Référence : Oriol Bohigas (1925-2021), un urbanisme prospectif au-delà de Barcelone

La disparition de l'architecte catalan Oriol Bohigas, le 30 novembre 2021 à l'âge de 95 ans, est l'occasion d'évoquer le parcours de l'un des pères des transformations de Barcelone, au sortir du franquisme. Mais aussi de revisiter son héritage à l'aulne des enjeux urbains actuels.

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement AMC - édition Abonné
Oriol Bohigas (1925-2021) - © Fons MBM arquitectes / Arxiu Històric del COAC
photo n° 1/5
Zoom sur l'image Référence : Oriol Bohigas (1925-2021), un urbanisme prospectif au-delà de Barcelone

Perspective aérienne du village olympique de Barcelone pour les Jeux de 1992.

Articles Liés

Rétrospective: Hogna Sigurdardottir, moderne islandaise

Référence : Henri Gaudin et la faculté des sciences d'Amiens

Référence : Iwona Buczkowska, pionnière de l'utilisation du bois en Île-de-France

Depuis plus de trente ans, Barcelone est devenue une destination pour les architectes, les paysagistes et les urbanistes. Pourtant, ce qui est sans doute le plus intéressant n'est pas ce qui s'offre au regard, les architectures et les aménagements qui surgissent à chaque coin de rue, mais le travail de fond qu'il a fallu entreprendre pour les rendre possibles. Barcelone n'est pas un simple catalogue à ciel ouvert de tendances. Le tour de force d'Oriol Bohigas et de ses compères a été, dans les années 1980, de décloisonner les champs professionnels et d'avoir fait émerger une culture technique commune, au sein même de la municipalité, entre des mondes qui s'ignoraient, tels que ceux des architectes et des ingénieurs de voirie. C'est une profonde révision de leurs doctrines respectives qui a été entreprise. Elle concerne aussi bien des […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital