PREMIÈRE ŒUVRE 2007 / NOMINÉ – GILLES NESA – CENTRE D’ANIMATION ET DE LOISIRS

Dans un quartier en pleine mutation, ce nouvel équipement combine deux volumes traités en opposition qui répondent à l’hétérogénéité programmatique tout en conférant à l’ensemble la vocation de repère qu’impliquait la situation stratégique de la parcelle.

Vue d'ensemble : Centre d’animation et de loisirs, Gilles Nesa, Nice, prix de la Première oeuvre 2007 / nominé - © Serge Demailly
photo n° 1/9
Zoom sur l'image PREMIÈRE ŒUVRE 2007 / NOMINÉ – GILLES NESA – CENTRE D’ANIMATION ET DE LOISIRS

Articles Liés

PRIX D'ARCHITECTURE DU MONITEUR 2007 : BÂTIMENTS NOMINÉS AU PRIX DE LA PREMIÈRE ŒUVRE

PREMIÈRE ŒUVRE 2007 / NOMINÉ – HTC ARCHITECTES – TRANSFORMATION ET EXTENSION D’UN ATELIER

ÉQUERRE D'ARGENT 2007 / NOMINÉ - LEIBAR ET SEIGNEURIN - MAISON DE LA COMMUNAUTÉ DE[...]

Situé à l’est de Nice, le quartier de Bon Voyage actuellement en pleine mutation est principalement occupé par de nombreux logements sociaux et des terrains en friche. Il est depuis peu desservi par le tramway et accueillera à terme des équipements culturels, sportifs et commerciaux qui faisaient jusqu’alors défaut dans le quartier. Le nouveau centre d’animation et de loisirs réalisé par l’architecte local Gilles Nesa occupe une position stratégique à l’angle du pont René Coty et de la route de Turin, respectivement requalifiés en mail et en boulevard urbain. Dense et hétérogène, le programme regroupe sur cinq niveaux – dont un dédié au parking – des locaux d’activités physiques et sportives, intellectuelles et artistiques, une salle de spectacle de 300 places, des espaces polyvalents ainsi que des locaux administratifs et des services connexes. En partie occupée par le collège voisin, la parcelle pose d’emblée la question du traitement de l’angle. En équerre, l’ensemble se décompose en deux corps de bâtiment positionnés le long des voies et profite d’un espace résiduel en cœur d’îlot pour créer un atrium central. De l’implantation du volume et des différentes entités programmatiques résultent deux façades clairement identifiables et opposées dans leur traitement. La première est opaque et met en évidence le volume de la salle de spectacle en béton lasuré. En suspension, celui-ci est décollé du sol et repose sur une paroi vitrée protégée par des brise-soleil en tôle perforée. Cette façade est à l’échelle de son environnement direct où se trouvent un centre commercial et le plateau sportif du collège. La seconde inverse le système, avec un socle en béton lasuré surmonté d’un volume en tôle perforée qui abrite les salles de sport et les bureaux. Ce jeu de positif-négatif à l’échelle des façades participe à la vocation de signal qu’impliquait cette position stratégique dans le quartier, notamment à la tombée de la nuit. D’un point de vue constructif, le bâtiment s’appuie en majeure partie sur une structure en béton associant voiles et dalles, ou poteaux et dalles dans le cas des façades vitrées. Des poutres coulées en place ou précontraintes viennent compléter le système dans les cas spécifiques du parking et de la salle de spectacle. Au cœur du projet, l’atrium est quant à lui traité différemment par une charpente métallique qui permet de gérer la grande portée et les différents joints de dilatation.

 

  • Lieu : 2 Pont René Coty, Nice (06).
  • Maîtrise d’ouvrage : Ville de Nice.
  • Maîtrise d'oeuvre : Gilles Nesa, architecte ; Sudéquip, BET.
  • Surface : 2370 m² SHON.
  • Coût : 4,6 M€ TTC.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Tank Shanghai,  Event Plaze, Open architecture

Tank Shanghai, cinq réservoirs d’exposition dans […]

24/07/2019

Le quartier du West Bund de Shanghai est équipé depuis mars 2019 d’un nouvel espace de culture, revenant à cinq rotondes (ex-réservoirs d’huile sur un aéroport fermé) dans un jardin paysager de qualité, par Open architecture. A […]

Le musée Hergé réalisé par Christian de Portzamparc à Louvain-la-Neuve (Belgique)

Le monde d'Hergé selon Christian de Portzamparc à […]

23/07/2019

Il vient de fêter ses dix ans et n’a pas pris une ride. A Louvain-la-Neuve (Belgique), le musée Hergé, loin d'être un musée au sens classique du terme, est un navire posé dans les bois dans lequel on embarque pour découvrir une production […]

Plan masse - projet lauréat pour le réaménagement du site Maine-Montparnasse à Paris par Roger Stirk Harbour et Partners, 07/2019

Le quartier Maine-Montparnasse à Paris sera revu […]

23/07/2019

L’une des principales polarités de la capitale, le quartier Montparnasse fait depuis plusieurs années l'objet de projets, publics et privés, de renouvellement urbain et architectural. Sa transformation devrait permettre de renouer avec son passé de haut lieu de […]

L'exposition Electro à la Philharmonie de Paris

A la Philharmonie de Paris, l'électro prend forme […]

23/07/2019

Hypnotisant ! Chaque œuvre du duo de 1024 Architecture provoque une fascination chez le spectateur. Dès leurs débuts, il y a dix ans, du jeu de déformation des lignes des cours de tennis pour l’Open de Paris Bercy ou dans les structures tubulaires qu’ils […]

Salle Firmin-Gémier recréée par Brossy & associés à Paris

Brossy & associés redonne vie à une salle de […]

22/07/2019

Pour retrouver des caractéristiques fonctionnelles et réglementaires que la conception d’origine de Jacques Carlu, en 1936, n’assurait plus, le théâtre de Chaillot a fait l’objet d’un projet architectural, technique et patrimonial. D’une part, […]

La tour Alto d'IF Architectes en chantier à Paris, 2019

Arrêt sur chantier : signée IF architectes, la […]

22/07/2019

Unique en son genre, la tour Alto prend forme à la Défense, à Paris. Conçue par If architectes, elle signe une nouvelle ère pour l'architecture de l'esplanade où les nouvelles technologies permettent la mise en œuvre d'une architecture […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus