Réaménagement et extension de la gare Saint-Jean à Bordeaux - AREP

A Bordeaux, les voyageurs disposent désormais d’une nouvelle entrée de gare qui accueille dans un espace unifié piétons et voitures, commerces et services, alors que depuis le 2 juillet 2017 la ligne LGV qui relie Paris à Bordeaux en 2h04 est entrée en service. La gare reconfigurée permet d’augmenter la capacite d’accueil estimée à 18 millions de voyageurs par an avec l’ouverture de la LGV. Les halls historiques, 1 et 2, ont été réaménagés tandis que le nouveau hall 3 est un bâtiment hybride, à la fois gare et parking.

Réaménagement et extension de la gare Saint-Jean à Bordeaux - AREP - © AREP / Photographe Didier Boy de la Tour
photo n° 1/14
Zoom sur l'image Réaménagement et extension de la gare Saint-Jean à Bordeaux - AREP

La Gare de Bordeaux Saint-Jean présente aujourd’hui deux visages radicalement différents, selon que l'on y accède par son entrée historique ou par le Hall 3 édifié pour l'arrivée de la LGV. L'ancienne gare, édifice imposant, perpendiculaire à la Garonne, est dotée d'une façade classique, due à l'architecte Marius Toudoire (1852 – 1922) qui construisit, à la suite, la Gare de Lyon à Paris et celle de Toulouse- Matabiau. La nouvelle identité de la gare, inspirée de la région bordelaise, redonne du lien à l’ensemble des espaces. Les circulations entre les différents halls deviennent de réelles transitions. Hall 1, le nouvel éclairage met en valeur les verrières et la carte historiques. Le réaménagement du salon d’honneur, tout en bois, offre une pause au calme, un peu à l’écart des flux dans un cadre patrimonial et propose des assises individuelles dans un vocabulaire plus domestique et contemporain. Hall 2, la pose d’un parquet à bâton rompu dans la continuité du salon, ainsi que la refonte complète de l’éclairage par des gorges lumineuses, la suppression de poteaux masquant l’accès au niveau inférieur, donnent une meilleure lecture de l’espace.

Une nouvelle entrée sur la ville

L'extension de la gare complète la réalisation d'un pôle d'échanges multimodal, à vocation métropolitaine, régionale et européenne. Ce dernier constitue une plateforme accessible à l'ensemble des modes de transport (bus, tramway, vélos, piétons, taxis et stationnement) et a été conçu comme un espace de vie et de services face au quartier Belcier. Le nouveau hall d'accès de la gare répond à trois fonctions principales. En premier lieu, il s’agit d’un espace d'accueil et d'attente, de vente de billets, de commerces destinés aux voyageurs. Il donne aussi accès au passage souterrain ferroviaire qui distribue l'ensemble des quais et permet de rejoindre la gare historique située de l'autre côté du plateau des voies. Enfin, il est ouvert à tous, notamment aux habitants des  quartiers Belcier et Euratlantique qui ont ainsi accès aux services complémentaires tels les  espaces de restauration.

Gare et parking imbriqués

Implantée au sud-est des voies, la nouvelle gare d’une surface de 2 500 m2 (dimensions proches de celles du hall) offre de vastes espaces, clairs et aérés. De plain-pied avec le quartier Bercier, le bâtiment occupe les terrains jusqu’alors dévolus aux loueurs de voitures et aux parkings transférés sur le secteur mitoyen d’Armagnac, ainsi qu’aux bus qui reviennent vers le parvis centre ville. Le parking en gradins, élément le plus élevé du projet, est situé en retrait par rapport à la rue afin de créer un parvis dans le prolongement du mail arboré. Le parc de stationnement (7 niveaux au total – 860 places) n'est pas seulement juxtaposé au nouveau bâtiment de la gare, mais imbriqué avec lui, ce qui fabrique une grande fluidité de cheminement de la voiture jusqu'au train. Le parking extrêmement ouvert (quasiment sans façade), par des terrasses successivement en retrait, offre un point de vue panoramique sur la ville et en direction de la Garonne.

 

  • Lieu :Bordeaux
  • Maîtrise d’ouvrage : SNCF Gares & Connexions
  • Maîtrise d'oeuvre : SNCF Gares & Connexions, Agence Duthilleul, AREP  Architectes : J.-M. Duthilleul, E. Tricaud, F. Bonnefille. BET : MaP 3 (Structure)
  • Surface : 2500 m2 Hall Gare, 1800 m2 commerces, 850 places de parking, 360 places de vélos sécurisés.
  • Calendrier : 2017
  • Coût : 95 M€. (État 9.81 M€, Euratlantique 2.55 M€, Conseil Régional 9.81 M€, Bordeaux Métropole 7.81 M€, Ville de Bordeaux 2.0 M€, SNCF Réseaux 4.0 M€, SNCF Gares & Connexions 20 M€, Opérateur de Parking INDIGO 39 M€ (compris parking P2 + libération foncière).

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Plongée dans les dédales de la recherche […]

19/04/2019

En quoi l’architecture pourrait-elle se prévaloir d’une forme de recherche scientifique objective? Pour tenter de répondre à cette question ancestrale, les étudiants de «l’Atelier recherche» de l’école d’architecture de […]

Appel à projets scénographique, festival We love green 2019.

Appel à projets scénographiques pour le festival […]

19/04/2019

Avis aux architectes amateurs de musique: le festival We love green, qui se tiendra les 1er et 2 juin 2019 dans le bois de Vincennes à Paris, est en quête de projets scénographiques. Date limite d'envoi des propositions: le 22 avril 2019. Chaque année, le festival de […]

Patrick Bouchain, sur le site de Nature & Découverte à Versailles, le 23 juin 2018

Grand Prix de l'urbanisme 2019: Patrick Bouchain, […]

18/04/2019

C'est à Patrick Bouchain, architecte et scénographe engagé, que le Grand Prix de l'urbanisme 2019 est décerné. Il lui sera remis par Jacqueline Gourault, la ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités […]

L’architecture, les aventures spatiales de la raison Henri Raymond, préface de Jean-Pierre Frey, Collection Eupalinos/A+U, Editions Parenthèses

Le non-conformisme d’Henri Raymond - Livre

18/04/2019

Relire le grand sociologue de l’architecture que fut Henri Raymond (1921-2016) est une entreprise à saluer, due à Jean-Pierre Frey, professeur émérite à l’Ecole d’urbanisme de Paris. La réédition de L’architecture, les […]

Archi5 et Tecnova architecture, complexe sportif à Antony

Un complexe sportif minéral et cuivré, par Archi5 […]

17/04/2019

Pour répondre aux désirs politiques d’une nouvelle ambition urbaine pour le quartier La Fontaine d’Antony (Hauts-de-Seine), l’agence Archi5 a conçu cet équipement sportif comme un nouvelle centralité. Dans un contexte […]

AMC n°54-55-septembre 1981

Dans les archives d'AMC: 1981, la première fois de […]

17/04/2019

En novembre 1967 sortait le premier numéro d’AMC, conçu comme une revue d’idées et de débats, destinée à dépoussiérer un vieux «bulletin», celui de la Société des architectes diplômés par le […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus