Restaurée, la fondation Vasarely s’expose

Avec sa Fondation d’Aix-en-Provence, Victor Vasarely met en œuvre son ambition sociale et tente de prouver qu’il est possible de réaliser un habitat plus humain, plus coloré et plus agréable à vivre. L’exposition «Fondation Vasarely, une œuvre manifeste restaurée (1973-2018)» présentée in situ retrace l’histoire d’un bâtiment conçu comme une œuvre d’art totale, aujourd’hui classée au titre des Monuments Historiques.

Fondation Vasarely, exposition - © Fondation Vasarely
photo n° 1/10
Zoom sur l'image Restaurée, la fondation Vasarely s’expose

Articles Liés

La rénovation de la fondation Vasarely bientôt achevée

Alors que le Centre Pompidou inaugure à Paris la première rétrospective consacrée au père de l'art optique, l'artiste Victor Vasarely, le Centre architectonique de la Fondation Vasarely, son œuvre-écrin dont la forme annonce le contenu, fait l'objet d’une exposition présentée in situ du 8 février au 31 mars 2019, «Fondation Vasarely, une œuvre manifeste restaurée (1973-2018)». Traité comme une sculpture lumino-cinétique monumentale, le bâtiment est un exemple remarquable de synthèse entre architecture et arts plastiques. Architecture manifeste de l’art optique, il est aussi une vitrine des techniques les plus avancées de son temps en matière de construction. Il met à l’honneur l’emploi de matériaux les plus performants, innovants et non encore banalisés de l’époque, sur fond de recherches technologiques. En 1975, Victor Vasarely dira pour se justifier: «pour une institution d’avant-garde, il fallait construire un bâtiment ultra moderne».

La restauration d’une ambiance seventies

Le Centre architectonique est inscrit à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques en 2003 et intégré au Plan Musées en Régions 2011-2013. Le bâtiment est élevé, à l’unanimité, au titre de «Monument Historique» par la Commission Nationale des Monuments Historiques, le 25 novembre 2013. Cette distinction exceptionnelle intervient 40 ans seulement après la pose de sa première pierre. En 2010, la Fondation Vasarely et ses partenaires privés et institutionnels ont organisé un concours et désigné une équipe de maîtrise d’œuvre pour la restauration et l’extension de son édifice d’Aix-en-Provence. L’option retenue par Jacques Repiquet, achitecte mandataire, la Fondation et le Conservateur régional des Monuments Historiques Robert Jourdan, consiste à restaurer le bâtiment dans sa configuration actuelle et à réaliser une extension souterraine de 1000m2 imaginée par Marc Barani. Les archives de la Fondation contiennent une importante documentation concernant l’histoire de sa construction. Cette exposition nous la retrace…

  • Exposition «Fondation Vasarely, une œuvre manifeste restaurée (1973-2018)»
  • Du 8 février au 31 mars 2019
  • Fondation Vasarely, à Aix-en-Provence
  • www.fondationvasarely.org

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Patrick Bouchain, sur le site de Nature & Découverte à Versailles, le 23 juin 2018

Grand Prix de l'urbanisme 2019: Patrick Bouchain, […]

18/04/2019

C'est à Patrick Bouchain, architecte et scénographe engagé, que le Grand Prix de l'urbanisme 2019 est décerné. Il lui sera remis par Jacqueline Gourault, la ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités […]

L’architecture, les aventures spatiales de la raison Henri Raymond, préface de Jean-Pierre Frey, Collection Eupalinos/A+U, Editions Parenthèses

Le non-conformisme d’Henri Raymond - Livre

18/04/2019

Relire le grand sociologue de l’architecture que fut Henri Raymond (1921-2016) est une entreprise à saluer, due à Jean-Pierre Frey, professeur émérite à l’Ecole d’urbanisme de Paris. La réédition de L’architecture, les […]

Archi5 et Tecnova architecture, complexe sportif à Antony

Un complexe sportif minéral et cuivré, par Archi5 […]

17/04/2019

Pour répondre aux désirs politiques d’une nouvelle ambition urbaine pour le quartier La Fontaine d’Antony (Hauts-de-Seine), l’agence Archi5 a conçu cet équipement sportif comme un nouvelle centralité. Dans un contexte […]

AMC n°54-55-septembre 1981

Dans les archives d'AMC: 1981, la première fois de […]

17/04/2019

En novembre 1967 sortait le premier numéro d’AMC, conçu comme une revue d’idées et de débats, destinée à dépoussiérer un vieux «bulletin», celui de la Société des architectes diplômés par le […]

La cathédrale Notre-Dame de Paris, ce mardi 16 avril 2019, au matin

Notre-Dame de Paris: sans toit ni flèche, mais […]

16/04/2019

Réveil difficile sur l'île de la Cité. Après une nuit de lutte contre le feu, les pompiers de Paris ont annoncé avoir maîtrisé l'incendie qui ravageait depuis hier soir la cathédrale Notre-Dame. Place, maintenant, au diagnostic des […]

Qui a dit?

Qui a dit: "Je trouve dans l'architecture dite […]

16/04/2019

Une citation, trois possibilités. Qui a dit: "Je trouve dans l'architecture dite populaire une rigueur qui fait défaut à certaines architectures de représentation"? Patrick Bouchain, André Ravéreau ou Bernard Rudofsky? La réponse, en […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus