PREMIÈRE ŒUVRE 2002 / NOMINÉ – CAMÉLÉON – BÂTIMENTS D’AUTOROUTE

Prenant en compte un environnement naturel de qualité et conjuguant habilement les matériaux, cet ensemble de bâtiments autoroutiers démontre que la fonctionnalité exigée par ce type de programme peut se doubler de qualités architecturales.

Coupe transversale sur la gendarmerie : Bâtiments d’autoroute, Caméléon, Gimel-les-Cascades, prix de la Première oeuvre 2002 / nominé
photo n° 1/5
Zoom sur l'image PREMIÈRE ŒUVRE 2002 / NOMINÉ – CAMÉLÉON – BÂTIMENTS D’AUTOROUTE

Articles Liés

PRIX D'ARCHITECTURE DU MONITEUR 2002 : BÂTIMENTS NOMINÉS AU PRIX DE LA PREMIÈRE ŒUVRE

Le tronçon Est de l'A89, qui reliera Clermont-Ferrand à Bordeaux, traverse des zones forestières montagneuses soumises à des conditions hivernales très rigoureuses. De fait, l'autoroute est jalonnée tous les 40 km par des équipements d'entretien. Sur le site de Tulle Est, la commande portait sur la création d'un de ces centres d'entretien jumelé à une gendarmerie, et sur la couverture par un auvent de l'ensemble du matériel de contrôle et des entrées et sorties de péage. Le contexte de zones rurales fortement boisées a conduit la maîtrise d'ouvrage à recommander explicitement l'usage du bois pour le projet. Ne se limitant pas aux seuls parements, les architectes ont conçu l'ensemble des structures en ossature bois et les charpentes, en lamellé-collé. Si la gare est dotée d'une charpente traditionnelle, symboliquement surdimensionnée pour marquer la fonction de passage, la gendarmerie et le centre d'entretien s'implantent plus discrètement en amont et en aval de celle-ci pour maintenir la discontinuité du paysage. Le centre d'entretien est en léger contrebas pour souligner l'horizon tandis que la gendarmerie surhaussée fait contrepoint à un bosquet de pin douglas. Les vides entre les équipements permettent de prolonger le regard vers la vallée depuis la gare. La gendarmerie prend la forme d'un volume en équerre abritant d'un côté les garages et l'atelier, et de l'autre, l'ensemble des bureaux et des locaux du personnel. Le bâtiment est marqué au sud par un voile de béton lasuré habillé par une claire-voie en pin douglas et une toiture en bardage zinc. Cette dernière se retourne au nord sur un bandeau filant éclairant les bureaux et un mur de Réglit double peau laissant deviner l'activité dans la coursive. Le volume des garages est traité en façade par un bardage bois. Le centre d'entretien est également formé de deux corps de bâtiments (garages et locaux administratifs), parallèles et décalés, espacés par une rampe de liaison oblique en Réglit. Afin de permettre un assemblage rigoureux des différents éléments et matériaux - zinc, portes, bardages et Réglit -, un grand soin a été porté aux calepinages.

 

Visitez le site des architectes : http://cameleon3.com/

 

  • Lieu : Site de Tulle Est, La Croix de la Poule, Gimel-les-Cascades, Corrèze (19).
  • Maîtrise d’ouvrage : ASF (Autoroutes du Sud de la France).
  • Maîtrise d'oeuvre : Caméléon, Arnaud Dieudonné, Hervé Ellena et Stéphanie Mehl, architectes ; Sylva Conseil, BET structure bois ; François-Paul Collin, économiste.
  • Surface : gendarmerie, 495 m2 SHON ; gare de péage, 204 m2 SHON ; centre d'entretien, 960 m2 SHON.
  • Coût : gendarmerie 984 264 € HT ; gare de péage, 730 788€ HT ; centre d'entretien, 2,39 M€ HT.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Sommaire

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital