PREMIÈRE ŒUVRE 2001 / NOMINÉ – STOFFEL ET LEFEBVRE - CENTRE DE SECOURS

Ce centre de secours est la première opération implantée sur un site agricole de la périphérie de Saint-Louis amené à être développé en zone industrielle. Ce complexe, jouant sur la dualité du territoire et du programme, est organisé autour de deux entités, l'une exprimant la vitesse, le déséquilibre, et l'autre la stabilité.

Vue extérieure : Centre de secours, Stoffel et Lefebvre, Saint-Louis, prix de la Première oeuvre 2001 / nominé - © M. Ducros
photo n° 1/5
Zoom sur l'image PREMIÈRE ŒUVRE 2001 / NOMINÉ – STOFFEL ET LEFEBVRE - CENTRE DE SECOURS

Le bâtiment appelé forum par les architectes abrite les activités de préparation aux interventions : salles de classes, amphithéâtre, gymnase et administration.

Articles Liés

PRIX D'ARCHITECTURE DU MONITEUR 2001 : BÂTIMENTS NOMINÉS AU PRIX DE LA PREMIÈRE ŒUVRE

L'aménagement du site tout comme le traitement architectural de chaque entité porte sur la diversité et la complémentarité de deux types d'activités : l'intervention et la préparation. La première zone incarne le monde de la route, de la rapidité, de l'urgence. Elle se caractérise par un grand bâtiment horizontal à structure métallique ayant une emprise directe avec le réseau routier. Cet édifice abrite un garage pour 26 véhicules d'intervention, des ateliers, des locaux de remise en état, des vestiaires feu ainsi que des chambres en liaison directe avec le garage au moyen de perches à feu situées - ce qui est inhabituel - en façade. Le métal y est omniprésent, présentant des portiques de 35 mètres de portée, les matériaux intérieurs sont bruts et la toiture est revêtue de feuilles de Kalzip qui forment une coque de métal. Les chambres sont intégrées dans ce grand volume, représentant l'état de veille au sein de cette halle d'intervention.
Seconde partie du programme, la zone de préparation - à l'inverse de la précédente - se caractérise par un bâtiment en béton inspirant calme et stabilité, et délimitant les contours de la parcelle. Nommé «forum» par les architectes, il accueille l'administration, des salles de classes, un amphithéâtre, un gymnase, un parcours à fumée ainsi que des locaux de détente. Ce forum regroupe les activités très diverses qui constituent la préparation à l'intervention dans un volume unitaire et minéral à l'image d'un corps de pompier qui unit des compétences et des individus différents. La préparation physique complète la préparation intellectuelle : le gymnase et l'amphithéâtre s'imbriquent dans un volume unique scindé par l'oblique des gradins.
L'aménagement intérieur est soigné, la coque et les noyaux porteurs en béton brut rendent lisible l'ossature, les couleurs vives et les matériaux plus chauds étant réservés au second oeuvre.
Espace interstitiel commun à ces deux parties du programme, le standard d'alerte est le centre nerveux du complexe. Il permet de recevoir toutes les informations et coordonne les interventions.

 

Visitez le site des architectes : www.stoffel-lefebvre.com

 

  • Lieu : Saint-Louis (68).
  • Maîtrise d’ouvrage : Communauté de communes des trois frontières.
  • Maîtrise d'oeuvre : Stoffel Lefebvre, architectes mandataires ; J. Ducoutumany et I. Rousset, architectes assistants ; Studio Spitz, architecte assistant local ; Besb, ingénierie béton ; Sedime, ingénierie structure métallique ; Mellardi, ingénierie fluide et économiste ; B2E, ingénierie électricité courant fort et faible.
  • Surface : 8 600 m2 SHON.
  • Coût : 54,2 MF TTC, valeur 2001

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Sommaire

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus