Prix de la Première Œuvre 2019: le patrimoine, de l'ordinaire à l'intemporel

Le prix de la Première Œuvre 2019 est attribué à l'atelier de verrerie de l'artiste Emmanuel Barrois à Brioude (Haute-Loire), conçu par l'agence Antoine-Dufour Architectes. Un projet de réhabilitation mesuré, qui préserve les qualités d’envergure et de structure d'une ancienne halle ferroviaire, révélant ainsi son intemporalité.

Lauréat du prix Première Œuvre 2019, atelier de verrerie à Brioude (Haute-Loire), Antoine Dufour Architectes, Sydec Allier Allagnon (maître d’ouvrage) - © Marine Boutron/Antoine Dufour Architecte
photo n° 1/10
Zoom sur l'image Prix de la Première Œuvre 2019: le patrimoine, de l'ordinaire à l'intemporel

Articles Liés

Antoine-Dufour architectes, portrait des lauréats du prix de la Première Œuvre 2019

L'héroïsme bleu et brut de Charles-Henri Tachon, lauréat de l'Équerre d'argent 2019

Équerre d'argent 2019: le palmarès complet

Une halle ferroviaire à l’abandon, un maître verrier en mal d’espace et des architectes soucieux de travailler sur le «capital que constitue l’existant». Dire que la réussite d’un projet tient à une telle alchimie est convenu. Pourtant, à Brioude, la désinvolture de l’artiste Emmanuel Barrois, peu enclin à figer le programme de son futur espace de travail, a permis à Aymeric Antoine et Pierre Dufour d’illustrer leur préoccupation pour la transformation du bâti disponible. Question conjoncturelle dans un monde qui a conscience de ses limites, déontologique même, pour ces jeunes professionnels -dont l’un, Pierre Dufour, est architecte en chef des monuments historiques. L’économie du projet -moins de 1000€/m2- et la nécessité d’un aménagement conçu parallèlement à son chantier les ont obligés à s’en tenir aux détails. Si d’importants travaux sont réalisés (reprise en sous-œuvre des maçonneries, remplacement de pièces de charpente, réfection de la couverture), ils le sont sans ambages.

Frugale étrangeté

Les trois halles de 500 m2 conservent leur envergure pour être des outils de travail simples et efficaces. Les bureaux, installés dans des volumes en bois calés sur la hauteur des aisseliers, n’entravent pas la lecture longitudinale de la charpente, toile d’araignée géante donnant la mesure des intérieurs. Tout se joue dans l’intelligence du dessin: pour respecter la modénature de la façade en maîtrisant les coûts, de grands verres fixes sont surmontés d’une imposte en mélèze reprenant le cintre des linteaux d’origine. Cadrant un parvis, un volume énigmatique à la Olgiati s’extrait des halles. Telle une hernie, son étrangeté manifeste l’agitation intérieure. Pour renforcer l’abstraction plastique, les traits de banche ont été gommés au coulage du béton et les agrégats de basalte locaux, mis en scène par un sablage appuyé. C’est là toute l’ambivalence de cette génération, désireuse de respecter l’existant sans s’effacer, et pour qui la frugalité est aussi une posture esthétique.

 

  • Lieu : Brioude, Haute-Loire
  • Maîtrise d’ouvrage : Sydec Allier Allagnon
  • Maîtrise d'œuvre : Antoine-Dufour Architectes ; Debost, OPC ; Betem centre, BET TCE ; Apave, bureau de contrôle ; Centre de gestion de la fonction publique territoriale, coordination SPS
  • Programme : 2 halles pour la production de verre architectural, une halle de recherche et d’exposition, bureaux, cuisine, sanitaires, aménagements extérieurs
  • Surface : 1 550 m2 SP
  • Coût : 1,48 M€ HT

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

PHOTO - 30472_1782076_k6_k1_4104313.jpg

Un cadavre exquis par des logements, un parking et […]

29/09/2022

300 Près de la gare Saint-Jean à Bordeaux, ce programme mixte imbrique 46 logements et un parking au-dessus d'un centre de propreté municipal. A la croisée des usages qui fabriquent aujourd'hui un tissu fonctionnel, l'opération revendique le collage urbain par sa façade stratifiée. Pour Benjamin Colboc […]

PHOTO - 30472_1782010_k2_k1_4104158.jpg

COSA - portrait

29/09/2022

300 Arnaud Sachet et Benjamin Colboc fondent l'agence Cosa en 2016, à Paris. Arnaud Sachet, diplômé de l'ENSAIS en 2001, et Benjamin Colboc, diplômé de Paris Belleville en 2003, ont fondé Cosa en 2016, après avoir collaboré au sein de Colboc Franzen & associés. Recherchant des réponses simples à des […]

PHOTO - 30472_1782147_k2_k1_4104695.jpg

DORTE MANDRUP, UN ART DE L'ENRACINEMENT - […]

28/09/2022

300 Réunissant cinq projets conçus pour des lieux symboliques, l'exposition « Place », à la maison du Danemark à Paris, donne un aperçu de la méthode de l'architecte danoise Dorte Mandrup, mêlant analyse du contexte et harmonie des formes. A l'ère de l'anthropocène, elle invite à redécouvrir le dialogue […]

Ilulissat Icefjord Centre, Groenland, Dorte Mandrup architects

La démarche de Dorte Mandrup, en conférence

28/09/2022

300 Jeudi 13 octobre 2022, l'architecte Lars Johan Almgren, représentant de l'agence scandinave Dorte Mandrup, donnera une conférence à la maison du Danemark à Paris. L'occasion de découvrir autrement les projets présentés dans l'exposition "Place, Architecture et paysage en symbiose", consacrée aux […]

Tour de logements, Barcelone (Espagne), Studio Odile Decq architecte

En rouge et blanc, une tour de luxe à Barcelone […]

27/09/2022

300 Conçue par Odile Decq, cette tour de 30 étages abritant des logements de haut standing, se dresse à l'entrée de l'emblématique avenue Diagonal à Barcelone. Le projet a été distingué par le Chicago Atheneum International Award 2022, dans la catégorie High Rises / Skyscrapers. En 2015, le Studio Odile […]

Kazuyo Sejima & Ryue Nishizawa dans leurs bureaux, 2022

Sanaa, Praemium Imperiale 2022

26/09/2022

300 Sanaa, l'agence fondée par Kazuyo Sejima et Ryue Nishizawa, autrice du Louvre-Lens, Équerre d'argent 2013, ou encore de la transformation de la Samaritaine à Paris, est lauréate du prestigieux Praemium Imperiale, décerné dans cinq catégories (peinture, sculpture, musique, architecture et théâtre / […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital