PREMIÈRE ŒUVRE 2003 / NOMINÉ – PHILIPPE CHALLES – BÂTIMENT UNIVERSITAIRE

Pour articuler les différentes fonctions de ce programme universitaire, les architectes se sont appuyés sur un plan en équerre et sur la construction d'une identité forte pour la réalisation d'un amphithéâtre.

Vue générale : Bâtiment universitaire, Philippe Challes, Montfoulon-Damigny, prix de la Première oeuvre 2003 / nominé - © Patrick Müller
photo n° 1/6
Zoom sur l'image PREMIÈRE ŒUVRE 2003 / NOMINÉ – PHILIPPE CHALLES – BÂTIMENT UNIVERSITAIRE

Le bâtiment, soulevé du sol, laisse percer les vues sur le paysage

Articles Liés

PRIX D'ARCHITECTURE DU MONITEUR 2003 : BÂTIMENTS NOMINÉS AU PRIX DE LA PREMIÈRE ŒUVRE

Cette opération s'inscrit dans le cadre d'un projet paysager établi par le paysagiste J.-M. Lanton et l'architecte urbaniste P. Bertrand sur le campus de Montfoulon à Damigny qui bénéficie d'un environnement boisé d'exception. Le projet destiné à abriter au nord un bâtiment de DEUG, objet de cette opération, amorce le développement d'un nouveau système bâti. Des emprises au sol de 48 mx48 m sont créées par une série de circulations perpendiculaires à l'axe est-ouest et deviennent l'assise des futurs projets. Le bâtiment du DEUG s'organise autour de trois entités distinctes que sont l'espace enseignement, l'espace administration et un amphithéâtre. Le programme est logé dans une équerre orientée nord-est. Le volume principal est soulevé du sol, laissant percer des vues sur le paysage et créant des espaces d'attentes extérieurs abrités. Au sud, un parallélépipède massif ancré dans le sol abrite l'amphithéâtre au coeur du projet, à l'opposé de l'équerre orientée vers les collines. Ce volume s'évide en partie basse sur la façade ouest en créant une faille lumineuse horizontale qui souligne l'entrée depuis le campus. Le béton, coulé en place, constitue l'enveloppe du bâtiment enseignement. Les châssis vitrés des façades sont composés de bois exotique (sipo). Un enduit à la chaux ferré teint en bleu recouvre l'ensemble des parois de l'amphithéâtre. Un traitement en pavés de béton grenaillé prolonge le hall vers l'extérieur jusqu'à la limite de la parcelle et devant l'amphithéâtre. Un tel traitement est réalisé en sous-face de bâtiment. Un lit de cailloux concassés préserve les pieds de façades enduites des rejets de l'eau de pluie.

 

Visitez le site de l’architecte : http://www.philippechalles.eu

 

  • Lieu : Campus universitaire de Montfoulon, Damigny, Orne (61).
  • Maîtrise d’ouvrage : Conseil général de l'Orne, direction du Patrimoine, pour le rectorat de Basse-Normandie et Université de Basse-Normandie.
  • Maîtrise d'oeuvre : Philippe  Challes, architecte mandataire ; Hervé Cénéda, études et chantier ; Foued Hammami, concours et études ; Mohamed Al Mufti, concours ; Shinobu Akahori et Michelle Dupérier, architectes associés en phase de concours ; Fabrice Bougon, économiste ; A.S. Mizrahi, BET technique et structure.
  • Surface : 1 604 m2 SHON.
  • Coût : 2,12 M€ HT.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Sommaire

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus