriageworks à Sydney en y déployant une installation monumentale, aussi mouvante qu’immersive.   Intitulée « The Horse Trotted Another Couple of Metres, Then it Stopped […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus