Retour sur 2018: 6 concours qui ont marqué l'année

Bruther s'exporte en Belgique pour construire la maison des médias, OMA retourne à Lille pour servir la justice, Kengo Kuma accoste à Saint-Malo pour bâtir le musée d’histoire maritime… Les résultats de grands concours ont rythmé 2018. Autant de projets à suivre dans les prochaines années.

Maison des médias de Bruxelles, maquette - © Baukunst - Bruther
photo n° 1/6
Zoom sur l'image Retour sur 2018: 6 concours qui ont marqué l'année

1. Bruther à Bruxelles

La maison des médias de la capitale belge sera construite par l’agence Bruther, en association avec les architectes de Baukunst. Le programme, de 10 000 m2, s’installera à l’est de la ville dans un nouveau quartier destiné aux médias. Il hébergera la télévision régionale BX1, screen.brussels, l’IHECS Academy, le Centre vidéo de Bruxelles, ainsi qu’un incubateur d’entreprises, des espaces de coworking et différents équipements mutualisés. Selon les lauréats, il établit « un dialogue subtil avec son site pour devenir une figure architecturale emblématique, à la croisée de tous les flux en présence ». Livraison annoncée pour 2021. Budget 16 M€.

2. Le musée-belvédère de Kengo Kuma à Saint-Malo

La ville corsaire a choisi l’architecte japonais pour concevoir son musée d’histoire maritime. Imaginé comme «un musée dans les airs» en zinc et bois, le bâtiment de 4 800 m2 se distingue par sa volumétrie: trois halles superposées et décalées ainsi qu’un belvédère. Construit en continuité du domaine portuaire, il dialoguera avec son environnement grâce à la création d’un vaste parvis. Début du chantier fin 2019 et ouverture prévue en 2022 avec une scénographie signée Projectiles.

3. Lyon, capitale mondiale de la danse

L’ancien muséum d’histoire naturelle de Lyon renaîtra fin 2021 en «Ateliers de la danse», une métamorphose ayant pour ambition de faire de la ville la nouvelle capitale mondiale  de la danse. Opérée par  les architectes franco-belges Pierre Hebbelinck, Heleen Hart et Mathieu Berteloot, la reconversion doit relever le défi de faire rentrer le rectangle d’une salle de spectacle classique dans le trapèze que forme le bâtiment patrimonial. Une transformation à 26 M€ qui s’inscrit dans la mémoire du bâti et sur les pas de l’industriel Emile Guimet.

4. Une mégabulle tropicale signée Coldefy

Tropicalia, la plus grande serre du monde, verra le jour dans le Pas-de-Calais, à Rang-du-Fliers. Offrant une immersion dans un paysage tropical, avec animaux et plantes, cascades et rivières, le double dôme en ETFE de 350 000 m3 sera construit d’un seul tenant et sera chauffé toute l’année à 26° grâce à la chaleur du soleil. Avec une surface au sol de 20 000 m2 – l’équivalent de quatre terrains de football – l’ensemble consommera moins qu’une piscine municipale. L’ouverture est prévue pour 2021 et le budget, privé, est estimé à 50 M€.

5. OMA servira la justice à Lille

Près de trente ans après le masterplan d’Euralille (1989) et le projet Congrexpo (1994), Rem Koolhaas revient à Lille avec un programme hautement symbolique. A proximité des anciennes fortifications Vauban, en limite de la commune de La Madeleine, au nord de la ville, le nouveau palais de justice (100 M€) répondra aux principes de modernisation de la justice du XXIe siècle. Compact, coloré et facetté, en lévitation sur un socle en retrait, le bâtiment bénéficie d’apports lumineux multiples et les espaces publics ont été imaginés à la mesure des exigences de confort et d’accueil du justiciable. Livraison en 2023.

6. Trois en un à Marseille pour NP2F

L’Institut méditerranéen de la ville et des territoires (IMVT), situé dans le quartier Saint-Charles, regroupera l’école nationale d’architecture de Marseille-Luminy, l’antenne marseillaise de l’école nationale supérieure du paysage de Versailles et l’institut d’urbanisme et d’aménagement régional d’Aix-en-Provence. Trois grandes écoles rattachées à trois ministères de tutelle, réunies sous un même toit imaginé par NP2F. Plutôt que d’installer chacune des disciplines dans un bâtiment individuel, le projet distingue des usages et des fonctions afin de faciliter les échanges, également stimulés par la création de patios et de coursives extérieures. Rentrée prévue en 2022.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Chai à barriques, Château de Camensac, Saint-Laurent-Médoc, Fabre de Marien, 2018

Chai du Château de Camensac de Fabre de Marien

19/09/2019

Après avoir réalisé le pôle agricole en 2016 sur le domaine du château de Camensac, à Saint-Laurent-Médoc, au nord de Bordeaux, l’agence Fabre de Marien revient sur place pour réhabiliter le chai et le cuvier existant – cellier […]

Immeuble de bureaux Anis, Dimitri Roussel et Nicolas Laisné, Nice, 2018

Des terrasses de travail imaginées par Nicolas […]

18/09/2019

Pour concevoir un immeuble de bureaux au sein de la ZAC Méridia à Nice, conçue et pilotée par l’agence Devillers et Associés, les architectes Nicolas Laisné et Dimitri Roussel se sont demandé ce qu’est un lieu de travail aujourd’hui. […]

Notre nid par Maxence Grangeot, Festival des Architectures Vives, Montpellier, 2019

Appel à candidatures pour le Festival des […]

18/09/2019

Avec pour objectif de faire découvrir le travail de jeunes architectes, paysagistes et urbanistes, le Festival des Architectures Vives (FAV) ouvre les portes de cours d'hôtels particuliers dans le centre historique de Montpellier, où sont exposées des installations […]

Nicolas Laisné et Dimitri Roussel

Nicolas Laisné et Dimitri Roussel - Portrait

18/09/2019

Fondée en 2003 par Nicolas Laisné (diplômé de Marne-la-Vallée la même année) et rejointe en 2010 par Dimitri Roussel (diplômé de La Villette en 2007), l’agence d’architecture Laisné-Roussel est à l'origine de […]

Tod Williams et Billie Tsien à leur agence à New York, 2019

Tod Williams et Billie Tsien sont les lauréats du […]

17/09/2019

Depuis 1988, la Japan Art Association, plus ancienne fondation culturelle du Japon, décerne chaque année le Praemium Imperiale. Un prix qui récompense des disciplines aussi variées que l’architecture, la peinture, la sculpture, la musique et le […]

Vue intérieure de la bibliothèque l'Heure Joyeuse, Ellena Mehl architectes, Paris, 2018

L'Heure Joyeuse d'Ellena Mehl architectes

17/09/2019

Dans le 5e arrondissement de Paris, à quelques encablures de la place Saint-Michel, le bâtiment datant de 1975 et abritant la bibliothèque l’Heure Joyeuse devenait vétuste et non conforme à l’accueil du public. La mission de l’agence Ellena Mehl […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus