Redécouvrir des écoles visionnaires au musée d'histoire urbaine et sociale de Suresnes

Le musée d'histoire urbaine et sociale de Suresnes retrace, sur plus d'un siècle, les liens entre pédagogie et espace bâti, s'appuyant sur le patrimoine scolaire d'exception de la ville, dont l'école de plein air d'Eugène Beaudouin et Marcel Lods. Entre la loi Guizot de 1833 et le début de la Seconde Guerre mondiale, de l'école à la salle de classe en passant par le mobilier, l'exposition détaille les expériences pilotes qui font écho au mouvement moderne. Remarquable, l'exposition est prolongée jusqu'au 30 août 2020.

Réfectoire de l’école maternelle de l’école de plein air de Pantin Photographie - ©  Archives municipales de Pantin
photo n° 1/11
Zoom sur l'image Redécouvrir des écoles visionnaires au musée d'histoire urbaine et sociale de Suresnes

Réfectoire de l'école maternelle de l'école de plein air de Pantin Photographie Archives municipales de Pantin

Articles Liés

Redécouvrir la richesse d'un patrimoine scolaire - Livre

Scénographie légère et lumineuse, iconographie diversifiée et éloquente, propos dense mais accessible, «Bâtir l’école» est une réussite. L’existence, à Suresnes, de l’école de plein air d'Eugène Beaudouin et Marcel Lods (1935) en constitue en quelque sorte le point de départ. «Nous voulions comprendre d’où vient cette architecture si singulière et innovante. Cela nous a conduits à retracer une histoire de l’architecture scolaire», justifie Cécile Rivière. La directrice adjointe du musée d’histoire urbaine et sociale de Suresnes cosigne l’exposition avec Anne-Marie Châtelet, professeure d’histoire et de culture architecturale à l’Ensa de Strasbourg et spécialiste de ­l’architecture scolaire.

 

Chronologique, le parcours relate, sur un peu plus d’un siècle (1830-1939), les avancées du système éducatif dans ses liens avec l’espace construit. Avec la loi Guizot de 1833, l’Etat impose une école dans toutes les communes de plus de 500 habitants. La création d’une école pour les filles (loi Falloux, 1850), puis l’école gratuite et obligatoire (lois Ferry, 1881-1882) entraînent une multiplication des constructions. En parallèle s’élabore une réflexion sur la pédagogie et les lieux de l’enseignement.

Traités d’architecture et plans types

Une gravure illustre le cadre de l’instruction avant la Révolution. Le mobilier se résume à une table sur tréteaux autour de laquelle étudie debout un groupe d’élèves et à une étagère de livres fixée en hauteur, inaccessible aux mains enfantines. Le maître, bésicles, long chapeau noir et martinet à la main, fait l’instruction. Chaque enfant attend son tour, sur le principe de l’enseignement individuel. Au XIXe siècle, apparaît la méthode mutuelle. Née en Angleterre, elle consiste à enseigner à un grand nombre d’enfants par le biais d’élèves moniteurs, plus avancés. La salle de classe, tout en longueur, est équipée de plusieurs rangées de bancs, et la circulation à l’intérieur des espaces est très organisée. Mais c’est la méthode simultanée, un seul enseignant délivre un programme disciplinaire à un petit groupe d’élèves, qui s’implantera durablement en France. En 1834, De la construction des maisons d'école primaire, premier traité ­d’architecture scolaire signé Auguste Bouillon, établit les espaces nécessaires à l’enseignement: préau, couloir, cour, classes [...]

 

Article à retrouver en intégralité dans AMC n°286-mai 2020

 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Tente Superpausée, Collectif Vous, Ploemel (Morbihan), un espace détente sur trampolines de bateau

Bel été

31/07/2020

300 La rédaction d’AMC vous souhaite un bel été et vous donne rendez-vous en septembre pour de nouvelles actualités. D’ici là, inscrivez-vous pour recevoir les newsletters thématisées du mois d’août (les expositions et les livres à ne pas manquer, une sélection de réalisations...). Et n’oubliez pas de […]

Ecole polyvalente de 12 classes et multi-accueil petite enfance, Paris XVIIIe arr., TOA architectes

Coup d'œil sur Chapelle international #4: grandir […]

31/07/2020

300 Vaste opération de requalification de fonciers ferroviaires menée par Espaces Ferroviaires dans le XVIIIe arrondissement de Paris, sous la houlette de l'AUC, le nouveau quartier Chapelle international devrait accueillir d’ici 2023, 3000 nouveaux habitants et 3000 salariés dans un quartier mixte […]

La paysagiste Jacqueline Osty, Grand Prix de l'urbanisme 2020

Jacqueline Osty, la paysagiste faiseuse de ville, […]

30/07/2020

300 Le Grand Prix de l’urbanisme 2020 est décerné à la paysagiste Jacqueline Osty. La distinction, attribuée par le ministère de la Transition écologique aux professionnels de l'aménagement du territoire pour leur participation à faire progresser la fabrique urbaine, lui sera officiellement remise à la […]

310 Logements familiaux et étudiants, Ignacio Prego architectures, Paris XVIIIe arr.

Coup d'œil sur Chapelle international #3: mixité […]

30/07/2020

300 Vaste opération de requalification de fonciers ferroviaires menée par Espaces Ferroviaires dans le XVIIIe arrondissement de Paris, sous la houlette de l'AUC, le nouveau quartier Chapelle international devrait accueillir d’ici 2023, 3000 nouveaux habitants et 3000 salariés dans un quartier mixte […]

Le quartier Chapelle international en chantier, Paris XVIIIe arr., AUC urbaniste

Coup d'œil sur Chapelle international #1: l'AUC […]

29/07/2020

300 Vaste opération de requalification de fonciers ferroviaires menée par Espaces Ferroviaires dans le XVIIIe arrondissement de Paris, le nouveau quartier Chapelle international devrait accueillir d’ici 2023, 3000 nouveaux habitants et 3000 salariés dans un quartier mixte comprenant logements, bureaux […]

Hôtel Logistique et équipements publics, Paris XVIIIe arr., A.26 architectures

Coup d'œil sur Chapelle international #2: 400 […]

29/07/2020

300 Vaste opération de requalification de fonciers ferroviaires menée par Espaces Ferroviaires dans le XVIIIe arrondissement de Paris, le nouveau quartier Chapelle international devrait accueillir d’ici 2023, 3000 nouveaux habitants et 3000 salariés dans un quartier mixte comprenant logements, bureaux […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital