Prix de la Première Œuvre 2019: le patrimoine, de l'ordinaire à l'intemporel

Le prix de la Première Œuvre 2019 est attribué à l'atelier de verrerie de l'artiste Emmanuel Barrois à Brioude (Haute-Loire), conçu par l'agence Antoine-Dufour Architectes. Un projet de réhabilitation mesuré, qui préserve les qualités d’envergure et de structure d'une ancienne halle ferroviaire, révélant ainsi son intemporalité.

Lauréat du prix Première Œuvre 2019, atelier de verrerie à Brioude (Haute-Loire), Antoine Dufour Architectes, Sydec Allier Allagnon (maître d’ouvrage) - © Marine Boutron/Antoine Dufour Architecte
photo n° 1/10
Zoom sur l'image Prix de la Première Œuvre 2019: le patrimoine, de l'ordinaire à l'intemporel

Articles Liés

Antoine-Dufour architectes, portrait des lauréats du prix de la Première Œuvre 2019

L'héroïsme bleu et brut de Charles-Henri Tachon, lauréat de l'Équerre d'argent 2019

Équerre d'argent 2019: le palmarès complet

Une halle ferroviaire à l’abandon, un maître verrier en mal d’espace et des architectes soucieux de travailler sur le «capital que constitue l’existant». Dire que la réussite d’un projet tient à une telle alchimie est convenu. Pourtant, à Brioude, la désinvolture de l’artiste Emmanuel Barrois, peu enclin à figer le programme de son futur espace de travail, a permis à Aymeric Antoine et Pierre Dufour d’illustrer leur préoccupation pour la transformation du bâti disponible. Question conjoncturelle dans un monde qui a conscience de ses limites, déontologique même, pour ces jeunes professionnels -dont l’un, Pierre Dufour, est architecte en chef des monuments historiques. L’économie du projet -moins de 1000€/m2- et la nécessité d’un aménagement conçu parallèlement à son chantier les ont obligés à s’en tenir aux détails. Si d’importants travaux sont réalisés (reprise en sous-œuvre des maçonneries, remplacement de pièces de charpente, réfection de la couverture), ils le sont sans ambages.

Frugale étrangeté

Les trois halles de 500 m2 conservent leur envergure pour être des outils de travail simples et efficaces. Les bureaux, installés dans des volumes en bois calés sur la hauteur des aisseliers, n’entravent pas la lecture longitudinale de la charpente, toile d’araignée géante donnant la mesure des intérieurs. Tout se joue dans l’intelligence du dessin: pour respecter la modénature de la façade en maîtrisant les coûts, de grands verres fixes sont surmontés d’une imposte en mélèze reprenant le cintre des linteaux d’origine. Cadrant un parvis, un volume énigmatique à la Olgiati s’extrait des halles. Telle une hernie, son étrangeté manifeste l’agitation intérieure. Pour renforcer l’abstraction plastique, les traits de banche ont été gommés au coulage du béton et les agrégats de basalte locaux, mis en scène par un sablage appuyé. C’est là toute l’ambivalence de cette génération, désireuse de respecter l’existant sans s’effacer, et pour qui la frugalité est aussi une posture esthétique.

 

  • Lieu : Brioude, Haute-Loire
  • Maîtrise d’ouvrage : Sydec Allier Allagnon
  • Maîtrise d'œuvre : Antoine-Dufour Architectes ; Debost, OPC ; Betem centre, BET TCE ; Apave, bureau de contrôle ; Centre de gestion de la fonction publique territoriale, coordination SPS
  • Programme : 2 halles pour la production de verre architectural, une halle de recherche et d’exposition, bureaux, cuisine, sanitaires, aménagements extérieurs
  • Surface : 1 550 m2 SP
  • Coût : 1,48 M€ HT

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Aménagement balnéaire, La Plage architecture et paysage, Saint-Quay-Portrieux (22)

Bon été !

30/07/2021

300 La rédaction d’AMC vous souhaite un bel été et vous donne rendez-vous en septembre pour de nouvelles actualités. D’ici là, inscrivez-vous pour recevoir des newsletters thématisées pendant tout le mois d’août (Biennale de Venise, expositions estivales, livres, etc.). Et découvrez la base de données […]

Pavillon de l'Allemagne - 2038 The New Serenity - 17ème biennale d'architecture de Venise

Venise 2021 : Les dix pavillons à ne pas manquer

30/07/2021

300 En 2021, pour visiter la biennale de Venise, mieux vaut être en forme. Est-ce dû au thème général du vivre ensemble? Aux nombreux reports? À la crise sanitaire mondiale? Au réchauffement climatique? Les préoccupations des exposants sont sombres, les installations évoquent la fin du monde et le […]

Abonnés AMC

Pavillon du Danemark - Connectedness - 17ème biennale d'architecture de Venise

Venise 2021, le top 10 de la rédac #1 : Le […]

29/07/2021

300 Et sur la première place du podium Venise 2021 de la rédaction d’AMC, roulement de tambour… le Danemark ! Avec « Connectedness » une installation spatiale autour du phénomène naturel du cycle de l’eau, qui s’empare du pavillon dans son ensemble pour offrir au visiteur une expérience […]

Abonnés AMC

Génération HMO

Génération HMO, vers un renouveau de la profession […]

28/07/2021

300 L'habilitation à la maîtrise d'œuvre en son nom propre (HMONP) a bientôt 15 ans, l'heure du premier bilan. Une large enquête sociologique, menée sur les travaux des étudiants HMO de toutes les Ensa en 2018-2019, dresse un état des lieux de la formation et esquisse des pistes pour son évolution. Elle […]

Abonnés AMC

Restaurant scolaire, LT2A, Marly (Nord)

Un restaurant scolaire à Marly par LT2A

28/07/2021

300 Implanté à Marly (Nord) sur un terrain en pente, calé entre les deux ailes d'un groupe scolaire datant des années 1960, le restaurant conçu par LT2A absorbe la déclivité du sol et préserve un bosquet d'arbres préexistant. Le plan rectangulaire de ce restaurant scolaire réalisé par l'agence LT2A, […]

Abonnés AMC

PHOTO - 25877_1528012_k3_k1_3530912.jpg

L'art total de Jean Tschumi

27/07/2021

300 Sobrement intitulée « Jean Tschumi architecte », l'exposition de la Cité de l'architecture et du patrimoine jusqu'au 19 septembre 2021 est la première rétrospective hexagonale consacrée au créateur suisse, dont l'œuvre est peu connue du public français. Bénéficiant du don exceptionnel de plus de 300 […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital