Retour en images sur la pratique muséale de Lina Bo Bardi

Alors que Lina Bo Bardi est à l’honneur à Mexico avec l’exposition «Habitat» au Jumex –bâtiment réalisé par David Chipperfield en 2013 -, l’occasion est donnée de revenir en images sur une œuvre marquée par une pratique muséale d’avant-garde.

Lina Bo Bardi lors de la construction du MASP sur l'Avenida Paulista au prototype du chevalet en verre avec reproduction de Vincent van Gogh - © Colección Instituto Bardi / Casa de Vidro São Paulo Fotografía: Lew Parrella
photo n° 1/11
Zoom sur l'image Retour en images sur la pratique muséale de Lina Bo Bardi

Articles Liés

Radicale Lina Bo Bardi - livre

… Nouveaux musées

Nouveaux musées

Née Achillina Bo à Rome en 1914, Lina Bo Bardi a suivi une formation d'architecte dans son Italie natale et s'est installée au Brésil après la fin de la Seconde Guerre mondiale, où elle a vécu et travaillé jusqu'à sa mort en 1992. Ses contributions singulières dans les domaines de l'architecture, du design, du cinéma, du théâtre et de la pratique muséale sont le sujet de cette exposition qui vise également à montrer un processus de pensée marqué par une distanciation critique par rapport au canon occidental et moderniste.

Désapprendre la modernité

Situer la production de Bo Bardi dans ce cadre idéologique permet de lire sa pratique comme une réflexion sur le lieu, les relations humaines, la formation communautaire, les formes de convivialité et de solidarité. Dans cette optique, elle s’inscrit dans une constellation de penseurs, d'artistes, d’architectes et de designers qui ont remis en question la modernité, tels Ivan Illich et Paulo Freire dans les domaines de la philosophie et de la pédagogie, ou encore Aldo van Eyck et Alison et Peter Smithson du Team 10, en architecture. Comme ses pairs, Bo Bardi a fait appel à d'autres façons de penser et de faire avec la volonté de placer l'être humain au centre, ce qui, dans son processus de création a ouvert un espace pour d'autres épistémologies rompant les logiques de progrès et de profit liés à la modernité et au capitalisme.

Une galerie du temps avant l’heure

Intitulée "Habitat", à l'instar du magazine qu'elle a édité avec Pietro Maria Bardi, l'exposition présente une sélection importante des principaux travaux. Notamment des œuvres emblématiques du Museu de Arte de São Paulo (MASP), avec une collection d'art installée sur une version recréée des chevalets en verre et en béton d'origine de Bo Bardi. Cette conception d'exposition radicale libère les œuvres d'art du mur et crée une expérience dynamique pour les visiteurs. Une vision qui n’est pas sans rappeler la fameuse galerie du temps du Louvre-Lens de Sanaa, à laquelle a également participé le designer Adrien Gardère. Peut-être s’agissait-il d’un hommage à la créatrice italo-brésilienne?

  • Exposition "Lina Bo Bardi: Habitat"
  • Jusqu'au 10 mai 2020
  • Museo Jumex, Mexico, Mexique
  • www.fundacionjumex.org

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Tente Superpausée, Collectif Vous, Ploemel (Morbihan), un espace détente sur trampolines de bateau

Bel été

31/07/2020

300 La rédaction d’AMC vous souhaite un bel été et vous donne rendez-vous en septembre pour de nouvelles actualités. D’ici là, inscrivez-vous pour recevoir les newsletters thématisées du mois d’août (les expositions et les livres à ne pas manquer, une sélection de réalisations...). Et n’oubliez pas de […]

Ecole polyvalente de 12 classes et multi-accueil petite enfance, Paris XVIIIe arr., TOA architectes

Coup d'œil sur Chapelle international #4: grandir […]

31/07/2020

300 Vaste opération de requalification de fonciers ferroviaires menée par Espaces Ferroviaires dans le XVIIIe arrondissement de Paris, sous la houlette de l'AUC, le nouveau quartier Chapelle international devrait accueillir d’ici 2023, 3000 nouveaux habitants et 3000 salariés dans un quartier mixte […]

La paysagiste Jacqueline Osty, Grand Prix de l'urbanisme 2020

Jacqueline Osty, la paysagiste faiseuse de ville, […]

30/07/2020

300 Le Grand Prix de l’urbanisme 2020 est décerné à la paysagiste Jacqueline Osty. La distinction, attribuée par le ministère de la Transition écologique aux professionnels de l'aménagement du territoire pour leur participation à faire progresser la fabrique urbaine, lui sera officiellement remise à la […]

310 Logements familiaux et étudiants, Ignacio Prego architectures, Paris XVIIIe arr.

Coup d'œil sur Chapelle international #3: mixité […]

30/07/2020

300 Vaste opération de requalification de fonciers ferroviaires menée par Espaces Ferroviaires dans le XVIIIe arrondissement de Paris, sous la houlette de l'AUC, le nouveau quartier Chapelle international devrait accueillir d’ici 2023, 3000 nouveaux habitants et 3000 salariés dans un quartier mixte […]

Le quartier Chapelle international en chantier, Paris XVIIIe arr., AUC urbaniste

Coup d'œil sur Chapelle international #1: l'AUC […]

29/07/2020

300 Vaste opération de requalification de fonciers ferroviaires menée par Espaces Ferroviaires dans le XVIIIe arrondissement de Paris, le nouveau quartier Chapelle international devrait accueillir d’ici 2023, 3000 nouveaux habitants et 3000 salariés dans un quartier mixte comprenant logements, bureaux […]

Hôtel Logistique et équipements publics, Paris XVIIIe arr., A.26 architectures

Coup d'œil sur Chapelle international #2: 400 […]

29/07/2020

300 Vaste opération de requalification de fonciers ferroviaires menée par Espaces Ferroviaires dans le XVIIIe arrondissement de Paris, le nouveau quartier Chapelle international devrait accueillir d’ici 2023, 3000 nouveaux habitants et 3000 salariés dans un quartier mixte comprenant logements, bureaux […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital