Clôture de verre et d'acier pour la tour Eiffel, par Dietmar Feichtinger

L'architecte Dietmar Feichtinger a réaménagé les abords de la tour Eiffel, déroulant panneaux de verre et clôture d'acier pour protéger les 7 millions de visiteurs annuels de la Dame de fer. Un chantier de 856 m de long, achevé à l'hiver 2018.

Sécurisation des abords de la Tour Eiffel, Paris, Dietmar Feichtinger Architectes - © David Boureau
photo n° 1/14
Zoom sur l'image Clôture de verre et d'acier pour la tour Eiffel, par Dietmar Feichtinger

Articles Liés

Dietmar Feichtinger - ouvrages d’accès au Mont-Saint-Michel, nominés à l'Equerre d'argent[...]

Dietmar Feichtinger architecte - Portrait

ÉQUERRE D'ARGENT 2012 / MENTION - DIETMAR FEICHTINGER - GROUPE SCOLAIRE

Les dimensions de l'ouvrage pare-balle sont à la mesure du site qu'il est censé protéger. Au pied de la tour Eiffel et de ses 7300 tonnes d'acier, Dietmar Feichtinger a déployé 631 mètres linéaires de verre et 225 de clôture métallique. Lauréat du concours pour la sécurisation des abords du monument en 2017, l'architecte habitué des zones touristiques sensibles, a dessiné un mur blindé transparent de 3 m de haut, cerclant le parvis de la tour et réorganisant ses accès. Déplacées à l'est et à l'ouest du site, les guérites d'accueil des visiteurs libèrent la perspective visuelle reliant l'Ecole militaire au jardin du Trocadéro. Désormais, le regard file entre les pieds du monument.

Galbe d'acier

Pour ne pas gâcher la découverte du monument à pieds, rien d'ostentatoire dans le dessin d'ensemble de la structure de protection. Fixées dans le sol, les feuilles de verre épaisses de 72 millimètres sont autoportantes. Leurs joints sont recouverts de profils en inox lisse, intégrant l'éclairage - un simple cube en acier inoxydable affleure le profil - et les caméras de surveillance. Les jardins pris dans la nouvelle enceinte ont été recomposés par l'architecte paysagiste suisse, Günther Vogt. Autour de ces espaces verts où les visiteurs déambulent avant de monter au sommet de la Dame de fer, des clôtures en acier Corten s'étirent jusqu'à 3,24 m de haut - le centième de la hauteur de la Tour Eiffel.  La courbe de ces éléments rappelle le profil galbé du monument, couleur rouille lui aussi. Montant des travaux, 35 M€ TTC, entièrement assumé par la Sete, la Société d'exploitation de la tour Eiffel. L'ensemble du dispositif de sécurisation est démontable, sa nécessité devant être réévaluée régulièrement.

  • Lieu : Paris, VIIe arr.
  • Maîtrise d’ouvrage : Ville de Paris et Société d'exploitation de la Tour Eiffel / SETE
  • Maîtrise d'œuvre : Dietmar Feichtinger, architecte mandataire ; SBP Schlaich, Bergermann & Partner (BET Structure) ; OGI (BET VRD, OPC) ; INEX (BET CFO CFA et fluides) ;  VOGT Landscape (Paysagiste) ; ON (Conception Lumière) ; SURETIS (Sureté) ; CSD FACES (Sécurité Incendie)
  • Programme : sécurisation des abords de la Tour Eiffel
  • Surface du site : 41 290 m2

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Pierre Audat architecte,  restructuration et extension d’un bâtiment industriel à Paris

Pierre Audat redynamise un immeuble industriel […]

17/01/2020

  Situé en fond de cour dans le XI e arrondissement de Paris, avenue Philippe Auguste, le bâtiment est un immeuble industriel typique du XIXe siècle avec son ossature en bois et son escalier central maçonné. Plus qu’une simple rénovation, sa […]

Bâtiment universitaire, université Paris Sud 11, Dominique Lyon architectes, Orsay (Essonne)

Un belvédère pour les étudiants de Saclay, par […]

16/01/2020

Conçu par l'architecte Dominique Lyon, le nouveau bâtiment d’enseignement de physique de l’université Paris-Sud s'installe à proximité de laboratoires déjà présents sur le plateau de Saclay (Essonne). Il s'enroule sur […]

Concours Young european architects 2020

Appel à candidatures: Young european architects […]

16/01/2020

Architectes européens de moins de 40 ans en quête de reconnaissance, il reste un mois pour candidater aux prix Young european architects organisé par Architecture-Studio et sa fondation vénitienne, la CA'ASI. Les lauréats de ce concours international seront […]

Lauréat du prix Première Œuvre 2019, atelier de verrerie à Brioude (Haute-Loire), Antoine Dufour Architectes, Sydec Allier Allagnon (maître d’ouvrage)

Prix de la Première Œuvre 2019: le patrimoine, de […]

15/01/2020

Le prix de la Première Œuvre 2019 est attribué à l'atelier de verrerie de l'artiste Emmanuel Barrois à Brioude (Haute-Loire), conçu par l'agence Antoine Dufour Architectes. Un projet de réhabilitation mesuré, qui préserve les […]

Pierre Dufour et Aymeric Antoine architectes, agence Antoine-Dufour, prix de la Première Œuvre 2019

Antoine Dufour architectes, portrait des lauréats […]

15/01/2020

Lauréats du prix de la Première Œuvre 2019 avec l'installation de l'atelier du maître verrier Emmanuel Barrois dans une ancienne halle ferrovière à Brioude (Haute-Loire), les architectes Aymeric Antoine et Pierre Dufour revendiquent le travail sur […]

Atelier de stockage, ancien camp de Natzweiler-Struthof, Natzwiller (67) ; Antoine Dufour, Choulet, Ecallard, Bollinger Grohmann

L'agence Antoine Dufour architectes, en projets

15/01/2020

Les architectes Aymeric Antoine et Pierre Dufour, lauréats du prix de la Première Œuvre 2019, revendiquent le travail sur l'existant comme acte créatif. Par la charge de Pierre Dufour -architecte en chef des Monuments historiques dans les départements du […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus