Re Rag Rug, design expérimental à l'institut suédois

À partir de chutes de l’industrie textile, Katarina Brieditis et Katarina Evans (Studio Brieditis & Evans) ont créé à la main 12 tapis, pendant 12 mois, utilisant 12 techniques d’artisanat différentes. Ces tapis sont exposés à l'Institut suédois, à Paris, jusqu'au 10 avril 2016.

Milky Way, exposition Re Rag Rug, au centre culturel suédois à Paris, jusqu'au 10 avril 2016 - © Studio Brieditis & Evans
photo n° 1/6
Zoom sur l'image Re Rag Rug, design expérimental à l'institut suédois

Le projet écologique Re Rag Rug porté par Katarina Brieditis et Katarina Evans, du Studio Brieditis & Evans, témoigne de la façon dont peuvent être conciliés design et durabilité. Il montre que l’on peut à partir d’un matériau à première vue "sans valeur" – en l'occurrence des chutes de l’industrie textile ou des tee-shirts destinés à être jetés –, fabriquer une pièce "de valeur". Les tapis sont fabriqués selon des techniques artisanales qui ne nécessitent ni machines ni grands espaces, et qui pourraient donc être conçus au sein de l’industrie artisanale dans les pays producteurs de textiles. Ce type de fabrication présenterait le double avantage d’être à la fois écologiquement et socialement durable, puisqu’il offrirait une plateforme pour le développement de l'artisanat dans le lieu même de création du produit.
Lancé en 2012, Re Rag Rug prend la forme d’un défi autour du trasmatta, tapis de tissus recyclés, objet historiquement très présent dans la culture populaire scandinave. Le cadre du projet fixé par les designers est précis : un mois, une technique, un tapis.

L’exposition présente les 12 prototypes et invite à réfléchir aux modes de consommation actuels et  à la viabilité de la production industrielle. À quel moment un objet recyclé prend-il une valeur marchande ? Quelle valeur ajoutée le design représente-t-il ? Que se passera-t-il quand "l’esthétique Do-It-Yourself", actuellement tendance, sera passée de mode ?


 

 

 

 

 

  • Jusqu'au 10 avril 2016 à l'institut suédois
  • 11, rue Payenne, 75003 Paris
  • Une rencontre avec les designers aura lieu le 7 avril 2016

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Ilot Saint-Urbain - Strasbourg - LAN Architecture

A Strasbourg, la ville "color block" selon Lan

18/05/2021

300 A Strasbourg, l’agence Lan vient de livrer l’îlot Saint-urbain, un ensemble mixte multicolore de plus de 21 500 m2 qui se démarque autant par sa singularité que par la réussite de son insertion contextuelle. Si elle affirme l’identité de chaque bâtiment, la couleur est ici utilisée comme une donnée […]

AMC n°296 - mai 2021, couverture

Le numéro de mai d'AMC est paru

18/05/2021

300 Au sommaire du numéro d'AMC qui vient de paraître (n°296-mai 2021) et disponible en format numérique: un événement sur les œuvres méconnues d'Oscar Niemeyer en France, un dossier sur les centres aquatiques, des détails "belvédères" et une matériauthèque consacrée aux assemblages bois. Mais aussi les […]

Abonnés AMC

École élémentaire, V2S architectes, Pelleport (Haute-Garonne)

L'architecture élémentaire, une école par V2S à […]

17/05/2021

300 Cette école élémentaire réalisée par V2S architectes occupe une position stratégique, à proximité du village de Pelleport, dans la campagne toulousaine. Située en contrebas de la route d'accès au centre-bourg de Pelleport (Haute-Garonne), la parcelle dévolue à la construction de cette école […]

La Bourse de commerce, nouveau musée de la collection Pinault à Paris ; Tadao Ando, NeM, Pierre-Antoine Gatier, architectes ; image de synthèse, le promenoir et l’oculus, au sommet du cylindre

À Paris, la Bourse de Commerce transformée par […]

17/05/2021

300 Après avoir été une première fois reportée pour cause de pandémie, la Bourse de Commerce, nouveau musée de la collection Pinault à Paris réalisé par Tadao Ando accompagné de l’agence NeM et de l’architecte en chef des Monuments Historiques Pierre-Antoine Gatier, ouvre enfin ses portes au public le […]

Abonnés AMC

PHOTO - 010_Image67296.jpg

Dans les archives d'AMC: Raj Rewal, en quête d'une […]

14/05/2021

300 En novembre 2013, Sandrine Gill et Patrick Henry rencontrent Raj Rewal, dans son agence à Delhi. Né en 1934, l'architecte appartient à cette génération post-coloniale d'intellectuels indiens qui ont voyagé et étudié hors de leur pays. S'il reconnaît l'apport de Le Corbusier et Louis Kahn, il ne […]

PHOTO - 24961_1478094_k2_k1_3420683.jpg

Raj Rewal en conversation - Livre

14/05/2021

300 Bien que Raj Rewal, figure du modernisme indien, soit considéré comme l'un des acteurs majeurs de la scène architecturale de l'Asie du Sud-Est, son œuvre demeure largement méconnue tant elle est abondante et protéiforme. A l'heure où la tendance de « la plus grande démocratie du monde » est […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital