Qui a remporté le concours des réserves du pôle de conservation du Louvre ?

Face à Corinne Vezzoni et Associés, Zig Zag Architecture, Neutelings Riedijk Architecten, Estudio Arquitectura Baeza, c’est Rogers Stirk Harbour + Partners qui a été retenu pour construire le Pôle de conservation du musée du Louvre à Liévin, avec un projet de bâtiment-paysage de 20 000 m2.

Pôle de conservation du musée du Louvre à Liévin. Vue d’ensemble du projet. - © Rogers Stirk Harbour + Partners
photo n° 1/10
Zoom sur l'image Qui a remporté le concours des réserves du pôle de conservation du Louvre ?

Articles Liés

ÉQUERRE D'ARGENT 2013 / LAURÉAT - SANAA - LE LOUVRE-LENS

L’équipe lauréate a imaginé un édifice où la nature investit le toit, légèrement incliné. D’une grande sobriété, il conjugue lumière naturelle pour les espaces de travail et de circulation des œuvres, et haute technologie pour assurer la stabilité climatique nécessaire à la bonne conservation des collections. Fonctionnel et accessible, il pourra accueillir scientifiques et chercheurs à partir de fin 2018. Sa construction démarrera en 2017. Le budget de construction est de 35 millions d'euros et le coût global du projet est de 60 millions d'euros, financé à 51 % par le musée du Louvre et à 49 % par le Conseil régional Nord-Pas-de-Calais.

Environ 250 000 œuvres, actuellement conservées dans plus de 60 réserves différentes, au sein du palais du Louvre et à l’extérieur (en Ile-de-France et en régions), y seront transférées dès livraison du bâtiment, afin d’y être rassemblées dans un lieu unique, à proximité immédiate du Louvre-Lens. L’externalisation des œuvres conservées en réserve a pour but de prémunir ces collections du risque de crue centennale. Elle permet de créer un équipement d’étude et de recherche – l’un des plus grands d’Europe – au service du rayonnement scientifique du musée du Louvre.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

  • Hermenault

    C'est bien gentil d'aller chercher des anglais, mais qui va donner du travail aux japonais ?...Je suis effondré, et je ne peux qu'avoir une pensée émue pour mes confrères japonais lâchement abandonnés en rase campagne.

  • yoda

    A quoi sert un concours qui demande le respect de l'enveloppe budgétaire.....à choisir une équipe qui s'en moque et arrive à convaincre que finalement le "même projet" va le respecter.....mascarade. Et que fait AMC.....il est content d'en rendre compte......navrant Allez voir la version commentée de La voix du nord beaucoup plus pertinent

  • TéophileD

    3 agences européennes invitées sur 5 concurrents, lauréat anglais. 3 à 4 M€ d'honoraires qui partent outre-manche; connaissant l'art du business des anglais, 6000k€ de bénéfices taxés à 33% qui ne rentreront pas dans les caisses de l'état. joli sens des affaires de nos MO publics! les architectes français aimeraient autant de sollicitude de la part des européens...

Passage Clichy, Brassaï, 1930-1932

L'hôtel parisien, en quête d'idéal-type - […]

16/12/2019

Le Pavillon de l'Arsenal consacre, jusqu'au 12 janvier 2020, une large exposition aux hôtels, figure typologique trop inexplorée par les architectes. L'occasion de questionner, en remontant l'histoire parisienne de ces lieux d'habitation temporaire et à […]

La Marquise, Jean-Benoît Vétillard architecte, Pavillon de l'Arsenal, 2019

Les humeurs de la marquise, ou le futur de l'hôtel […]

16/12/2019

Dans le cadre de l'exposition "Hôtel Métropole" au Pavillon de l'Arsenal à Paris, l'architecte Jean-Benoît Vétillard imagine une marquise en fibre végétale, autonome en énergie. "La marquise est un organe palpitant, […]

Jean-Benoît Vétillard, architecte, Ajap 2018

Jean-Benoît Vétillard, architecte - Portrait

16/12/2019

Diplômé de l’École nationale supérieure d’architecture de Bretagne en 2007, Jean-Benoît Vétillard fonde son agence à Paris en 2014. Jean-Benoît Vétillard mène son activité d'architecte à toutes les […]

Exposition Le Maire et l’architecte. Marché aux bestiaux en activité, 1928, Tony Garnier.

Lyon célèbre les 150 ans de Tony Garnier

13/12/2019

Avec son utopie de «Cité industrielle», Tony Garnier fut le premier architecte moderne à penser la ville dans son ensemble. Né le 13 août 1869, cet architecte lyonnais, Grand Prix de Rome en 1899, a profondément transformé le visage de sa ville […]

Localarchitecture

Localarchitecture - Portrait

06/12/2019

Diplômés de l’EPFL, Manuel Bieler, Antoine Robert-Granpierre et Laurent Saurer fondent l'agence Localarchitecture à Lausanne en 2002. Les architectes Manuel Bieler, Antoine Robert-Granpierre et Laurent Saurer développent avec leur agence Localarchitecture une […]

A l'étage de la boutique Unifor, restauration de Simone Agresta

Renaissance d’une boutique Afra et Tobia Scarpa à […]

12/12/2019

UniFor a entièrement rénové son showroom historique à Paris, en ravivant l'œuvre conçue par Afra et Tobia Scarpa en 1979. Une intervention signée d’un autre architecte italien, Simone Agresta, qui a rendu hommage aux designers par la remise […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus