Reconversion de l’ancien Hôpital de Meursault - Simon Buri et Jung Architectures

A Meursault, village phare des grands vins de Bourgogne, Simon Buri et Jung Architectures ont transformé en salles d’exposition l’ancienne «Léproserie» fondée par Hugues II, duc de Bourgogne, au début du XIIe siècle. Inscrit à l’Inventaire supplémentaire des Monuments historiques depuis 1926, cet ensemble architectural s’est adjoint une extension, pour la création d’une salle communale.

Réhabilitation de la Léproserie de Meursault - Simon Buri architecte et Jung architectures - © Martin Argyroglo
photo n° 1/12
Zoom sur l'image Reconversion de l’ancien Hôpital de Meursault - Simon Buri et Jung Architectures

La commune de Meursault a acquis en 1990 les bâtiments de l’Ancien Hôpital fondé par Hugues II, duc de Bourgogne, au début du XIIe siècle. S’inscrivant dans le schéma du classement des Climats du vignoble bourguignon au patrimoine mondial de l’Unesco et dans un projet de réaménagement touristique du site, le projet réalisé par Simon Buri et Jung Architectures avait pour objectif premier de protéger et préserver ce patrimoine historique en le réhabilitant dans le respect du bâti, mais également de créer un ensemble capable d’accueillir des événements publics en toutes saisons.

L’organisation programmatique

La porterie abrite le bureau d’informations touristiques. La salle des pauvres et la chapelle, qui bénéficie d’une ouverture autonome sur le parvis, regroupent les espaces d’expositions temporaires. À proximité immédiate de la porterie, la salle communale est située dans une aile contiguë rebâtie, et s’insère dans les murs de pierre remontés à l’identique. Elle vient clore un espace extérieur avec la chapelle, métaphore lointaine d’un cloître, et permet aux différentes salles de bénéficier d’aires d’extension plus intimes et protégées, organisées autour d’un jardin.

La sauvegarde patrimoniale

L’intervention s’inscrit dans une histoire faite d’additions et de destructions successives. D’importants travaux de restauration ont ainsi permis la sauvegarde de cet ensemble patrimonial. L’objectif pour les parties anciennes était une reconstruction au plus proche de leur configuration initiale. Une campagne de fouilles archéologiques a révélé les fondements du site. Les éléments significatifs encore présents ont été réutilisés de façon systématique et réorganisés dans leur logique de départ (charpente, baies, niveaux, etc.). Les baies toujours en place ont été rouvertes afin de profiter au maximum de l’éclairage naturel. La création de vitraux contemporains a été privilégiée.

Un monolithe contemporain en zinc

La conception de l’extension contemporaine a été guidée par ce même souci de respect des dispositions d’origine du lieu. L'extension est sobre et minimaliste, jouant avec des matériaux éternels comme la pierre de Bourgogne et le bois, mais aussi plus récents comme le béton, le verre et le zinc. S’insérant dans les murs qui ont été reconstruits et qui restent en partie visibles à l’intérieur, le nouveau bâtiment cherche à établir un dialogue, par ses inflexions géométriques, avec l’architecture des constructions anciennes. La coque du monolithe contemporain a été réalisée en zinc Azengar®, produit nouvellement créé par la société VMZ. La matérialité de ce zinc, par sa minéralité et sa rugosité, a permis d’établir une surprenante harmonie avec la pierre de Bourgogne. Depuis la porterie, les ouvertures se font de plus en plus denses et ouvertes, faisant évoluer les espaces intérieurs de la pénombre à la pleine lumière, et multipliant les cadrages sur le paysage et l’architecture historique.

 

  • Lieu : Meursault, Côte d’Or
  • Maîtrise d’ouvrage : Commune de Meursault
  • Maîtrise d'oeuvre : : Simon Buri, architecte mandataire (partie patrimoniale); Jung Architectures, architecte associé (partie contemporaine); Jean-Claude Calédonien, chef de projet; Groupe SLH, BET TCE; ECRH, économiste
  • Programme : Reconversion de l’ancien Hôpital du XIIe siècle, classé à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques, en salles d’exposition et extension du bâti pour la création d’une salle communale
  • Surface : 450 m² SHON + 3 000 m² de jardin
  • Calendrier : livraison en mars 2015
  • Coût : 2,8 M€ HT

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Ecocrèche, Amélie Fontaine architecte, Villereau-Herbignies (Nord), vue depuis le sas d'etrée vers le jardin et la terrasse

Une écocrèche dans le Nord, par l'architecte […]

28/09/2020

300 Amélie Fontaine, lauréate des Albums des jeunes architectes et paysagistes 2016, a conçu la crèche de la petite commune de Villereau-Herbignies, dans le Nord, selon les principes de l'architecture bioclimatique, modulant la disposition, l'isolation et le chauffage des espaces selon les besoins […]

Richard Sennett, sociologue

Entretien avec Richard Sennett, sociologue: "une […]

25/09/2020

300 Dans son ouvrage publié en 2019 Bâtir et Habiter. Pour une éthique de la ville, le sociologue Richard Sennett montre comment la ville contemporaine s’est peu à peu éloignée des idéaux démocratiques. Il plaide pour un urbanisme de l’inachevé, qui favorise l’initiative citoyenne et une résilience aux […]

La Seine Musicale, Shigeru Ban et Jean de Gastines architectes, Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine)

Au MID, les architectes engagés dans la […]

25/09/2020

300 Patrick Bouchain, Philippe Madec, Michel Desvigne ou encore Patrick Rubin présenteront au Moniteur Innovation Day (MID), le 19 octobre 2020, leurs engagements dans la construction d'un monde plus résilient. Le 19 octobre 2020, le Moniteur Innovation Day (MID) prendra ses quartiers à la Seine […]

Réhabilitation et extension d'une maison à Prosito (Suisse), Andrea Frapolli architecte

Une maison dans les montagnes du Tessin, par […]

24/09/2020

300 Dans le Tessin suisse, l'architecte Andrea Frapolli investit deux petites étables en ruine pour y loger une maison. Il joue avec la matière brute et les lignes franches du bâti, pour construire un imaginaire rural contemporain. A Prosito, village montagnard du Tessin situé au pied des Grisons […]

Wicker Pavilion, Didzis Jaunzem architecte, festival Annecy Paysages

Au festival Annecy Paysages, un parasol de 259 […]

23/09/2020

300 A l’occasion de la troisième édition du festival Annecy Paysages, l’architecte et scénographe letton Didzis Jaunzems a conçu le Wicker Pavilion (pavillon d’osier), installation qui offre un espace ombragé de détente et de méditation au cœur des jardins de l’Europe, à visiter jusqu'au 27 septembre […]

Carlo Grispello et Nadine Lebeau, architectes, agence Graal

Graal - Portrait

23/09/2020

300 Fondée en 2011 par Nadine Lebeau et Carlo Grispello, diplômés de l’Ensa Paris-La Villette et anciens collaborateurs de Nasrine Seraji et Renzo Piano, l’agence Graal s’intéresse à l’architecture autant qu’aux stratégies urbaines. C’est par l’enquête territoriale et la dimension économique du projet […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital