Restauration du mémorial de Pingusson par 2BDM à Paris

Chef-d’œuvre de l’architecte Georges-Henri Pingusson, le mémorial des martyrs de la déportation a rouvert ses portes le 26 avril au terme d’une importante campagne de restauration. Un pavillon d’accueil est également créé à l’entrée du square de l’Île-de-France.

Restauration du mémorial des martyrs de la déportation et pavillon d'accueil, agence 2BDM, Paris - © Chirstophe Batard, agence 2BDM
photo n° 1/9
Zoom sur l'image Restauration du mémorial de Pingusson par 2BDM à Paris

Articles Liés

Perrault prépare un accueil royal à Versailles

OMA - Fondation Prada - Milan

L’Escaut et Tandem + – La réhabilitation du Cellier, à Reims

Situé à la pointe de l’île de la Cité, à Paris, à fleur d’eau, le mémorial des martyrs de la déportation, inauguré en avril 1962, est sans aucun doute le chef-d’œuvre de l'architecte Georges-Henri Pingusson (1894-1978). Architecture dépouillée et sculpturale, immersion progressive (escaliers très raides, sol rugueux, passage étroit), tout concourt à évoquer les souffrances des déportés et à inciter le visiteur au recueillement.

Béton et décors restaurés

Mais au fil du temps, les parements de béton et les décors du mémorial avaient souffert, certains aménagements ponctuels l’avaient dénaturé et une mise aux normes (électricité, sécurité incendie, ventilation…) devenait absolument nécessaire. Pour l’architecte Christophe Batard (agence 2BDM) chargé de la restauration, il fallait avant tout veiller à conserver le caractère brut de l’édifice en dépit des contraintes liées à l’intégration des réseaux. Piqueté, lisse ou bouchardé selon les éléments d’architecture, le béton a fait l’objet d’un travail précis – nettoyage, ragréage –, les reprises se faisant aussi discrètes que possible. Cette restauration a également porté sur les décors, essentiellement des inscriptions et des cartes. Certains ont retrouvé leur teinte d’origine, rouge dans les chapelles basses. La peinture noire bitumineuse, garantissant l’étanchéité intérieure et plongeant délibérément dans l’obscurité les galeries hautes, a été renforcée, les sols de béton poncés, et les ferronneries repeintes.

Habillage de laiton

L’amélioration des conditions d’accueil était l’autre enjeu de ce projet. Un édicule élégant tient lieu désormais de pavillon d’entrée. Le laiton, matériau noble et discret qui se patine avec le temps, a été choisi comme parement, annonçant le caractère solennel du lieu. Une mise aux normes PMR de l’ensemble du mémorial aurait cependant dénaturé l’œuvre de l'architecte. C’est pourquoi seul l'étage du mémorial est relié au pavillon par une rampe d’accès extérieure longeant le parapet de la Seine au sud. L'une des pièces sera dédiée à la présentation de l’œuvre architecturale en octobre 2016.

  • Lieu : Paris
  • Maîtrise d’ouvrage : ministère de la Défense; ONACVG (Office national des anciens combattants et victimes de guerres)
  • Maîtrise d'œuvre : 2BDM, Christophe Batard, ACMH, architecte mandataire: TAVERES, BET fluides
  • Programme : restauration, mise aux normes techniques et PMR, création d'un pavillon d'accueil
  • Calendrier : juin 2014, démarrage du chantier ; avril 2015, livraison
  • Coût : 1 350 000 euros TTC

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Abonnés AMC

Projet pour l'Arena Porte de la Chapelle, Paris, SCAU et NP2F architectes

JO Paris 2024 : Grands équipements, petit souffle

28/10/2020

300 Les grands équipements qui seront bâtis à l'occasion des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024, le centre aquatique à Saint-Denis et l'Arena porte de la Chapelle, offrent des traductions sans ostentation aux injonctions légitimes à la modération environnementale. Au risque de manquer le […]

« Nos jours heureux, Architecture et bien-être à l’ère du capitalisme émotionnel »,

Déconstruire la mythologie du bonheur - Livre

28/10/2020

300 Publié par le prestigieux Centre canadien d’architecture à l’occasion de l’exposition du même nom organisée dans ses murs l’an dernier, « Nos jours heureux, Architecture et bien-être à l’ère du capitalisme émotionnel » est un collage réflexif, richement illustré et nourri d’une belle variété de […]

Enzo Mari portrait

Enzo Mari s'en est allé, son œuvre vit à la […]

27/10/2020

300 Le décès d'Enzo Mari, père fondateur d'un design pour un homme de la sobriété, sonne comme un lever de rideau, alors que son œuvre brille actuellement -autant que son œil était vif- dans les salles du musée milanais de La Triennale. A 88 ans, le grand Enzo Mari, créatif insatiable, défenseur avant […]

Appel aux étudiants, pour réfléchir aux lieux du […]

27/10/2020

300 Derniers jours pour participer à "Traversées", le concours d'écriture en français et en portugais, ouvert aux étudiants en architecture et en urbanisme, pour réfléchir de façon créative au contexte que nous traversons, à l'heure de la pandémie, des confinements et couvre-feu. Lancé par l’Ambassade […]

RCR Arquitectes au Centre Pompidou à Paris

RCR Arquitectes et MiAS font leur entrée au musée

26/10/2020

300 Le Centre Pompidou à Paris présente, jusqu'en mai 2020, les 73 croquis et 10 maquettes de l'agence catalane RCR Arquitectes, lauréate du prix Pritzker en 2017 qui intègrent la collection d’architecture du Musée national d'art moderne. Le studio MiAS Arquitectes expose quant à lui 42 maquettes, 14 […]

LiquenLAV. Valentin Sanz, architecte

LiquenLAV, architecture, design et graphisme - […]

26/10/2020

300 Basée en Espagne, à Almenar de Soria, l'agence d'architecture, de design et de graphisme ­LiquenLAV a été fondée par Valentin Sanz. Valentin Sanz est d’abord architecte, mais il développe au cours de réalisations un intérêt particulier pour le design d’objet et de mobilier. Diplômé de l’université […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital