Retour sur... le salon ICFF et le WantedDesign 2017, à New York

New-York en mai est un temps d’effervescence, surtout autour du salon d’ameublement d’intérieur ICFF NYC, qui s’est tenu, en 2017, du 21 au 24. Evènement rejoint depuis sept ans maintenant par le WantedDesign, une opération dans la ville menée par deux Françaises, à Manhattan et à Brooklyn.

Bolt Sconce, hollis+morris. - © hollis+morris
photo n° 1/14
Zoom sur l'image Retour sur... le salon ICFF et le WantedDesign 2017, à New York

Articles Liés

Retour sur... la Design Parade 2017, à Hyères et Toulon

En mai 2017 s’est tenue à New-York la 29e édition d’ICFF, rendez-vous sur l’ameublement et le décor d’intérieur. Au Jacob K. Javits Convention Center, point sur les suspensions lumineuses du salon officiel, et déroulement du fil des pièces choisies du WantedDesign - son pendant dans la ville, depuis 7 sessions.

Déclinaisons d'éclairages

Sur 15 300 m2, ICFF expose du mobilier contemporain, des assises, tapis, revêtements de murs et de sols, luminaire, accessoires, textiles et pièces de la cuisine et du bain pour le résidentiel et le commercial. Le cru de cette année mérite une attention particulière sur les suspensions. Sconce, de ligne Bolt par hollis+morris s’inspire de l’éclair produit par la nature pour dynamiser un mur. Lukas Peet a signé Button, une surface plane dont les câbles sont apparents, pour marquer leur forme de référence, le bouton, et afin de placer l’orientation de l’éclairage. Le modèle d’aménagement libre d’Archilume se nomme Configurate, une lame de verre taillée entre la stalagtite et le bijou de cristal, aux angles polygonaux du designer Saleem Khattak. Piola de Christophe Mathieu, fabrication Marset, enroule cinq mètres de ruban autour d’un tube central, qui évite toute monotonie hypnotique grâce à une disposition qui varie selon le regard. De design Rux, la ligne Stickbulb présente des lampes à poser, à suspendre ou sur mesure, ici le chandelier en étoile Double Boom, où linéaires bois et joints en laiton coulé se font support d’un éclairage à la géométrique éclatée. Noter que l’éditeur s’ingénie à utiliser des bois voués à la destruction complétés de forêts gérées. L’architecte Christo Logan a conçu le Two Parts Ceramic, un objet lumineux suspendu au corps évidé. Son processus de fabrication épargne toute perte de matière, la technologie est incluse dans la forme-structure (conduit, connecteur, surface de réflexion, composants) de forme sculpturale.

Lignes à suivre

Dans la ville, Odile Hainaut et Claire Pijoulat ont cofondé WantedDesign qui dresse une passerelle entre Américains et Français sur plusieurs sites, à Brooklyn et à Manhattan. Pour la 7e édition, le fil conducteur élu par la rédaction est la ligne. Le designer-maker pionnier David Weeks, dont le bureau-atelier a plus de 20 ans aujourd’hui, s’est associé à l’atelier Pinton pour une recherche tapissière. Le designer et auteur Cody Calamaio a présenté son Inflection chair, où le métal souligne la morphologie de son usager ou, à vide, projette ses ombres. Justin Bailey y affichait sa table basse inspirée d’un dessin isométrique, Iso Table : une grille oblique reçoit de petits plateaux de corian. Le profil des Thin series de Kin & Company proposait des appuis muraux et de sol pour une gamme de mobilier que l’on pourrait décrire en feuille de métal. Les petites lampes H7 de Samin Daman dessinent des ressorts ludiques tombant des plafonds. La suspension Dawn a la finesse d’un drapé, réalisé en plexiglas teinté, signée du studio interdisciplinaire canadien Anony. L’appréciation de Zihan Zhang de sa 15° Chair produit une assise balancée, ici une version tout métal qui permet des appuis variables. Une démonstration encore qu'un matériau traité dans de fines épaisseurs pour apparaître léger visuellement, n'en reste pas moins solide.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Chemin des carrières, point d'observation, Alsace, Reiulf Ramstad Arkitekter

Un ruban de corten, en hommage aux carrières […]

04/06/2020

300 Le Chemin des Carrières est un hommage rendu aux chemins de fer alsaciens, au travail des hommes dans l’extraction des carrières. Le ruban de corten imaginé par Reiulf Ramstad Arkitekter se fraye un parcours sur 11km dans un terrain redevenu sauvage. Le Chemin des Carrières, à Rosheim en Alsace, […]

DENSIFIER / DÉDENSIFIER, PENSER LES CAMPAGNES URBAINES, dir. Jean-Michel Léger et Béatrice Mariolle. Photographies de Denis Gabbardo. Préface de Paola Vigano.

La consommation des campagnes urbaines - Livre

04/06/2020

300 La densification des constructions et la diversité des formes urbaines qui en découlent soulèvent de nombreuses questions. Comme le souligne Paola Vigano dans la préface de cet ouvrage consacré aux campagnes urbaines françaises, il faudrait d'abord définir l'objet fondamental qu'est la consommation […]

Christo, The Pont-Neuf Wrapped 2, Paris, 1975-1985

Christo à Paris, du Pont-Neuf à l'Arc de Triomphe

03/06/2020

300 L'automne 2021 s'annonce emballant. Christo, l'artiste bulgare qui empaqueta le Pont-Neuf à Paris à l'automne 1985, doit récidiver sur l'Arc de Triomphe; le Centre Pompidou inaugurant au même moment une grande rétrospective du travail de l'artiste et de sa femme Jeanne-Claude. Son décès le 31 mai […]

Christo (1935–2020) - Valley Curtain, Rifle, Colorado, 1970-72

Hommage à Christo: voyage à la redécouverte de ses […]

03/06/2020

300 Décédé le 31 mai 2020 à New-York, l'artiste Christo, célèbre emballeur du Pont-Neuf à Paris, travailla toute sa vie avec sa femme Jeanne-Claude Denat de Guillebon, décédée en 2009. Des premiers objets empaquetés par l'artiste né en 1935 en Bulgarie, aux monumentales installations de plein-air […]

Christo (1935–2020) - Christo at The Floating Piers, June 2016

Christo, l'emballeur du Pont-Neuf, est décédé

03/06/2020

300 Les Parisiens retiendront de lui le Pont-Neuf enveloppé d'un drapé à l'automne 1985. L'artiste Christo s'est éteint le 31 mai 2020 à New-York, à l'âge de 84 ans. Il préparait une nouvelle intervention manifeste dans la capitale, l'empaquetage de l'Arc de Triomphe. Il aura fallu 13 km de corde, 450 […]

Nommée à l'Équerre d'argent 2019, catégorie Habitat, résidence étudiante de 232 chambres à Palaiseau (Essonne), l’AUC (architecte), Batigère (maître d’ouvrage)

L'AUC, loger des étudiants à Saclay

26/05/2020

300 Dans cette opération de logements étudiants d'envergure livrée sur le plateau de Saclay, l'AUC imagine des colocations et des studios autour d'un vaste jardin paysagé et d'espaces de rencontre intérieurs. En dialogue avec une autre résidence universitaire, rose, construite en 2016 par 51N4E et […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital