SBA rénove et agrandit le Musée royal de l'Afrique centrale de Tervuren, commandé par le roi Léopold II

Créé à l’initiative du roi Léopold II comme instrument de propagande pour son aventure personnelle au Congo, le Musée royal de l'Afrique centrale est aujourd'hui devenu le lieu de mémoire colonial belge par excellence. Divisé en plusieurs bâtiments de périodes historiques différentes, l'établissement a connu depuis 2013 de sérieux travaux de rénovation et d'extension, mis en œuvre par l'agence SBA.

Le musée royal de l'Afrique centrale, rénové et agrandit par Stéphane Beel, 2018 - © Luca Beel
photo n° 1/10
Zoom sur l'image SBA rénove et agrandit le Musée royal de l'Afrique centrale de Tervuren, commandé par le roi Léopold II

Avant l'intervention de l'agence d'architecture Stephane Beel, le site du Musée royal de l'Afrique centrale (MRAC) hébergeait déjà plusieurs bâtisses d'intérêt patrimonial.

Un patrimoine composite

Bâtisse néoclassique agrémenté d'un jardin à la française ayant servi de salle d'exposition pendant l'Exposition internationale de 1897, le palais des Colonies est installé, sur les ordres du roi Léopold II, sur les ruines du pavillon de chasse de Guillaume II d'Orange. Le succès rencontré lors de l'Exposition convaincra le roi d'y fondé le Musée du Congo, dont le rapide enrichissement des collections donnera lieu à la création d'autres bâtiments au sein d'un masterplan signé par l'architecte Charles Girault. La Cité coloniale et son musée sont inauguré en 1910. Plusieurs autres phases de construction et de rénovation suivront rendant ainsi le site actuel du Musée royal de l'Afrique central, un condensé de patrimoine architectural. 

La Cité coloniale 2.0

A la suite du concours lancé par le MRAC en 2006, Stéphane Beel, lauréat de l'appel, met en œuvre un nouveau masterplan. A l'instar de celui de la Cité coloniale de Girault, l'actuel projet assume un regroupement programmatique clair sur l'ensemble du site, permettant à chaque bâtisse de retrouver sa singularité thématique. Trois pôles sont alors identifiables : le palais des Colonies et sa médiathèque ouverts au grand public, un centre de congrès et le Musée modernisé avec son pavillon d’accueil, ainsi qu'un centre de recherche. Hormis cette organisation revue et corrigée, les architectes se sont interrogés quant à une expérience inédite à proposer au sein d'espaces déjà chargés d'un passé colonial important, surtout à une heure où le regard sur l'Afrique centrale a considérablement changé en 50 ou 100 ans.

Un projet d'hier et de demain

En 2017, la bâtisse néoclassique du musée est restaurée et agrandie. En plus de sa réorganisation, plusieurs espaces sont apportés à sa programmation : des ateliers pour enfants, des espaces logistiques et secondaires, ainsi que de nouvelles salles d’exposition. Suivant le masterplan original, un nouveau pavillon d’accueil dessert, à l'aide d'escaliers à ciel ouvert, l'ensemble des espaces du musée. Les visiteurs initient donc leur découverte des collections par les sous-sols, via les fondations de l’ancienne construction. Dépouillé des fonctions secondaires, le volume initial est désormais dédié à l’exposition permanente. Finalement, la construction d’une extension résolument moderne au sein d’un environnement architectural particulièrement hétérogène procure au musée et à ces différents publics une expérience hors norme.

 

  • Lieu : Tervuren (Belgique)
  • Maîtrise d’ouvrage : Régie des Bâtiments
  • Maîtrise d'oeuvre : SBA, architectes ; Michel Desvigne, paysagiste ; ARUP, BET structure ; Origin Architecture & engineering, entreprise restauration
  • Programme : musée
  • Surface : nouveau bâtiment: 7 125 m2 ; restauration: 9 000 m2 ; transformation: 11 000 m2
  • Calendrier : livraison, mars 2018
  • Coût : 49 500 000€ hors TVA

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Aménagement balnéaire, La Plage architecture et paysage, Saint-Quay-Portrieux (22)

Bon été !

30/07/2021

300 La rédaction d’AMC vous souhaite un bel été et vous donne rendez-vous en septembre pour de nouvelles actualités. D’ici là, inscrivez-vous pour recevoir des newsletters thématisées pendant tout le mois d’août (Biennale de Venise, expositions estivales, livres, etc.). Et découvrez la base de données […]

Pavillon de l'Allemagne - 2038 The New Serenity - 17ème biennale d'architecture de Venise

Venise 2021 : Les dix pavillons à ne pas manquer

30/07/2021

300 En 2021, pour visiter la biennale de Venise, mieux vaut être en forme. Est-ce dû au thème général du vivre ensemble? Aux nombreux reports? À la crise sanitaire mondiale? Au réchauffement climatique? Les préoccupations des exposants sont sombres, les installations évoquent la fin du monde et le […]

Abonnés AMC

Pavillon du Danemark - Connectedness - 17ème biennale d'architecture de Venise

Venise 2021, le top 10 de la rédac #1 : Le […]

29/07/2021

300 Et sur la première place du podium Venise 2021 de la rédaction d’AMC, roulement de tambour… le Danemark ! Avec « Connectedness » une installation spatiale autour du phénomène naturel du cycle de l’eau, qui s’empare du pavillon dans son ensemble pour offrir au visiteur une expérience […]

Abonnés AMC

Génération HMO

Génération HMO, vers un renouveau de la profession […]

28/07/2021

300 L'habilitation à la maîtrise d'œuvre en son nom propre (HMONP) a bientôt 15 ans, l'heure du premier bilan. Une large enquête sociologique, menée sur les travaux des étudiants HMO de toutes les Ensa en 2018-2019, dresse un état des lieux de la formation et esquisse des pistes pour son évolution. Elle […]

Abonnés AMC

Restaurant scolaire, LT2A, Marly (Nord)

Un restaurant scolaire à Marly par LT2A

28/07/2021

300 Implanté à Marly (Nord) sur un terrain en pente, calé entre les deux ailes d'un groupe scolaire datant des années 1960, le restaurant conçu par LT2A absorbe la déclivité du sol et préserve un bosquet d'arbres préexistant. Le plan rectangulaire de ce restaurant scolaire réalisé par l'agence LT2A, […]

Abonnés AMC

PHOTO - 25877_1528012_k3_k1_3530912.jpg

L'art total de Jean Tschumi

27/07/2021

300 Sobrement intitulée « Jean Tschumi architecte », l'exposition de la Cité de l'architecture et du patrimoine jusqu'au 19 septembre 2021 est la première rétrospective hexagonale consacrée au créateur suisse, dont l'œuvre est peu connue du public français. Bénéficiant du don exceptionnel de plus de 300 […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital