Réalité surfacique augmentée, par EDB Studio, à Paris

L’intervention de EDB Studio a permis aux propriétaires d'un studio dans le quartier du Marais de bénéficier d’une nouvelle réalité de surface. Le concept développé autour d’une boîte à malice atteste du potentiel d’élasticité d’un studio parisien qui passe, est-il annoncé, de 16 à 100m2. Comment ? Grâce à des calculs précis.

Boîte aménagée par EDB Studio, inte?gration de cuisine - © EDB
photo n° 1/9
Zoom sur l'image Réalité surfacique augmentée, par EDB Studio, à Paris

Le pari : bénéficier d’un espace habitable multifonctionnel en plein cœur du Marais à Paris, pour associer une habitation et une table de travail pour un professionnel libéral. L’opération d’optimisation d’agencement apparaît réussie selon l’estimation des nouvelles surfaces disponibles évoquées par les architectes D. Nona et Elisa Nobile (de EDB Studio), qui allouent à un 16m2 le potentiel de 100m2 ! Cette ambition a été en effet joliment relevée, grâce à la conception d’une boîte qui réserve un ensemble de fonctionnalités extractibles à renfort de rabats ou de coulisses. Le tout dans un respect de l’existant qui a été délicatement mis en lumière (au dessin fait maison, fabrication Ivela), qui met en valeur un contexte caractéristique du quartier, de pierre calcaire aux murs et de poutres saillantes.

 

Un art de la dissimulation

La structure s’insère avec justesse sans s’imposer, revêtue d’un habillage en Fenix (blanc Malé et gris Londres). L’art de la dissimulation pratiqué ici a été poussé à son maximum. Le module intègre, à l’entrée sur couloir, la cuisine dans un évidement. Celle-ci est refermable à l'aide d’un volet de toit et elle est équipée de tiroir, placard, d’un évier, de plaques de cuisson et d’un réfrigérateur. A l’arrière (faisant face aux fenêtres côté rue), la face principale du meuble est perforée d’une étagère en hauteur, et le rectangle gris à battant se révèle un écritoire. Sur cette même face, deux lignes de contours symétriques (à droite et à gauche) laissent deviner d’autres fonctions : ils masquent deux lits individuels escamotables. Au centre enfin, la lame verticale grise se révèle une poignée d’accès à la salle de bain qui est abritée par la structure. Dans cette pièce humide de 2m2, le miroir apporte profondeur tandis que les portes vitrées assurent une rotation pour l’usage alterné de la douche ou du lavabo qui contourne le problème de l’exiguïté. Dans la zone de séjour, un plateau adossé au mur achève l’aménagement en écho mais détaché de la boîte: son rectangle gris central est un pied, qui assure une fois basculé la stabilité de la grande table de travail. 

Cette réhabilitation représente un écrin particulièrement optimisé et au cachet sobre qui a été dessiné au millimètre près.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Laboratoire dermatologique à Brabois (54), Aurélie Husson architecte (Studiolada)

Des laboratoires hors standards par Studiolada

18/07/2019

Les laboratoires conçus par Aurélie Husson de Studiolada sont implantés sur l’une des dernières parcelles du technopole de Brabois, un parc d’activité typique des années 1980 de la banlieue de Nancy, qui s’étend au milieu d’une […]

Rendez-vous à suivre

Cinq rendez-vous d'architecture, du 18 au 24 […]

18/07/2019

Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. Merveilleuses maisons Jusqu’au 27 juillet, à la maison de l'architecture de Normandie, à Rouen Hommage aux maisons d’architectes, alors […]

14 logements sociaux à Saint-Etienne par Link architectes

A Saint-Etienne, une opération de 14 logements […]

17/07/2019

Pour que leur bâtiment fasse corps avec le déjà-là, les architectes l’ont conçu avec les qualités urbaines et esthétiques de son environnement. Dans un contexte bouché et minéral, où les perspectives sont rares, […]

Link architectes. Gérald Lafond, Jérôme Glairoux et Romain Chazalon

Link architectes - Portrait

17/07/2019

Basée à Lyon, l'agence Link architectes a été fondée en 2010 et regroupe les architectes Jérôme Glairoux, Romain Chazalon et Gérald Lafond. Jérôme Glairoux, Romain Chazalon et Gérald Lafond sont diplômés de […]

Le pavillon de Junya Ishigami à la Serpentine Gallery de Londres, 2019

Le free space de Junya Ishigami installé à la […]

17/07/2019

C'est à l'architecte japonais Junya Ishigami que la très sélecte Serpentine Gallery a demandé de concevoir son pavillon éphémère, pour la saison 2019. La structure s'est installée dans les jardins de Kensington, à Londres en […]

Les entrepôts Point P à Paris, par Elisabeth Veit

En bord de Seine, les entrepôts Point P […]

16/07/2019

Alors que les bâtiments industriels sont bien souvent des volumes autarciques, le nouvel entrepôt que signe Elisabeth Veit à Paris démontre la possibilité d'ouverture de ce genre de programmes. En bord de Seine, à proximité du parc André […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus