Reset agrandit le musée Romeins Halder, à Saint-Michel-Gestel (Pays-Bas)

Connue pour sa poterie et ses objets en métal étaient produits à l'époque romaine, l'ancienne colonnie d'Halder regorge aujourd'hui de lieux dédiés à ses sites archéologiques. Le dernier en date est l'extension du musée Romains Halder, réalisé par l'agence Reset architecture en 2017.

Reset architecture - Extension du musée Romeins Halder, à Saint Michel Gestel (Pays-Bas) - © Stijnstijl
photo n° 1/11
Zoom sur l'image Reset agrandit le musée Romeins Halder, à Saint-Michel-Gestel (Pays-Bas)

Une extension du musée Romains Halder a été aménagée à l’intérieur d'une grange de l’exploitation forestière et agricole qui date en partie du XVIe siècle. Elle est destinée à présenter un petit four romain exhumé sur le site en 2008, mais aussi à accueillir des chercheurs. Les architectes ont mis à distance les espaces d’exposition et la salle de recherche, sans dénaturer la qualité spatiale de l’existant. Pour cela, ils ont créé une mezzanine qui se superpose au sas d’entrée, au local sanitaire et au bureau du surveillant. Le plan trapézoïdal de ce volume évite de trop rétrécir la largeur de la grange et la ligne biaise accentue la perspective longitudinale. Cette dynamique dialogue avec l’effet saisissant de la charpente mise à nue. Quatre anciens portiques en A portent le toit et sont rigidifiés par des pièces moisées formant échelle. L’élégance de ces fermes rustiques va de pair avec l’usage contemporain de matériaux bruts : béton quartzé pour le sol et peuplier en parement. Les lames de bois, qui proviennent d’arbres tout proches, s’agencent suivant un calepinage aléatoire qui marie trois largeurs. Les surfaces pleines se transforment en balustrade au droit de la mezzanine, ou tapissent les alcôves qui servent d’assises, de plans de travail, de présentoirs. Les chevrons de la charpente sont mis en valeur par le parement de bois clair, grâce à une isolation des combles par l’extérieur. Au droit des baies, le doublage mural intègre des doubles fenêtres qui évitent de dénaturer les anciens châssis. Sur le pignon nord, la nouvelle porte d’entrée est créée en frôlant un ancien percement et en ménageant une casquette en tôle en guise de marquise, révélant une subtile incise contemporaine dans un patrimoine ancien.

 

  • Lieu : Saint-Michel-Gestel (Pays-Bas)
  • Maîtrise d’ouvrage : Museum Romeins Halder
  • Maîtrise d'oeuvre : Reset architecture
  • Programme : Extension du musée Romeins Halder
  • Surface : 126 m²
  • Calendrier : Livraison en 2017
  • Entreprises : De Visser / Bouwgroep Moonen
  • Produits : Lames de peuplier

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Pierre Audat architecte,  restructuration et extension d’un bâtiment industriel à Paris

Pierre Audat redynamise un immeuble industriel […]

17/01/2020

  Situé en fond de cour dans le XI e arrondissement de Paris, avenue Philippe Auguste, le bâtiment est un immeuble industriel typique du XIXe siècle avec son ossature en bois et son escalier central maçonné. Plus qu’une simple rénovation, sa […]

Bâtiment universitaire, université Paris Sud 11, Dominique Lyon architectes, Orsay (Essonne)

Un belvédère pour les étudiants de Saclay, par […]

16/01/2020

Conçu par l'architecte Dominique Lyon, le nouveau bâtiment d’enseignement de physique de l’université Paris-Sud s'installe à proximité de laboratoires déjà présents sur le plateau de Saclay (Essonne). Il s'enroule sur […]

Concours Young european architects 2020

Appel à candidatures: Young european architects […]

16/01/2020

Architectes européens de moins de 40 ans en quête de reconnaissance, il reste un mois pour candidater aux prix Young european architects organisé par Architecture-Studio et sa fondation vénitienne, la CA'ASI. Les lauréats de ce concours international seront […]

Lauréat du prix Première Œuvre 2019, atelier de verrerie à Brioude (Haute-Loire), Antoine Dufour Architectes, Sydec Allier Allagnon (maître d’ouvrage)

Prix de la Première Œuvre 2019: le patrimoine, de […]

15/01/2020

Le prix de la Première Œuvre 2019 est attribué à l'atelier de verrerie de l'artiste Emmanuel Barrois à Brioude (Haute-Loire), conçu par l'agence Antoine Dufour Architectes. Un projet de réhabilitation mesuré, qui préserve les […]

Pierre Dufour et Aymeric Antoine architectes, agence Antoine-Dufour, prix de la Première Œuvre 2019

Antoine Dufour architectes, portrait des lauréats […]

15/01/2020

Lauréats du prix de la Première Œuvre 2019 avec l'installation de l'atelier du maître verrier Emmanuel Barrois dans une ancienne halle ferrovière à Brioude (Haute-Loire), les architectes Aymeric Antoine et Pierre Dufour revendiquent le travail sur […]

Atelier de stockage, ancien camp de Natzweiler-Struthof, Natzwiller (67) ; Antoine Dufour, Choulet, Ecallard, Bollinger Grohmann

L'agence Antoine Dufour architectes, en projets

15/01/2020

Les architectes Aymeric Antoine et Pierre Dufour, lauréats du prix de la Première Œuvre 2019, revendiquent le travail sur l'existant comme acte créatif. Par la charge de Pierre Dufour -architecte en chef des Monuments historiques dans les départements du […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus