Showroom Tadafusa par Yusuke Seki, à Tsubame-Sanjo (Japon)

À Tsubame-Sanjo, la renommée du fabricant de couteaux professionnels Tadafusa n’est plus à démontrer. Dans cette région réputée pour le savoir-faire séculaire de ses forgerons, construire un sanctuaire dédié à cet art relevait avant tout d’un désir sincère: recréer ce rapport si particulier entre l’objet et le client.

 

Showroom Tadafusa factory à Tsubame-Sanjo par Yusuke Seki - © Takumi Ota Photography
photo n° 1/3
Zoom sur l'image Showroom Tadafusa par Yusuke Seki, à Tsubame-Sanjo (Japon)

Adjacent à l’atelier de fabrication des couteaux Tadafusa, depuis l’extérieur de l’échoppe jusqu’au présentoir, le showroom s’organise dans une succession de plans soigneusement composés. Comme pour le genkan des maisons traditionnelles, l’emmarchement de béton constitue un premier seuil. Puis une vitrine, en retrait par rapport à la façade de l’édifice, fait figure d’écran entre la rue et l’intérieur du magasin, tout en formant le vestibule. Les portes de pin toute hauteur, selon qu’elles sont ouvertes ou fermées, dévoilent ou dissimulent le showroom. Les clients essaient les lames sur la table centrale, faite de la même essence que les planches à découper et les manches des couteaux forgés à la main par Tadafusa : un pin carbonisé, devenu antibactérien grâce à une méthode développée par l’artisan. Tenus par un cadre de bois reposant sur un jeu de lisses hautes et basses, de grands pans de verre, coulissants comme des cloisons japonaises, forment une vitrine dans la vitrine. Derrière, la mise en scène de quelques spécimens évoque bien plus l’écrin que la pièce sécurisée du coutelier. En guise de cimaise, un treillis de tasseaux de pin de petites sections – construit sur mesure par des artisans locaux – fabrique l’épaisseur sur laquelle sont branchés les présentoirs. Les couteaux reposent sur leur lame dans les rainures des supports, adoptant une « orientation horizontale plus intuitive ». De cette manière, la disposition des produits exposés varie à souhait.

 

  • Lieu : Tsubame-Sanjo (Japon)
  • Maîtrise d’ouvrage : Tadafusa Ltd.
  • Maîtrise d'oeuvre : Yusuke Seki
  • Programme : showroom commercial
  • Surface : 46 m2
  • Coût : Nc
  • Entreprises : Kusunoki co. Ltd

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Joia Méridia, Nice

L'équipe menée par Lambert Lénack remporte l'appel […]

19/01/2018

L’équipe d’architectes coordonnée par l’agence Lambert Lénack, composée de Sou Fujimoto, Cino Zucchi, Laisné Roussel, Roland Carta, Chartier Dalix, Anouck Matecki et du paysagiste Alain Faragou, en collaboration avec les promoteurs Pitch Promotion […]

 Arquitectura-g - appartement?à?Barcelone

Arquitectura-G - Appartement à Barcelone

19/01/2018

En étage élevé d’un bâtiment occupant un îlot aux multiples cours, l’appartement offre des vues dégagées sur la ville. L’apport de lumière restant limité au droit de la cour étroite, les architectes y ont […]

Les 101 mots du matériau dans le design à l’usage de tous, Daniel Kula

Décrypter les enjeux du matériau dans le design - […]

19/01/2018

La collection « Les 101 mots à l’usage de tous » a pour vocation de permettre aux amateurs d’art, de design, d’architecture, etc. d’appréhender avec un regard neuf ces disciplines artistiques. Dirigé par Daniel Kula, « Les 101 mots […]

Remise des prix du Trophée Béton école 2017-2018

Trophée Béton "école" 2017-2018: la soirée de […]

18/01/2018

Retour, en vidéo, sur la soirée de remise des prix de la sixième édition des Trophées Béton "école", qui s'est déroulée jeudi 11 janvier 2018 à la maison de l'architecture en Ile-de-France. Le jury […]

Federico Peri, Bibliothèque itinérante. Rising Talent Awards, M&O 2018

L’Italie et le cube magique en direct de Maison & […]

18/01/2018

En janvier 2018, le parc des expositions de Paris Nord Villepinte accueille le salon Maison & Objet. Lors de cette édition qui promet d’être foisonnante, il convient d’essayer le concept dépliable il Cubo Magico 240, et de ne pas manquer l’exposition des […]

Laurent Kronental, photographe du temps suspendu […]

18/01/2018

Chaque semaine, AMC donne la parole à un photographe d'architecture pour commenter l'une de ses prises de vues. Invité de cette série: Laurent Kronental « A travers le « hublot », l’horizon à hauteur d’yeux, […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus