Rémi Fourrier et Dominique Tirard – 40 logements collectifs et individuels à Dunkerque

L’enjeu de cette opération est de faire cohabiter sur un même terrain deux types d’habitat : 10 logements individuels et 30 logements collectifs. Pour les architectes Rémi Fourrier et Dominique Tirard, la difficulté était de rassembler ces constructions de hauteurs différentes, sans rupture d’échelle et sans opposition radicale entre les deux typologies. L’ossature du projet est la création d’une allée piétonne et cyclable en cœur d’îlot, qui rassemble le long d’un espace paysager les deux types d’habitat, sans les opposer.

Remi Fourrier et Dominique Tirard – 40 logements collectifs et individuels à Dunkerque - © Hervé Abbadie
photo n° 1/11
Zoom sur l'image Rémi Fourrier et Dominique Tirard – 40 logements collectifs et individuels à Dunkerque

L’organisation des logements

La façade le long du canal est hiérarchisée et séquencée par la voie nouvelle et l’allée piétonne, pour conserver depuis la rue Godefroy-d’Estrades la perception et la profondeur de l’îlot. Les logements individuels ont tous un jardin privatif et les collectifs bénéficient de grandes terrasses. Le long de l’allée piétonne et cyclable, une noue paysagère plantée de massifs arbustifs, graminées, vivaces, créera à terme un filtre végétal entre les jardins individuels privatifs et l’espace public de l’allée des Glacis. Les 10 logements individuels sont construits le long de la nouvelle rue Joliot-Curie, sur une typologie de maisons en bande R+1. Les entrées et les garages des maisons sont côté nord ; les séjours et cuisines s’ouvrent au sud sur des jardins privatifs plantés chacun d’un arbre fruitier. Tous les logements individuels sont en duplex, avec les chambres à l’étage et profitent également d’une terrasse privative. Chaque habitation a un abri de jardin. Les 30 logements collectifs se répartissent sur deux bâtiments. Un premier de trois étages, à l’alignement sur la rue Godefroy-d’Estrades, comprend trois logements dont un duplex au dernier niveau afin de bénéficier d’un escalier commun non encloisonné conformément à la réglementation incendie. Le deuxième bâtiment, édifié le long de l’allée des Glacis, est distribué par trois cages d’escalier, équipées chacune d’un ascenseur. Il comprend 27 logements et se développe sur trois et quatre étages. Le parking commun, accessible en voiture depuis la rue Godefroy-d’Estrades, occupe les deux tiers du rez-de-chaussée. Il est éclairé naturellement sur l’allée des Glacis, par une façade à claire-voie. Une chaufferie gaz et un logement situé à l’extrémité est complètent le socle du bâtiment collectif. L’allée des Glacis donne accès à chacun des trois halls (sas, bloc boîtes aux lettres, ascenseur) et aux entrées piétons du parking. En face de chaque hall se trouve le local à vélos affecté à la cage d’escalier.  La moitié des logements a trois orientations, tous les autres sont traversants, aucun n’est mono-orienté Tous les logements collectifs ont une terrasse ou un balcon et sont conformes à la réglementation handicapés. La collecte des ordures ménagères se fait par points d’apports volontaires, avec trois containers enterrés situés à l’angle de la rue Godefroy-d’Estrades et de la rue Joliot-Curie. Le projet répond à la certification Habitat et Environnement profil A, et au label BBC Effinergie. Les parties communes (hall, escalier, paliers d’étage) sont éclairées naturellement. Tous les logements ont deux ou trois orientations. Les pièces à vivre sont ouvertes préférentiellement au sud et à l’ouest. Un bassin de rétention, situé à l’aplomb de la noue paysagère, récupère toutes les eaux de pluie des toitures. Bien que de taille réduite, les espaces verts participent à l’insertion des bâtiments dans leur environnement.

 

  • Lieu : Dunkerque (Nord)
  • Maîtrise d’ouvrage : Partenord Habitat
  • Maîtrise d'œuvre : Fourrier Tirard architectes, mandataire. D.d, paysagiste; Betom, économiste et BET TCE; Cap Terre, BET environnemental
  • Programme : 30 logements collectifs (16 T3, 13 T4, 1 T5 duplex) et 10 logements individuels (9 T4 duplex, 1 T5 duplex). 23 places de stationnement en parking couvert et 11 places en aérien, stationnement motos, 10 garages individuels. Locaux à vélos pour les logements collectifs, abris de jardin pour les logements individuels.
  • Coût : 5,2 M€ HT compris VRD
  • Surface : 3880 m² Shon; 3240 m² Shab.
  • Calendrier : études 2010-2011, livraison février 2014

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

PHOTO - 30472_1782074_k3_k1_4104284.jpg

Le renouveau des infrastructures ferroviaires : […]

05/10/2022

300 Menée par Base et Demain, la reconversion en passerelle piétonne de l'ancien pont ferroviaire de Moulins s'inscrit dans le projet plus vaste d'aménagement des rives de l'Allier. Elle donne des perspectives d'usage aux nombreux ouvrages de ce type aujourd'hui à l'abandon en France. Construit entre […]

Pavillon d’architecture

L'inifinie liberté de Sophie Berthelier et […]

04/10/2022

300 A l'occasion de la Biennale d'art et d'architecture du Frac Centre-Val de Loire, les architectes Sophie Berthelier et Véronique Descharrières déploient un pavillon éphémère qui met la rencontre entre les visiteurs, au cœur du dispositif architectural. Toujours au devant des débats culturels, le Frac […]

PHOTO - 30472_1782066_k2_k1_4104248.jpg

Regard de photographe : Aurore Bagarry, aux […]

03/10/2022

300 Représenter l'eau, élément difficile à figer à travers une image, constitue une sorte de défi photographique. Avec le réchauffement climatique, l'accès à l'eau est par ailleurs devenu un enjeu politique de premier plan. Exposée cet été à la biennale d'architecture de Versailles et visible aux […]

PHOTO - 29820_1743800_k2_k1_4008454.jpg

HISTOIRE D'UNE MUTATION - Livre

03/10/2022

300 Monographie consacrée à la Samaritaine, cet ouvrage remonte l'histoire du grand magasin parisien, mais il aborde surtout, avec une grande richesse de documents visuels, l'histoire de la renaissance de cet ensemble urbain après sa fermeture en 2005. Une renaissance, sous la houlette de LVMH […]

PHOTO - 29820_1743685_k2_k1_4008033.jpg

Un hôtel bas carbone en modules de bois […]

30/09/2022

300 Conçu par l'agence d'architecture VON M, cet hôtel constitue l'assemblage de modules préfabriqués en bois, réalisés en usine dans le Voralberg à partir de lamellé-croisé produit localement. Dans le centre-ville de Ludwigsbourg (Allemagne), cet hôtel bas carbone construit à partir de modules […]

PHOTO - 30472_1782076_k6_k1_4104313.jpg

Un cadavre exquis par des logements, un parking et […]

29/09/2022

300 Près de la gare Saint-Jean à Bordeaux, ce programme mixte imbrique 46 logements et un parking au-dessus d'un centre de propreté municipal. A la croisée des usages qui fabriquent aujourd'hui un tissu fonctionnel, l'opération revendique le collage urbain par sa façade stratifiée. Pour Benjamin Colboc […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital