PREMIÈRE ŒUVRE 2014 / LAURÉAT : 35 LOGEMENTS SOCIAUX - LA ARCHITECTURES - OPH MONTREUILLOIS

Pour la construction de 35 logements sociaux destinés à des familles très précaires sur deux sites (rues Dolet et Branly), l’OPH Montreuillois suggère la préfabrication et opte pour un marché de conception-réalisation. La procédure est peu commune, ingrate selon beaucoup d’architectes, et le dédoublement des difficultés induit par une réflexion multisite complique la commande. Sans compter la réduction nécessaire des surfaces pour baisser les loyers de ce public fragile.

35 logements sociaux, LA Architectures, Montreuil - © Charly Broyez
photo n° 1/6
Zoom sur l'image PREMIÈRE ŒUVRE 2014 / LAURÉAT : 35 LOGEMENTS SOCIAUX - LA ARCHITECTURES - OPH MONTREUILLOIS

18 logements rue Dolet.

Articles Liés

PRIX D'ARCHITECTURE DU MONITEUR 2014 : BÂTIMENTS NOMINÉS AU PRIX DE LA PREMIÈRE ŒUVRE

RESTRUCTURATION ET EXTENSION DE CINQ LOGEMENTS - RAMDAM - NOMINÉ POUR LE PRIX DE LA[...]

FOYER DE JEUNES TRAVAILLEURS ET CRÈCHE - CHARTIER DALIX/AVENIER CORNEJO - NOMINÉ À[...]

Pas de quoi entamer l’enthousiasme des architectes Linda Gilardone et Axelle Acchiardo qui s’associent à Lifteam, spécialiste de la construction bois, et obtiennent ainsi leur premier marché : « Si les échanges avec l’entreprise sont sains et intelligents, le travail se fait dans la complémentarité, au service du projet. » Choisie pour sa rapidité de mise en œuvre, l’ossature en bois d’épicea des deux constructions ne présente pas d’innovation particulière mais prouve son efficacité dans l’intelligence de son dessin et sa production. La réduction des façades à moins de 30 cm d’épaisseur préserve le maximum de surface de plancher, tandis que la pose en atelier du bardage en teinte naturel de la rue Branly simplifie le travail sur site. La force graphique des projets est induite par des choix techniques judicieux : triple solivage du plancher pour gérer les grandes portées laissé apparent dès que possible, bardage pigmenté de la rue Dolet, une teinture dans la masse plus efficace qu’une lasure. Question usage, la densité programmatique a conduit les concepteurs à inventer des typologies d’espaces extérieurs appropriables mais non privatifs, donc sans augmentation de loyer. Ainsi rue Branly, la pose d’une clôture face aux parvis élargis des appartements du rez-de-chaussée intimise ces espaces, pourtant considérés comme circulation collective. Des « poches d’intimité » que se sont vite appropriées les familles. S’attarder sur les recoins d’un projet suffirait-il à façonner le fameux « vivre ensemble » ?

 

Visitez le site des architectes : www.la-architectures.com

 

  • Lieu :  Montreuil, Seine-Saint-Denis, rue Branly et rue Dolet
  • Maîtrise d’ouvrage : OPH Montreuillois
  • Maîtrise d'oeuvre : groupement conception-réalisation : LA Architectures, architecte ; Mecobat, BET TCE ; CBS-CBT, BET Ingénierie systèmes bois ; Lifteam, entreprise générale
  • Programme : 35 logements locatifs sociaux répartis sur deux sites, 17 logements rue Branly (5 PLUS, 12 PLAI), 18 logements rue Dolet (5 PLUS, 13 PLAI)
  • Surface : rue Branly : 1 030 m2 SP ; rue Dolet : 1 148 m2 SP
  • Coût : 3,575 M€ HT, coût construction global ; 1,71 M€ HT, rue Branly ; 1,86 M€ HT, rue Dolet

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Sommaire

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus