R Architecture – Observatoire atmosphérique du Sirta à Saclay – concours

Sélectionnée dans le cadre du concours de maîtrise d’œuvre pour la construction du Sirta, lancé par l’Ecole polytechnique et l’établissement public d’aménagement Paris-Saclay, l’agence R Architecture a imaginé un outil de recherche visible et lisible. Porteur d’une esthétique simple et soignée, le bâtiment devient un élément structurant une composition paysagère en lien avec l’Ecole polytechnique.

R Architecture – Observatoire atmosphérique du Sirta à Saclay – concours - © Artefactorylab
photo n° 1/6
Zoom sur l'image R Architecture – Observatoire atmosphérique du Sirta à Saclay – concours

Articles Liés

R Architecture

L’enjeu principal du projet vise à relocaliser et pérenniser un outil performant pour le futur Site instrumental de recherche par télédétection atmosphérique (Sirta), au centre d’une zone non construite, en vis-à-vis de l’Ecole polytechnique, en rive nord du lac, intercalé entre les berges et le boulevard des maréchaux. Dans cette optique, R Architecture a choisi de créer un ensemble à l’expression apaisée, sans effet ostentatoire et complètement tourné vers le service de la recherche et de sa communication.

Une organisation concentrique

Inscrite dans un paysage linéaire, la création de la passerelle piétonne, au-dessus du plan d’eau de l’Ecole polytechnique, s’associe à l’architecture du Sirta, par sa sobriété et sa simplicité. Le bâtiment observatoire s’organise de manière concentrique, pour mieux assurer ses missions de surveillance, d’exploration et d’enseignement. L’espace au centre du dispositif offre une visibilité sur l’ensemble des activités du bâtiment, tout en bénéficiant d’un espace lumineux, mettant en scène à la fois les activités du Sirta et son rapport au ciel. Une large galerie longe cet espace de visibilité de manière concentrique, desservant les espaces de recherche. Cette organisation spatiale offre une meilleure fonctionnalité et de nombreuses vues traversantes.

Un toit instrumenté

La galerie technique se prolonge sur le toit instrumenté, qui se lit comme une plateforme portée par 22 poteaux en rive. En son centre, la galerie émerge d’un mètre. Cet anneau en excroissance est mis en valeur par les reflets d’un revêtement d’aluminium poli en interaction avec l’environnement et le ciel, à la manière d’un téléobjectif. La plateforme instrumentée profite de la forme circulaire du bâtiment pour disposer librement selon les orientations choisies, les instruments de mesure connectés aux différents laboratoires.
L’ensemble se compose dans un système fonctionnel clair, capable d’offrir à la fois de réelles qualités d’usage, tout en donnant à lire un objet simple et identifiable pour le Sirta. Il s’implante dans le respect des contraintes écologiques du site, tout en ménageant des possibilités de reconfiguration et d’extension, assurant l’avenir du Sirta pour les cinquante prochaines années.

 

 

  • Lieu: route de Saclay 91128 Palaiseau cedex
  • Maîtrise d’ouvrage: Ecole polytechnique | EPA Paris-Saclay
  • Maîtrise d'œuvre: R Architecture (Alice Wijnen, Guillaume Relier, Manon Bertoïa). Batiserf, BET structure; ITF, BET fluides+HQE; Bureau Michel Forgue, économiste
  • Programme: laboratoires de recherche, locaux techniques, création d'une passerelle piétonne
  • Surface: 380 m2
  • Calendrier: concours, juillet 2016, livraison prévue en 2018
  • Coût: 2,6 M€ HT

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

  • Edgar

    Quel est le but d'avoir intégré une voute en béton (cf coupe)? La voute en béton ne fait qu'alourdir la structure.Vous pouvez opter pour une voute en faux-plafond

The Beit Project à Paris - novembre 2018

The Beit Project est actuellement à Paris

19/11/2018

Après Barcelone, Berlin, Rome, Lodz, Nice, Marseille, Tanger, Sant Boi, Athènes, Ixelles, Bruxelles, Sofia, Skopje, Paris accueille actuellement, dans les murs de la Gare de l'Est, The Beit Project, lancé par l'architecte David Storelu. Après avoir […]

Dancing Forest de Kengo Kuma, Rennes

Kengo Kuma parle aux oiseaux à Rennes, dans le […]

19/11/2018

En cette fin d'année 2018, l'architecte japonais Kengo Kuma est le premier - des huit concepteurs invités - à livrer un nichoir à oiseaux inédit à Rennes. Dans l’attende de l’inauguration d’un complexe hôtelier dans […]

A quoi sert l’histoire de l’architecture aujourd’hui ?

De l’utilité de l’histoire

16/11/2018

Voici un ouvrage modeste par son volume mais ambitieux par les ouvertures qu’il propose. Le projet éditorial dirigé par l’architecte, historien et professeur Richard Klein fait suite au livre intitulé A quoi sert l’histoire aujourd’hui ? d’Emmanuel […]

Vue de scenographie de Normal Studio, au MAD Paris-Credit Laure Carsalade

La folle histoire du design, selon Normal Studio […]

16/11/2018

Le MAD Paris s’est doté d’un nouvel accrochage pour faire la part belle à sa collection contemporaine permanente. Intitulé « La folle histoire du Design », il a été inauguré le 19 octobre, sur une scénographie de Normal Studio. […]

Equerre d'argent

ÉQUERRE D'ARGENT 2018 : LE JURY ET LES 25 […]

15/11/2018

Vingt-cinq opérations ont été sélectionnées pour l’Equerre d’argent et le prix de la Première œuvre 2018. Le jury (voir liste des membres ci-dessous) sera présidé par Bernard Plattner, architecte, directeur de RPBW (Renzo […]

Rendez-vous à suivre

Cinq rendez-vous d'architecture du 16 au 22 […]

15/11/2018

Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. Franchir la berge. Les Alpes, les lacs, des architectures Jusqu’au 16? novembre, à l’îlot S, à Annecy L’exposition […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus