Raum & L’Escaut - Conservatoire et pôle d'enseignement, nominé à l'Equerre d'argent 2015

Nominé à l'Equerre d'argent 2015, catégorie Culture Jeunesse et Sport, le conservatoire et "le Pont supérieur" (pôle d'enseignement supérieur spectacle vivant) de Nantes a été conçu par l'agence Raum avec les architectes belges de L'Escaut.

Nominé à l'Equerre d'argent 2015, catégorie Culture Jeunesse et Sport, Conservatoire et pôle d'enseignement, Raum & L’Escaut - © AUDREY CERDAN
photo n° 1/7
Zoom sur l'image Raum & L’Escaut - Conservatoire et pôle d'enseignement, nominé à l'Equerre d'argent 2015

Construit dans les années 1970, le conservatoire de musique et de danse de Nantes est devenu une pièce forte du pôle éducatif et culturel du quartier Beaulieu de l’île de Nantes grâce à la réalisation de son extension par l’agence Raum, associée aux Belges de l’Escaut. Posée à distance, l’extension gère l’articulation de l’équipement d’origine avec son nouvel environnement. Installé en contrebas de la rue, elle absorbe la différence de niveau dans l’épaisseur de son rez-de-chaussée où s’étire l’emmarchement qui cadre un vaste parvis minéral. En plus de connecter le bâtiment existant et son extension à leur contexte, cela offre un espace en plus auquel les architectes ont donné les mêmes attributs qu’aux six?studios de danse demandés – plancher bois, plafond acoustique, régie et gril. L’utilisation d’ouvrants en accordéon toute hauteur effacent les limites entre l’espace public et celui de la représentation dans ce « 7e studio » ouvert sur la ville, démonstration ludique des principes de covisibilité qui ont guidé l’organisation des intérieurs. Programmé pour offrir trois studios de danse en plus au conservatoire, le projet doit apporter à l’établissement « le Pont supérieur » les espaces nécessaires à la formation de professeurs et d’interprètes. Une co-occupation des lieux qui en a inspiré l’organisation. Les concepteurs ont empilé les studios de danse de part et d’autre d’un noyau central. Là sont regroupés les circulations et, superposés dans la double hauteur des salles de danse, les vestiaires et les studios de musique. Cette rationnalisation permet aux musiciens d’observer le mouvement des danseurs en contrebas grâce à l’ouverture de fenêtres intérieures. La façade du bâtiment bardée de briques blanches émaillées est rythmée par les grandes baies des studios de danse, tandis qu’une colonne de moucharabiehs révèle l’efficacité de l’organisation intérieure.

 

  • Lieu : Nantes, Loire-Atlantique
  • Maîtrise d’ouvrage : Ville de Nantes
  • Maîtrise d'oeuvre : Raum, architecte mandataire ; L’Escaut, architecte associé, scénographe ; Girus, BET TCE ; ECMS, économiste ; Vincent Hédont, acoustique
  • Programme : équipement d’enseignement partagé par le Conservatoire de musique et de danse de Nantes et le Pôle d’enseignement supérieur spectacle vivant Bretagne-Pays de la Loire ("Le Pont supérieur)
  • Surface : 2 693 m² Shon
  • Calendrier : 2015, livraison
  • Coût : 5,98 M€ HT

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Sommaire

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus