Qui a dit: "Je perds... non, je gagne beaucoup d'heures sur le chantier en changeant des détails"?

Une citation, trois possibilités. Qui a dit: "Je perds... non, je gagne beaucoup d'heures sur le chantier en changeant des détails"? Carlo Scarpa, Alvaro Siza ou Christian de Portzamparc? La réponse, en image.

 

Qui a dit? - © www.victorrr.fr
photo n° 1/2
Zoom sur l'image Qui a dit: Je perds... non, je gagne beaucoup d'heures sur le chantier en changeant des détails?

"Le travail sur le chantier est très important. Je perds… non, je gagne beaucoup d'heures sur le chantier en changeant des détails. Mais je pense qu'on ne peut modifier le projet avec sûreté que si celui-ci est au départ très rigoureux. C'est indispensable pour pouvoir suivre le processus de conception architectonique pendant la construction. D'autre part, chaque fois que c'est possible, je laisse dans le projet des points particuliers, qui ne sont pas totalement résolus, en sachant qu'il faudra les résoudre sur le chantier pour aller au fond du problème. Ce qui est difficile est de déterminer quels sont les points à isoler dans le projet. Dans la maison de la culture à Helsinki de Aalto, par exemple, il y a un passage couvert qui ne fut dessiné qu'après la construction. […] Je pense que tout a été très contrôlé, et que le dessin de la passerelle était tellement exigeant qu'il l'a consciemment laissé de côté pour s'en occuper après la construction."

 

Alvaro Siza, entretien avec Christine Rousselot et Laurent Beaudoin dans AMC n°44-février 1978.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

FAIRE Paris 2019, accélérateurs de projets innovants du pavillon de l'Arsenal et de la Ville de Paris

Faire 2019: ouverture des candidatures

17/05/2019

Le pavillon de l’Arsenal et la Ville de Paris, en collaboration avec MINI et la Caisse des Dépôts, lancent la troisième édition de l'appel à projets innovants FAIRE Paris, destiné aux architectes, urbanistes, paysagistes, ingénieurs, […]

Les Jardins parisiens d'Alphand, Sous la direction de Sylvie Depondt, Bénédicte Leclerc, Eric Burie.

Alphand, le créateur du paysage parisien - Livre

17/05/2019

Polytechnicien et ingénieur des Ponts et Chaussées, rien ne prédestinait Jean-Charles Adolphe Alphand à devenir, en 1854, responsable des « promenades et des plantations de Paris », service venant d'être créé par le baron Haussmann. Ce […]

Sophia Antipolis, Cermics, Brante & Vollenweider architectes, 1996

Cermics, Sophia Antipolis, Brante & Vollenweider […]

16/05/2019

Les premiers coups de pioche remontent à 1971, mais c'est dès les années 1960 que l'ingénieur Pierre Laffitte imagine dans l'arrière-pays niçois "un quartier latin aux champs, voué à l'intelligence et à la […]

Centre de recherche et de design Mercedes-Benz, Sophia Antipolis, Pierre Fauroux architecte, 1989-1991

Centre de recherche et de design Mercedes-Benz, […]

16/05/2019

Les premiers coups de pioche remontent à 1971, mais c'est dès les années 1960 que l'ingénieur Pierre Laffitte imagine dans l'arrière-pays niçois "un quartier latin aux champs, voué à l'intelligence et à la […]

Rendez-vous à suivre

Cinq rendez-vous d'architecture, du 16 au 22 mai

16/05/2019

Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. Formes et lumière Jusqu’au 16 mai, à la galerie d’Architecture, à Paris Exposition de la photographe Gitty Darugar qui […]

Institut de Physique de Nice, Sophia Antipolis, Yves Bayard & Henri Vidal architectes, 1985

Institut de Physique de Nice, Sophia Antipolis, […]

13/05/2019

Les premiers coups de pioche remontent à 1971, mais c'est dès les années 1960 que l'ingénieur Pierre Laffitte imagine dans l'arrière-pays niçois "un quartier latin aux champs, voué à l'intelligence et à la […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus