PREMIÈRE ŒUVRE 2010 / LAURÉAT – JULIEN PERRAUD – RAUM - HANGAR OSTRÉICOLE

Hangar ostréicole, Julien Perraud – Raum, Ria d’Etel, Prix de la première œuvre 2010 / lauréat - © Audrey Cerdan
photo n° 1/7
Zoom sur l'image PREMIÈRE ŒUVRE 2010 / LAURÉAT – JULIEN PERRAUD – RAUM - HANGAR OSTRÉICOLE

Articles Liés

PRIX D'ARCHITECTURE DU MONITEUR 2010 : BÂTIMENTS NOMINÉS AU PRIX DE LA PREMIÈRE ŒUVRE

A l'origine de ce projet se trouve le paysage remarquable de la Ria d'Étel, au nord du golfe du Morbihan, une incision de l'océan dans les terres qui fait de cet endroit un lieu singulier, retiré, (vallon à marée basse et fjord à marée haute) et à l'abri de la houle. La cliente est une ostréicultrice bretonne qui habite à deux heures de route de ce site. Elle souhaitait que son lieu de travail puisse également lui permettre de dormir ponctuellement sur place. L'ensemble s'organise de plain-pied en rez-de-chaussée et est envisagé comme un «objet mouvant» à l'image du paysage dans lequel il vient se poser. Par son principe constructif, le volume offre différents regards sur son environnement. « Il peut se diviser, s'ouvrir ou s'intérioriser, explique Julien Perraud de RAUM. Il joue, à sa manière, du temps et s'implante dans le site de production comme un outil permettant la création d'une multitude de situations.» Le hangar ostréicole -lieu de travail- et l'habitation temporaire -lieu de repos - sont volontairement mis à distance via un patio central, tout comme leurs accès sont clairement différenciés. Un matériau unique a été choisi pour la construction: structure, bardage, menuiseries et aménagements intérieurs sont réalisés en bois. L'ensemble est habillé d'un contre-bardage vertical peint en noir, couleur identitaire du projet. Une grande paroi coulissante permet de fermer le patioterrasse, transformant ainsi le hangar en un volume noir opaque. Le bâtiment n'entretient pas un rapport contemplatif à la mer qui constitue le paysage quotidien de l'ostréicultrice. Au contraire, il revendique une intériorité mesurée et des vues tantôt cadrées, tantôt filtrées. La spécificité du programme s'accompagne d'une réflexion sur l'économie de moyens. Ici, pas de chauffage; seule la partie domestique, qui comprend une cuisine, une salle de bains, un séjour/bureau et un lit, est dotée d'un poêle à bois. Le bardage de la façade sud est ajouré, apportant ainsi chaleur et lumière à l'espace de travail non chauffé. Une partie de la toiture est accessible depuis le patio et constitue le seul endroit offrant une vue panoramique sur la mer. Elle comprend une baignoire et un lieu de relaxation: Le reste de la couverture est végétalisé, grâce à la terre issue du terrassement du site et mise en culture pendant les quatre mois du chantier dans des bacs horticoles de récupération.

 

Visitez le site des architectes : www.raum.fr

 

  • Lieu : Ria d'Etel, Locoal Mendon (56).
  • Maîtrise d’ouvrage : privée.
  • Maîtrise d'oeuvre : Julien Perraud, RAUM architectes.
  • Programme : hangar ostréicole et lieu de repos.
  • Surface : 120 m2 SHON
  • Coût : 130500 € TTC.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Sommaire

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital